claire
Portrait de cgelitti
Bonjour à chacune, pas beaucoup d'hommes sur ce site!

Merci pour tous vos témoignages, ils m'aident à mieux comprendre les choses.

J'ai 35 ans, je suis père de 3 filles.

Ma femme subit une hypo depuis 1992, traitée par lévo depuis cette date. Tous les symtômes sont présents, sommeil instable, frilosité, troubles de l'humeur, dépression et bien sûr une libido nulle.

Malheureusement, bien que j'ai parfaitement conscience de la souffrance de chacune, j'aimerai faire part de mon désarroi et de ma douleur face à l'absence de sexualité.

Je tiens à ma femme, et je ne souhaite pas aller voir ailleurs (si vous me comprenez...). Mais je ne sais plus comment l'aborder ou la toucher. En effet, elle ne supporte plus les carresses. Est-ce que cela est également lié aux symptômes?

Je pense faire preuve d'une grande patience (10 ans de mariage ça compte non?), mais aujourd'hui ma douleur est plus tenace, les manques physiques augmentent et les discussion sur le sujet deviennent de plus en plus explosives.

Alors si vous avez des petits truc qui permettent malgré cela d'entretenir le plaisir et le désir de l'une et de l'autre, pouvez-vous m'en, faire part?

Merci d'accepter mon témoignage et je souhaite à chacune de tenir bon, et à vos maris, conjoints, compagnons... de continuer à vous soutenir.

A très bientôt sur le forum.

joann
Portrait de cgelitti
salut Josee
oui mais est ce que tu prends des médicaments pour compenser l'absence de ta glande ? Cela pourrait provoquer une telle libido... mais quel âge as-tu ?

cordialement
Zizoune
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Paul] Bonjour à chacune, pas beaucoup d'hommes sur ce site!
Merci pour tous vos témoignages, ils m'aident à mieux comprendre les choses.
J'ai 35 ans, je suis père de 3 filles.
Ma femme subit une hypo depuis 1992, traitée par lévo depuis cette date. Tous les symtômes sont présents, sommeil instable, frilosité, troubles de l'humeur, dépression et bien sûr une libido nulle.
Malheureusement, bien que j'ai parfaitement conscience de la souffrance de chacune, j'aimerai faire part de mon désarroi et de ma douleur face à l'absence de sexualité.
Je tiens à ma femme, et je ne souhaite pas aller voir ailleurs (si vous me comprenez...). Mais je ne sais plus comment l'aborder ou la toucher. En effet, elle ne supporte plus les carresses. Est-ce que cela est également lié aux symptômes?
Je pense faire preuve d'une grande patience (10 ans de mariage ça compte non?), mais aujourd'hui ma douleur est plus tenace, les manques physiques augmentent et les discussion sur le sujet deviennent de plus en plus explosives.
Alors si vous avez des petits truc qui permettent malgré cela d'entretenir le plaisir et le désir de l'une et de l'autre, pouvez-vous m'en, faire part?
Merci d'accepter mon témoignage et je souhaite à chacune de tenir bon, et à vos maris, conjoints, compagnons... de continuer à vous soutenir.
A très bientôt sur le forum.[/QUOTE]


Allo!

L'hypo diffère d'une personne à l'autre, moi aussi j'ai de la misère avec le contact physique et je n'ai pas été touchée depuis longtemps par quelqu'un, j'ai l'impression que ça me manque aussi mais je n'ai pas de copain pour m'en assurer.

Des fois je me sens écorchée vive, j'ai de la difficulté à me vêtir le matin. Bref je suis un peu comme ta femme.

Ma voisine aussi est atteinte de ce trouble et son mari l'a quitté, c'est juste plus difficile financièrement pour elle.

Zizoune
claire
Portrait de cgelitti
eh bien cette tyroide fait du mal a tt le monde moi c'est mon ami qui n'as plus de tyroide il a ete operer l'annee derniere.
pour un homme c'est rare mais il n'a pas du tt envie de moi des rapports oulala ts les 2 MOIS environs!!
Josee
Portrait de cgelitti
Bonjour, moi au contraire j'ai une libido assez élevée. Je ne sais pas si c'est dû à mon problème. je suis née sans la glande.

marie
Portrait de cgelitti
bonjour paul, ton histoire me touche beaucoup,tu fais preuve de patience et d'amour pour ta femme, c'est vraiment rare,je pense que vous devriez faire garder vos 3 filles par les grands parents ,et si vous en avez les moyens vous faire un petit voyage ,une seconde lune de miel ,ça pourrai vous permettrent de vous retrouver ,et cela reveillerais peut ètre ses sens un peu endormi, une femme est un peut commme un volcan elle dort, mais elle n'est jamais eteind ,alors paul ne te décourages pas vas y en douceur ça peut marcher,à bientôt pour de meilleurs nouvelles.
bleu
Portrait de cgelitti
et ça marche ?

nitro_glycerine2003
Portrait de cgelitti
J'ai un peu hésité à répondre à ta question car parler de sexualité est tellement personnel et intime qu'on ne peut pas dire que ce soit le propre d'un forum de discussion qui est ouvert à tous les yeux ou à toutes les oreilles (jeunes, ou connaissances, ou pervers ou...)
Chez la femme le désir naît des sentiments et d'une envie de faire plaisir à son partenaire, mais à mon sens moins d'un besoin physiologique que chez l'homme. Chez l'hypothyroïdienne, la chute de la libido est reconnue. Il y a moins d'hormones qui nous titillent. L'étincelle qui allume la mèche du désir féminin est très faible quasi éteinte. Le corps ne répond pas aux sollicitations amoureuses. Certains jours les symptômes de fatigue physique s'ajoutent.
J'ai l'impression que chez nous les filles c'est cérébral aussi. Ainsi la culpabilisation de frustrer son mari ou son compagnon augmente à chaque tentative. Le partenaire, je le comprends, est désemparé et ne sait plus comment s'y prendre (même avec toute la patience, et l'amour du monde). La tension monte, çà facilite encore moins les choses.
L'idée de Marie de changer de cadre, d'oublier les tensions professionnelles, familiales et domestiques est à conseiller à tout le monde car cela pourrait permettre à des hypothyroïdiennes de lâcher prise plus facilement sur les soucis du quotidien. Il y a une amélioration. Mais ce n'est pas la panacée, cela ne marche pas à chaque vacances.
Courage à tous et à toutes
noisette
Portrait de cgelitti
personne ne répond ???

en effet, j'ai une nodule "solide" dont on va faire des analyses courant janvier

et j'aime trop la libido ! j'ai peur de la perdre...

En attendant, je vous souhaite une très bonne année 2006.
noisette
Portrait de cgelitti
je parle autre chose

est ce que l'ablation de la tyroide supprime la libido ?

quel est le remède pour sauvegarder le couple qui a régulièrement (plus ou moins) des relations sexuelles ?
DOM
Portrait de cgelitti
LA THYROIDE A TELLE QUELQUE CHOSE A VOIR AVEC LéEJACULATION PRECOCE
Sujet vérouillé