Le service médical rendu des médicaments a été réévalué

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Juin 2001 : 02h00
-A +A
Faisant partie du plan médicament du gouvernement, la réévaluation du Service Médical Rendu (SMR) des médicaments remboursables par la Sécurité Sociale, vient d'être terminée et rendue à la connaissance du public. Ceux qui s'attendaient à connaître précisément la baisse des prix des médicaments au SMR jugé insuffisant, sont déçus. Face à ce plan, aujourd'hui quelque peu vidé de sa substance, Elisabeth Guigou, Ministre de l'Emploi et de la Solidarité, explique que le plan n'est pas terminé, les concertations se poursuivent et les négociations avec les laboratoires sont en cours.

L'intérêt de la prise en charge d'un médicament par la Collectivité est basé sur son SMR. La réévaluation du SMR des spécialités pharmaceutiques, réalisée par l'AFSSPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé), s'est appuyée pour chacun des médicaments sur : son indication, la gravité de la pathologie à laquelle il est destiné, son efficacité, ses effets secondaires, les autres thérapies disponibles, sa place dans la stratégie thérapeutique, son caractère curatif, préventif ou symptomatique et enfin son intérêt publique. Plusieurs niveaux de SMR ont été définis en fonction de l'appréciation de l'ensemble de ces critères : SMR majeur ou important ; SMR modéré ou faible mais justifiant néanmoins le remboursement ; SMR insuffisant pour justifier une prise en charge. Au final, 835 médicaments sur 4.490 ont été jugés insuffisants, soit 18,6% des spécialités pharmaceutiques.

Ensemble des spécialités (Total de 4.490)

Majeur ou important

2.815

62,7

Modéré ou faible

840

18,7%

Insuffisant

835

18,6%

Vers une baisse réelle du prix des médicaments ?

Suite à cette réévaluation, le gouvernement souhaite obtenir une baisse des prix des médicaments. Les prix les plus bas pourraient concerner les médicaments les plus anciens, dont l'investissement est déjà amorti. Ainsi, les baissent de prix concerneront en priorité les médicaments dont les volumes augmentent très vite, ceux dont les brevets arrivent en fin de droit et enfin certains médicaments appartenant à des groupes génériques. Selon le gouvernement, la réévaluation du taux de remboursement de médicaments au SMR insuffisant n'est pas exclue.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Juin 2001 : 02h00
A lire aussi
617 médicaments vont être déremboursés Publié le 30/04/2003 - 00h00

Le gouvernement vient d'annoncer une liste de 617 médicaments dont le remboursement par la Sécurité sociale passerait de 65% à 35%. L'objectif : faire des économies. On s'interroge sur l'intérêt réel de cette mesure : désengagement de la Sécu, montée en puissance des mutuelles, des...

3e vague de déremboursements : la logique des prix Publié le 06/11/2006 - 00h00

Le 19 octobre, la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé le déremboursement total par l'Assurance maladie de 89 médicaments dont le service médical rendu a été jugé insuffisant. Le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a rendu son verdict. Il est plutôt mitigé, en tenant compte des...

Plus d'articles