Le sevrage tabagique expliqué en vidéo

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h58
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 11h42
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
257 vues

La fumée de cigarette contient plus de 4000 substances chimiques différentes dont le principal composant est la nicotine. La nicotine est un liquide incolore que l'on trouve à l'état naturel dans la plante appelée "tabac". La nicotine est une drogue qui induit une dépendance et le tabagisme est l'une des formes de dépendance à la nicotine les plus répandues aux États-Unis.

Le tabagisme, qui touche l'ensemble de la population mondiale, provoque l'apparition de maladies directement liée à la fumée de cigarette.

Les effets de la nicotine sur le cerveau et le corps sont complexes. En fumant une cigarette, le fumeur absorbe environ 1 à 2 mg de nicotine. Il ressent alors immédiatement une sensation de plénitude due à la stimulation des glandes surrénales par la nicotine et donc à une sécrétion d'épinéphrine, également appelée "adrénaline". Ce pic d'adrénaline stimule l'organisme et provoque une hausse de la tension artérielle et une accélération du rythme respiratoire et du rythme cardiaque.

La nicotine stimule également la libération de dopamine dans le cerveau, substance responsable des sensations de plaisir et d’euphorie. Cette sensation d’euphorie se retrouve également dans d'autres substances psychoactives. Cette sensation de plaisir augmente l'effet de dépendance à la nicotine.

Une exposition répétée à la nicotine entraîne un phénomène de tolérance, c'est-à-dire que le corps a progressivement besoin de doses plus fortes pour obtenir le même effet stimulant.

Lorsque le taux de nicotine consommé n'est pas suffisant, le fumeur ressent les symptômes du sevrage tabagique.

Il s'agit notamment :

  • d'une baisse du rythme cardiaque,
  • d'une difficulté à se concentrer,
  • d'une nervosité,
  • de maux de tête,
  • d'une augmentation de l'appétit et d'une prise de poids,
  • d'insomnies,
  • d'irritabilité et de dépression.

Ces symptômes diminuent avec le temps, mais les effets secondaires du sevrage tabagique sont un obstacle à surmonter lorsqu'on arrête de fumer.

Il existe aujourd'hui diverses techniques et solutions pour aider les personnes qui veulent arrêter de fumer.

N'hésitez pas à rencontrer un professionnel de la santé pour connaître la solution qui vous convient le mieux.

A lire aussi
Tchao la clope, avec le Champix® ! Publié le 23/10/2006 - 00h00

Que les plus indomptables au sevrage tabagique ne baissent pas complètement les bras : une nouvelle molécule, la varenicline (Champix®), devrait bientôt être commercialisée en France. Le point avec le docteur Anne Borgne, addictologue à l'hôpital Jean Verdier de Bondy.

Les substituts nicotiniques sont-ils efficaces ? Publié le 23/02/2009 - 00h00

Pourquoi les fumeurs qui utilisent des substituts nicotiniques (pastilles, gommes, patchs) reprennent-ils la cigarette quelques semaines plus tard ? Une équipe de chercheurs intrigués par la faible performance à long terme de ces substituts du tabac, apporte une explication scientifique.

Plus d'articles