lilou7777777
Portrait de cgelitti

Je souffre du dos depuis environ 15 ans. (On m'a diagnostiqué une spondylarthrite). Je sais, pour l'avoir lu un article, que le shiatsu peut soulager les personnes atteintes de polyarthrite.

Je vous assure que pour la spondylarthrite, c'est "miraculeux" !

Cela faisait 4 mois que j'étais en crise, et rien n'y faisait : anti-inflammatoires, osthéo, antalgiques... A 3h du matin, les douleurs surviennent, et ne s'arrêtent que lorsque je me lève, vers 7h.

Ma compagne est praticienne de shiasu. Les cordonniers étant les plus mal chaussés, je n'en bénéficie pas autant qu'il me le faudrait (par ma faute, je l'avoue, car je néglige ma santé, et je décline régulièrement ses offres de soins !)

Mais là, je n'en pouvais plus. Elle m'a fait 1 séance (1h environ).

La première nuit, j'ai eu très mal, comme d'hab. "Dommage, me suis-je dit, ça n'a pas marché !"

Mais la 2ème, les douleurs ne sont survenues qu'à 5h30 ! Et le dérouillage matinal a été plus rapide que d'habitude.

La 3ème nuit : aucune douleur jusqu'au lever ! Ca faisait bien 1 an que je n'avais pas connu ça !

Ce n'est pourtant pas la 1ère fois qu'une séance de shiatsu est "magique" ! Il y a 3 ans, mes douleurs m'avaient foutu la paix pendant 9 jours d'affilée !

Je ne peux que vous conseiller (polyarthrite, spondylarthrite, fibromyalgie etc...) le shiatsu pour vous soulager.

Pour les savoyards, faite un tour sur le site shiatsuchambery.over-blog.com Vous y trouverez une bonne adresse.

Bon courage

olivvv

mamido29
Portrait de cgelitti

bonsoir, le shiatsu se fait tout en douceur. Le praticien appuie plus ou moins fort sur les points d'acupuncture. Normalement, avant la séance, il pose des question sur notre état de santé. Personnellement j'y suis allée plusieurs fois pour des problèmes d'insomnie, ça marche pas mal.

Pascal44
Portrait de cgelitti

Bonjour,

je vois que nombreuse personne s'interressent au shiatsu, mais faites très attention aux praticiens et leurs experiences car avant toute chose les compétences de thérapeutes pour diminuer ou supprimer une douleur passent obligatoirement par une connaissance approfondie d'anatomie et physiologie ainsi qu'une connaissance de la pathologie en question !

évidement, il faut savoir ou l'on place ses mains pour soigner, hélas beaucoup trop de praticiens considère se détail comme très peu important !!! Posez des questions sur le cursus de vos praticiens. Biensur le shiatsu est très efficasse quand il bien réalisé !

bonne journée. 

160930
Portrait de cgelitti

Bonjour, Lombaires, dorsales, cervicales, toutes sont atteintes mais la nuit ce sont les douleurs venant des cervicales et se propageant dans les bras qui ne me laissent plus dormir plus de 4 heures (juste le temps de l'action d'un Dafalgan). Ne peux prendre que très rarement un antiinflammatoire et kiné, rhumalogue et médecin déconseillent l'ostéopathe à mon âge (fragilité). Comment se pratique le shiatsu, faut-il également tenir compte de l'âge du squelette ?  Merci de me répondre   

valou51
Portrait de cgelitti

Bonjour à vous,

 

je consulte le site car opérée à 5 reprises de la colonne vertébrale (hernies discales), je souffre de nouveau depuis 15j de douleurs lombaires, de sciatique et la "cerise sur le gateau", cette fois ci, est que ces douleurs sont associées depuis ce we, à de vives douleurs musculaires et un corps complètement rouillé le matin au réveil. Je n ai que 45 ans et un profond ras le bol des médicaments.

Je lis que dans votre cas, le shiatsu est bénéfique, pourriez vous m en dire plus au sujet des douleurs que vous ressentez?

Amicalement,

 

Valérie

lilou7777777
Portrait de cgelitti
Bonjour, le sujet est vieux mais le SHIATSU progresse! Oui, il apporte énormément de biens faits (polyarthrite, spondylarthrite, fibromyalgie etc...), quelque soit votre fragilité...Il revitalise et mobilise votre énergie vitale pour aider le corps à se rééquilibrer et s'autosoulager, voire s'autoguérir. Quelques séances d'abord rapprochées tous les 10 ou 15 jours puis espacer quand on sent le mieux être. Mais il est vrai qu'il faut bien choisir son "spécialiste en shiatsu" : il faut qu'il/elle soit très à l'écoute et une sensibilité plus pointue qu'un simple thérapeute. Vérifiez qu'il/elle ait fait ses études dans une bonne école agréée SPS (Syndicat des Professionnels du Shiatsu) ou qu'il/elle ait une bonne réputation et surtout des résultats ...
Sujet vérouillé