tourte régine
Portrait de cgelitti
bonjour à toutes et à tous,

depuis environ 5 ans, je suis depressive...en fait cela a commencé par un pb de couple qui a mené à un divorce, puis un diagnostic de fibromyalgie car j'avais de plus en plus de douleurs physiques, puis une autre rupture, un viol, un avortement et une agression sm très douloureuse. Les medecins comme vous tous m'ont fait essayé divers traitements chimiques (stablon, xanax, prozac, norset). Depuis plus de 4 mois (demenagement)j'ai ressombré au summum de ma depression. jamais je ne me suis sentie autant au bord du gouffre sans pouvoir faire quoi que ce soit, aucune volonté...j'ai été hospitalisé en clinique psy deux fois (à chaque fois un sejour de 3 semaines) mais honnetement je ne crois pas au bienfait des cliniques psy. A présent, je prend un nouveau traitement depuis aujourd'hui le medecin m'a prescrit du seropram..2 par jour, du stilnox 1/2 au coucher, du tiapridal 1 le soir et du rivotril (car j'ai des crises d'angoisses severes) 12 gouttes par jour.

J'aimerais trouver ici des reponses à quelques unes de mes questions : j'ai très envie d'avoir un bébé ? quand pourrais-je en avoir un...je sens que c'est cela qui me manque...en meme temps j'ai deja deux petites filles de 5 et 7 ans que j'ai bien du mal à égayer avec une telle depression...que me conseillez-vous ? De plus, j'aimerais beaucoup correspondre sur msn avec une personne qui comme moi a le meme traitement et a des enfants, histoire de comparer et de se motiver... j'espère avoir des reponses car vraiment je veux m'en sortir...je n'ai jamais eu de vraies therapies (à part d'un mois ou deux) car je les conçois mal...je prefère parler avec des gens du net, cela me reconforte plus et me rassure...grosses bises à tous

Smilie
Portrait de cgelitti
Tristana,
Je comprends tout ce que tu décris; cette envie de ne voir personne, ou presque, cette peur de ne pas être à la hauteur (quelle hauteur, d'ailleurs? qui nous l'a demandé ?!!), cette personne en soi qu'on ne reconnait plus...et oui, c'est typiquement la maladie qui nous rend comme cela. mais ce n'est pas de notre faute. Une amie m'a dit : t'en fais pas, quand on plonge, on ne peut que remonter! ce qu'il faut aussi que tu te dises, c'est que c'est peut-être la vrai personne en toi qui tape du pied pour se faire entendre. As-tu vraiment toujours été toi? Sais-tu vraiment qui tu es?n Interroges-toi si tu peux. je suis contente que tu voies un psy. Tu en sortiras plus neuve, plus forte, Tristana. Nous y arriverons. Tu peux m'écrire sur smilie@wanadoo.fr
Je t'embrasse. Ne perds pas courage.
Smilie
tristana
Portrait de cgelitti
Merci Jorelle pour ta réponse...mais je suis en rase campagne dans l'aube et je pense pas qu'il y ait une asso qui puisse m'aider ici...de plus j'ai peur de sortir et de me confronter aux autres personnes. Depuis que j'ai écrit, je voulais dire que mon traitement semblait me faire de l'effet, en fait le seropram me donne seulement quelques effets genants, il me fait bailler mais ça c'est pas grave, et j'ai quelques tremblements des mains... sinon j'ai eu encore une mauvaise nouvelle : moi et mon ami, c'est terminé...il ne veut plus s'occuper de moi et honnetement je culpabilisais bien trop de l'ennuyer avec ma triste vie, que je le laisse aller voir d'autres femmes s'il veut...donc le projet de bébé tombe à l'eau...nous avions déjà beaucoup de problèmes à gérer ma maladie, meme s'il m'a beaucoup aidé...je n'ai pas toujours été très aimante en contrepartie mais c'est du je pense au traumastisme de viol...bref je sais que je suis maintenant très malade et qu'il va falloir que je m'en sorte pratiquement seule...mes enfants sont là pour me remonter le moral...et me donne le seul repère que j'ai, celui de maman...meme si je me sens comme une mère indigne, incapable d'elever ses enfants sans se forcer ardemment vu mon quota moindre d'energie.
je donnerais de mes nouvelles sur ce forum, afin d'aider d'autres dépressifs comme moi point de vue du traitement...depuis que je le prends je ne vois plus tout en noir et je refais la vaisselle, un peu de paperasse et surtout je ne dors plus la journée, je me force à regarder la télé meme si rien ne m'interesse sauf quand je tombe sur un documentaire interessant.
A bientot et courage à tous...il faut qu'on arrive à vaincre cette maladie malsaine.
catherine
Portrait de cgelitti
bonsoir a tous
j ai pas la meme depression juste suite a une tendinite calcifiante qui ne guerrie pas bien et affronter mon travail donc mon medecin ma prescrit du rivotril et seropram
j en ai jamais pris j ai un peu peur des effets segondaire
de peter les plomb avec si qq peut m eclairer je le prend demain soir
merci
myticagunit@yahoo.fr
cathy
Portrait de cgelitti
pour CAT 67

