Sexualité : le désir du soir, ça se prépare dès le matin !

Publié par Dr Catherine Solano - médecin et sexologue le Lundi 07 Novembre 2016 : 16h23
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h03
-A +A

«  Avec 2 enfants encore petits, un travail des transports et tout ce qu’il y a à faire dans une journée, le soir, je n’ai plus très souvent envie de faire l’amour. Mon désir est au point mort ». Cette plainte, les médecins sexologues l’entendent presque autant des hommes que des femmes. Alors, comment faire pour que le plaisir de se retrouver et l’envie du soir restent suffisamment vivants ?

Le désir, ce n’est pas toujours spontané

Quand on est étudiant qu’on a du temps, pas d’enfant et pas d’employeur, le désir est un aventurier. Il se présente, on le suit, et l’on ne se prend pas la tête, on ne se pose aucune question. Il est naturel. Mais voilà, quand les journées se remplissent de multiples obligations, le désir qui lui, heureusement n’est jamais obligatoire, finit par se rétrécir. Parce qu’on ne lui laisse plus la place qu’il mérite. Alors, il faut bien s’apercevoir que le désir, ce n’est pas seulement une pulsion spontanée, c’est aussi une énergie à entretenir.

Comment entretenir son désir dès le matin ?

  • Pour entretenir un désir vivant, il faut qu’il existe une connexion vivante et active entre les deux partenaires.

    Le matin au réveil, au lieu d’entrer immédiatement dans une course folle, prenez conscience que l’autre existe et faites-le lui savoir. Un geste de tendresse minimum pour dire « je sais que tu es là et je suis content(e) que tu sois là ». Sinon, comme disait Samuel : dès le matin, ma femme se précipite, et j’ai l’impression d’être un meuble. Rien de tel pour bloquer le désir par la suite.

  • Quand vous partez travailler ou amener les enfants à l’école, ne partez jamais sans un sourire, un câlin, un mot pour l’autre. Il ou elle a besoin de témoins de votre présence pour que son corps puisse désirer le vôtre !
  • Pendant votre journée, prenez au moins un contact par jour avec votre partenaire. Un SMS, un mail, un smiley, un coup de téléphone. Et pas pour lui dire de passer au pressing ou de rapporter des yaourts. Un contact gratuit, juste pour lui dire que vous pensez à lui (elle).
  • Autorisez-vous à fantasmer. Laissez quelques minutes des pensées érotiques survenir dans votre esprit… à propos de votre partenaire. Que pourriez-vous faire ensemble sexuellement ? Tester une position ? Faire l’amour sur le sol ? Profiter d’un rayon de soleil pour l’amour dans la nature ?
  • Si votre esprit n’est pas très disposé à fantasmer sur votre futur de couple, rappelez-vous de moments de désir fort l’un envers l’autre. Et là 3 minutes suffisent pour réactiver ces souvenirs.
  • Si les rêveries érotiques futures ou passées ne sont pas votre tasse de thé, pensez aux raisons qui font que vous l’aimez, ce qui vous fait le (la) désirer. Ce que vous admirez, ce qui vous plait…
Publié par Dr Catherine Solano - médecin et sexologue le Lundi 07 Novembre 2016 : 16h23
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h03
Source : Extrait de "Les trois cerveaux sexuels" par Catherine Solano. Editions Robert Laffont
A lire aussi
Sexualité : 7 questions sur les fantasmes sexuels Publié le 31/05/2016 - 10h40

Le fantasme sexuel fait partie de l’imaginaire érotique. C’est une création mentale permettant de déclencher une excitation sexuelle, c’est-à-dire une pensée érotique agissant sur le corps. Le fantasme, c’est un peu à la zone érogène du cerveau ! 

7 bonnes raisons d'avoir des fantasmes Publié le 08/03/2010 - 00h00

Les fantasmes font partie de la vie sexuelle. Ils ne sont pas seulement une production de notre imaginaire, ils ont une utilité dans notre fonctionnement amoureux. Donc, pas question d'en avoir honte ! Il est plutôt intéressant de comprendre leur rôle afin de les accueillir comme des amis qui...

Désir féminin, désir masculin, sont-ils compatibles ? Publié le 02/07/2007 - 00h00

Les désirs de deux personnes différentes ne sont jamais identiques, et l'on a parfois tendance à l'oublier dans l'élan de la rencontre. Quand on se connaît au début, quand on est amoureux, on se désire beaucoup, car on ne vit pas encore ensemble. Les retrouvailles sont des moments où le...

Plus d'articles