Maud
Portrait de cgelitti
cela fait neuf jour que j'ai arretté l'alcool, je ne tremble plus depuis deux jours mais j'ai des état de dépréssion qui sont long je trouve des fois pratiquement la journée, je ne prends aucun médicaments car j'avais déja essayé par deux fois avec des medecins et le traitement que je prennais m'assomais completement et en plus 5 a 6 jours apres je rebuvais en prenant quand meme le traitement. Cette fois ci je ne prend rien, ce qui m'inquiette cet les crise de désespoir qui suive, j'ai l'impression qu'elle sont pire qu'au debut. Hier dimanche si j'avais eu a boire dans la maison j'aurai recomecé tellement j'etais malade.

Pour ceux qui étaient assez alcolique et qui ont arrette sans rien combien de temps cela dure j'essaye 1 heure de marche par jour.

vincent
Portrait de cgelitti
ne crois pas que tout est facile je suis assez jeune mais hélas non c est comme ça j ai re et re-commencer mais maintenant j ai un but et à toi de voir ou est le tien le noir ne sert à rien
ne pense pas ecris juste tes envies et ensuite fait un chois
jp
Portrait de cgelitti
Vous voyé si il n'y avait que le vin qui pour moi est un produit noble il n'y aurai quand meme pas tous c'est cas. je me dis que le mescal, la tequilla, l'absinthe que j'allais cherché a valencia ou je connais des gens qui en font et qui te deconseille de boire seul sans surveillance, tous les wisky et qui en core sont bon quand il sont de bonne qualité mais pourable pour la santé quand c'est des wisky a 12 E la bouteille style wisky bas de gamme.
jp
Portrait de cgelitti
J'ai un peu menti sur le fait que je ne travaillais pas car c'est vrai que si j'avais pas été alcolique ( je me suis quand meme fais viré d'une banque ou j'étais employé) j'aurai bien mieux réussi. Je voulais quand meme faire remarqué que si l'alcool fort était vendu avec inscription sur les bouteille comme quoi ca entraine une dépendance et une folie a coup sur et bien le fait que ca rapporte des taxe a l'etat et bien en contrepartie ce que ca fait perdre en emploi en maladie en accident en coup et blessure ect... et bien il n'y aurai pas photo.
jp
Portrait de cgelitti
Je ne reprendrais pas, mais je n'avais pas prévu que le manque saurai aussi intense et vicieux. Je pense que c'est aussi difficile d'arretter que de continuer.
jp
Portrait de cgelitti
^je viens d'arrivé a presque mon 16 eme jour sans alcool, etat les crise dure environ une demi heure environ deux a trois fois par jour. Ca vas mieux je fait de plus en plus surface. ce qu'il y a de génial et que j'adore pour mon cas c'est d'y arrivé sans medicament. Au moins pas de dependance a un autre produit et me dire que si je rechute un soir ce sera moins grave mais j'ai pas l'intention. Par contre j'ai tapé sur coogle " herbe anti-alcool" j'ai pas été decu du résultat mais moi en ce momment j'en consomme pas c'est juste que je me dis qu'on a quand meme bien droit a un plaisir et que si je ne peux pas boire et bien dans quelques mois je risque d'achetter un peu de bonne herbe car les expérience passé m'avait en ce qui concerne uniquement mon cas m'avait completement dégouté de l'alcool.
jp
Portrait de cgelitti
tout d'abord merci a tous pour votre participation. Peut etre que cet parceque je veux m'en sortir sans laisser au future génération une dettes colossale de la sécu déja en ne prenant pas de médicament en ne fesant pas de cure ect... Ni en ne prenant aucun substitue en tout genre. De la a pensé que ca arrange les grosse firme qui vendent de l'alcool, pour nous dire un jour qu'il nous faut arrétter la sécu afin de nous vendre des assurances maladie du privé n'ont c'est surement pas le cas. quoiqu'il en soit je demandais juste si quand on arrette de boire il est normal d'etre en constante dépression?
j'attaque mon 11 eme jour de sevrage.
julieSoit
Portrait de cgelitti
Soit égoiste, car le vie est si courte et un malade aloolique est épuisant/ on parle jamais de la sommme de courage et de patience pour l'entourage.penses a toi et a tes proches. tu seras ainsi plus disponible ^pour tes malades;mais prends du recul, préserves toi / 50 ans a vivre a coté de malades, j'ai pris enfin de la distance et j'en suis libérée. Courage et bisous. M.M.
jp
Portrait de cgelitti
Merci julie, j'attaque le 13 eme jour d'abstinence, mon entourage se limite a une personne, j'ai 42 ans et j'ai jamais pu réellement travaillé a cause de ce probleme, je dois avoir en tout et pour tout 5 année de travail, j'ai été viré de toute les entreprise ou je suis passé.
jp
Portrait de cgelitti
Vous savez ce qui m'as fait arretter c'est que lorsque j'allais au toilette surtout le matin et bien au début de mes selles c'était un demi verre de sang qui coulait.
Maud
Portrait de cgelitti
Bonsoir jp, tu sembles tellement vouloir t'en sortir que je suis certaine que tu vas te prendre en main, c'est à dire accepter l'idée que c'est plus "facile" de s'en sortir lorsque l'on est pas seul. N'hesite pas à aller voir ton medecin et à lui parler, vide ton sac, ton ras le bol. Prend l'aide que l'on te donne, il y a des moyens. Ne reste pas seul. Courage !!!
L'alcool, ça sent pas bon, ça detruit.....

Pages

Sujet vérouillé