juste pour ton info je l ai en ce moment sur msn

si c était une attaque désolé on viens juste de finir notre conversation apriori elle regarde ses messages
meme si ça date de 2005
Tristana
Portrait de cgelitti
Smilie ton message m'a fait beaucoup de bien, ça me donne beaucoup d'espoir quant aux therapies...j'attends la réponse d'un psychiatre qui doit me voir mais je ne sais pas s'il fait de la thérapie comportementale et cognitive...dans mon coin ya pas grand monde...le traitement m'a été renouvelé...il semble faire de l'effet meme si un jour sur deux, je retombe dans des noirceurs infinies...tu me demandes si j'ai travaillé, oui j'ai travaillé avant d'avoir mes enfants...je travaillais comme secrétaire dans un cabinet d'expertise comptable...mais depuis rien...et j'ai très peur de retravailler, de ne pas me sentir à l'aise, j'ai déjà eu des propositions, mais je me défile...je me dis qu'un temps complet ne me conviendrait pas...alors je cherche un mi temps, et meme ça je sais pas si je pourrais... j'ai l'impression de ressembler à une ame perdue qui divague dans sa maison sans jamais trouver aucune force pour m'élever...c'est très difficile... j'essaie de ne pas rester seule...je corresponds avec quelqu'un qui m'aide beaucoup du moins qui donne beaucoup de son temps à me parler...mais j'ai l'impression que ça ne m'avance pas toujours...mon mari et moi vivons toujours sous le meme toit...il a décidé de m'aider meme si je ne lui donne plus rien...il essaie comme il peut car il voudrait bien retrouver celle que j'étais avant...par contre j'ai l'impression de ne plus pouvoir redevenir comme avant...comme si c'était fini...qu'une autre femme vivait en moi...
je t'embrasse bien fort Smilie et bon courage à toi aussi
Tristana
Jorelle
Portrait de cgelitti
Bien venue au club ! moi çà fait 20ans qu'elle me colle aux basques. Mon seul avantage est d'être infirmière et de me tenir informée des nouveautés en matière de recherche et de nouveaux traitements.
Mon médecin suit mes demandes quand je lui présente un article interressant. Il n'empêche que lors des crises importantes, je dois me faire des injections IM d'analgésiques.
Si ce n'est déjà fait adhérez à une association dépendant du CENAF (site@cenaf .org )tel l' AFIDF pour la region parisienne. Ce sont des gens malades comme nous qui nous répondent, nous soutiennent et j'ai beaucoup d'admiration pour se qu'il font.
Courage, et pensez à vos enfants çà aide à continuer à vivre.
Jorelle
cathy
Portrait de cgelitti
toujours pour toi tristina je te donne mon msn on pourra discuter de tout ce qui nous angoisse

catherinemelt@hotmail .fr
karine
Portrait de cgelitti
bjr tristana je suis dans le même cas que toi, mais avec un autre traitement;

je viens de lire ta détresse moi aussi j'aimerais discuter avec quelqu'un comme toi.

j'ai trois enfants 2 filles et 1 garçon.

j'ai une fybromyalgie aussi et sa met insupportable.

ton message date 2005 j'espere que tu visionnes encore tes messages et que tu répondras au miens j'aimerais que tu me donnes ton adresse msn et oui effectivement nous pourrons communiquer ensemble.
CAT67
Portrait de cgelitti
Cathy,
juste pour info les messages de tristana datent de octobre 2005
Smilie
Portrait de cgelitti
Bonjour Tristana,
Moi, j'en suis à ma troisième dépression (reconnue comme telle). Aussi, on peut peut-être se soutenir. Moi, je crois aux thérapies à condition de choisir le bon thérapeute. Je viens d'en entamer une avec un psychiatre qui fait de la thérapie Comportementale et Cognitive;On essaie d'abord de comprendre pourquoi on réagit comme on le fait, puis, on essaie de modifier les choses. je crois qu'on peut s'en sortir. IL FAUT Y CROIRE. Tu as deux petites filles qui ont besoin de toi, et toi , tu as besoin d'elles; Ton mari, c'est fini, mais apparemment, c'est ce qu'il y avait de mieux à faire; tu peux écrire sur les forums de Psychologies. Je m'y suis fait des amies qui me soutiennent beaucoup. Il ne faut pas rester seule, même si je sais, qu'on a tendance à s'isoler. Est-ce que tu travailles, ou travaillais avant?
Bon courage. je t'embrasse
Smilie

Pages

Sujet vérouillé