Un Serious Game contre le diabète de type 2

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Vendredi 05 Février 2016 : 10h00
Mis à jour le Vendredi 05 Février 2016 : 10h23

La Fédération française des diabétiques lance un serious game, Rififi à Daisy Town, pour prévenir le diabète de type 2. Une maladie qui touche 2,9 millions en France et qui avance sans bruit pendant de longues années.

Diabète de type 2 : Première affection longue durée

Le diabète de type 2 se caractérise par un excès de sucre (glycémie) dans le sang. Quand on mange, le pancréas secrète de l’insuline qui va permettre aux sucres de rentrer dans les cellules de notre corps où ils vont être transformés et stockés. Chez les diabétiques, cette régulation ne fonctionne plus et finit par épuiser le pancréas qui n’arrive plus à produire d’insuline. En France, le diabète est en tête des affections de longue durée, devant le cancer.

« Un diagnostic et une prise en charge précoces permettraient d’éviter des complications vasculaires et la multiplication des traitements », estime la Fédération française des diabétiques pour qui 700 000 personnes ne sont pas diagnostiquées à ce jour. Selon cette dernière, des représentations négatives de la maladie peuvent favoriser le déni : antécédents familiaux marquants, règles hygiéno-diététiques contraignantes, fin des plaisirs alimentaires, de l’insouciance...

Prévenir le diabète de type 2 en jouant

D’où l’idée d’un serious game comme outil de prévention. Dans Rififi à Daisy Town, le joueur incarne Lucky Luke, appelé à la rescousse par le maire de la ville, inquiet de l’état de santé de ses habitants. Son enquête va permettre aux joueurs d’identifier les principaux facteurs de risque du diabète de type 2 : âge, antécédents familiaux, surpoids, glycémie élevée, sédentarité.

Le jeu leur rappelle aussi que la pratique d’une activité physique régulière et une alimentation équilibrée permettent de réduire le risque d’apparition ou d’aggravation du diabète de type 2. En clair, nous mangeons trop et nous ne nous dépensons pas assez, des facteurs qu’il est possible de modifier. A la fin, chaque joueur est invité à tester son propre score de risque sur le site www.contrelediabete.fr.

Le jeu est accessible gratuitement sur le site de la Fédération française des diabétiques et sur AppStore et GooglePlay.

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Vendredi 05 Février 2016 : 10h00
Mis à jour le Vendredi 05 Février 2016 : 10h23
Source : « Diabète pour devenir acteur de sa santé », Fédération française des diabétiques avec Zippyware, concepteur de serious games en santé, et Anuman Interactive, éditeur de jeux vidéo.
www.contrelediabete.fr
http://www.afd.asso.fr
Crédit image : http://www.afd.asso.fr/sites/default/files/cp_rififi_daisy_town.pdf
A lire aussi
Du diabète au cancer du pancréasPublié le 29/07/2013 - 10h16

Le diabète est un facteur de risque du cancer du pancréas et des études récentes confirment cette relation. Autrement dit, les diabétiques sont plus à risque que les autres de développer un cancer du pancréas. La bonne nouvelle est que ce cancer est assez rare mais il a l’inconvénient...

Et si c'était un cancer du pancréas ?Publié le 04/01/2010 - 00h00

Le cancer du pancréas est un cancer rare, souvent diagnostiqué au-delà de 70 ans. L'inconvénient est qu'il est fréquemment dépisté tardivement. Le point sur les facteurs de risque du cancer du pancréas et sur ses symptômes.

Le diabète et ses particularités chez le sujet âgéPublié le 31/12/2001 - 00h00

Le diabète est une maladie métabolique dont la fréquence augmente avec l'âge. Il touche 10% des plus de 65 ans, sous la forme principale d'un diabète dit “ gras ” ou de type II. Or cette maladie entrave la qualité de vie d'où l'intérêt de la prévenir ou d'en limiter les complications.

Plus d'articles