Et si c’était la sclérose en plaques ?

Et si c’était la sclérose en plaques ?

Une lourdeur dans la marche

Marche ralentie, difficultés à parcourir de longues distances, à courir, pied qui accroche, jambe qui traîne, jambes raides, escaliers difficiles à monter, etc. Ces signes indiquent que la commande nerveuse est défaillante, d’où des difficultés à contracter les muscles et ainsi une forte entrave à la marche et à la mobilité en général.

Des troubles de l’équilibre

La marche est instable et mieux vaut écarter les jambes pour maintenir l’équilibre. La marche dévie tantôt d’un côté, tantôt de l’autre, rendant la direction du déplacement difficile à maintenir. Les changements de trajectoires doivent être décomposés sous peine de chuter.

Les autres gestes sont également maladroits, imprécis et l’écriture est brouillonne.

Article publié par Isabelle Eustache le 22/07/2011

Sources : Dr Caroline Papeix, « La sclérose en plaques, s’informer pour mieux se soigner », Editions Odile Jacob, 2011.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus