......
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous,j'ai 25 ans et je voulais partager mon expérience de la séparation, et de ce qui fait grandir quand on le subit.

J'étais avec elle depuis + de 4 ans, on ne pouvait se voir que le week end, et les jours feriés + vacances, mais on etait accros l'un de l'autre. Elle a du grandir vite car son pere a trompé sa mere et est parti le jour de ses 18 ans. Moi j'ai pris du temps car je fumais des joints, faisait les choses à moitié, n'avait pas toute ma tête finalement... Aujourd hui je réalise tout ça, sans me poser dix mille questions : pour aimer il faut d'abord s'aimer soi-même, sans l'intermédiare de quiconque, ou quoique ce soit.

Mon problème quelque part c'est que le 10 mars à 18h30 (et oui du coup ma memoire revient, comme par miracle...) elle a repondu à cette question " as-tu encore de l'amour à me donner" en me disant cache "non"... Je suis passé par des crises de larmes effroyables, un sentiment de vide que beaucoup de gens subissent dans ces cas-là j'imagine, mais moi qui avait patiné dans mes etudes et dans le taf, j'avais un objectif a accomplir, meme sous le coup de la douleur. Et vous savez koi? je suis pris dans une ecole de graphisme publicitaire avec l'entreprise qui va avec, et que ça m'arrive sans être avec elle, c'est un sentiment troublant...

Il y avait des disputes, j'essayais de lui montrer qu'elle avait un comportement de personne qui veut dominer (ce qui je pense est lié au fait de la séparation de ses parents, et peut être aussi le fait qu elle se soit impliqué parce que sa mère sort depuis qq années avec un type qui est marié, catho, et qui la menne par le bout du nez !).

A un moment elle s'est mis à perdre son désir envers moi, sa libido, comme confinée face à ses problèmes, et moi fumant mes petits bedos, je pouvais voir certaines choses vraies, sauf pour moi evidemment, car je ne pouvé pas avoir toute ma tête : je m'en veux...

Je pense qu'au final nous avons tous une peur terrible que nous n'osons jamais affronter : la peur de se retrouver au pied du mur, face à soi meme, devant tout ses mefaits, mais aussi tout ce don de soi qui part, pense-t-on d'abord, à la poubelle. Mais peut-on se reprocher d'avoir essayer d'aimer de tout son coeur? Non. Peut-on après ne voir que le mal qu'elle nous fait, sans voir le mal que l'on se fait d'abord? Non !

Finalement, tout est une questiond de rapport à soi-même, qui fait que l'image que l'on renvoit est enrichissante pour l'etre aimé, ou non.

Qu'en pensez vous? Je souhaiterai vraiment me questionner la dessus avec cette richesse que vous représentez, et qui permet de panser les plaies vives de nos coeurs, juste en comprenant ce qui se passe. Je viendrai voir les réponses très vite ! :)

adi
Portrait de cgelitti
Parfois les choses dites simplement brillent de verité :)
Merci Franceline !

;o)
Sarah
Portrait de cgelitti
bonjour,

quelqu'un a des nouvelles d Adi?

bisous a toi Adi si tu passes par la!
Adi
Portrait de cgelitti
Super j'avais 2 plans sorties ce soir, et pendnat que j'apprenais que l'un devait commencer à minuit, l'autre s'annulait parce qu'il y avait desaccord sur l'endroit ou ils voulaient prendre un pot. Je me retrouve à rien faire, seul... Quand j'étais avec mon ex, au moins, je ne ressentais jamais cette frustration, parce qu'elle etait là... C'est la deprime totale, j'en bouffe plein la tête, je suis en plein cauchemar......................
franceline
Portrait de cgelitti
Adi, ce forum est là pour toi..j'aimerais bien te voir avancer et retrouver l'équilibre et la confiance que tu recherches.
Joe
Portrait de cgelitti
Là je comprends beaucoup mieux !
Adi
Portrait de cgelitti
Oula, je reviens de mon cours de guitare, complétement largué, je ne sais pas ce qui s'est passé.
En fait du début jusqu'à la fin du cours j'ai essayé de suivre ce qui se disait, et rien ne voulait rentrer, et pourtant la motivation était là... j'ai ressenti une enorme frustration de pas savoir improviser, comme si j'étais là en train d'être meilleur spectateur que joueur, et tout ça m'a fait revenir des pensées néfastes.
Pendant ma relation avec Claire, je ne me doutais pas à quel point je grillais les étapes, autant à la guitare que dans la construction des accords de ma vie, et je réalise aujourd hui quelle frustration ça peut être de devoir se retrouver comme avant que je rencontre Claire pour la première fois, c'est à dire sans repères réels (je ne le savais pas à l'époque...), et en ressentant ça à nouveau, j'ai l'impression d'être celui qui doit tout désapprendre, faire plus de 4 ans de pas en arrière, et je ressens un malaise profond quand à changer à ce point là : j'ai peur de ne plus me reconnaître à la fin...

Improviser dans la vie n'est possible que quand on a les bases pour le faire, en guitare aussi evidemment, mais je me rends compte que les bases de ma vie n'ont aucun sens, aucune fin, c'est un sentiment angoissant et déprimant...
J'essaye d'y voir clair, mais là c'est tout embrouillé...

Si vous comprenez le charabia que je viens d'ecrire, faites moi signe !

Clara
Portrait de cgelitti
Décidément Franceline, qu'est ce qu'on ferait si tu n'étais pas là, je suis certaine que tu es du genre très raisonnable. Pour les envies de sucre, il faut prendre du chrome mais je voudrais quelque chose qui me fasse perdre mes kilos comme une baguette magique.
D'accord, je vais aller sur le site "régimes minceur" "l'envie de chocolat".
Il faudrait que je fasse un jeûne comme l'a fait mon époux (mais lui était malade) il a perdu 17 kgs mais quelle galère, je ne crois pas que j'aurais le courage, il faut être seule, ne pas être obligée de cuisiner pour les autres, pouvoir se reposer constamment et dans mon cas .... c'est hors de question.
Adi
Portrait de cgelitti
Mais c'est un forum pour se faire charié ici ou quoi ! ^^ Je ne prétends pas être parfait ! Maintenant si tout ça vous agace je ne vous oblige pas à répondre ! Néanmoins cette impatience dont vous faites preuve me montre en effet que je me prends trop la tête, chose qui est commune dans ce genre de situation, et tout ce que j'essaye de faire c'est de prendre en main ma vie, pour ça j'ai des occupations,et un projet solide, ne vous inquietez pas !
Ce que j'essaye de faire en parallèle, c'est de partager mon expérience, avec ceux qui l'ont vecu, savoir ce qu'ils ont ressenti, et pas rechercher un coach de vie !

Communiquons, s'il vous plaît ! Et merci des bonnes intentions, qui je suis sûr, se dégagent de vos dires, Clara me le montre par exemple en partageant une intuition que j'ai eu sur elle, en baissant sa garde. La mienne je la baisse tellement que vous vous sentez dépitées de voir quelqu'un d'aussi fragile :o) ; mais qui ne l'est pas, ou n'ose pas l'admettre?

Je suis quelqu'un qui pense, mais qui ecoute aussi, rassurez vous ! Et sachez vous autres qui me lisez, qu'il est important de montrer sa fragilité, pas la manière dont on la masque, n'est ce pas Clara? ^^

Ps : Franceline qui oblige qui de rester le dimanche chez soi? ;o)

Merci bcp vous tous !
Clara
Portrait de cgelitti
D'accord Adi, nous serons tjrs là pour te lire, c'est tellement beau ce que tu écris, ta sensibilité à fleur de peau, je suis certaine que bcp de jeunes filles auraient aimé être à la place de Claire.
Surtout tiens bon, et continue sans relâche à chercher.
Pour mon fils, oui les stages non rémunérés ne sont guère encourageants mais j'espère qu'il y aura quelque chose à la clé. Il envisage également l'intérim (très bonne méthode pour trouver un job - je l'ai pratiqué il y a quelques années de cela et j'ai pu ainsi évaluer tranquillement si j'aurais aimé travailler dans cette structure - on m'a rappelée un an après et je m'y suis bcp plu.
J'aurais pourtant pensé qu'à Paris il y avait infiniment plus de possibilités à tous les niveaux. Apparemment je me suis trompée. En tous cas, continue ta recherche on dit Aide-toi le ciel d'aidera. La rage de vaincre porte souvent ses fruits.
Adi
Portrait de cgelitti
Je suis maudit...
J'ai voulu prendre en main mon projet, et appeler l'entreprise ce matin, decision que j'ai concrétisée après une discussion avec mon médecin de famille qui est un peu mon guide disons !
Et tout à l'heure, appel de la dame qui s'occupe de la formation et là, c'est le drame :
1.l'entreprise a dit vouloir me prendre en stage et me rémunerer 80% du smic, mais il faut être étudiant pour avoir une convention de stage, et je ne le suis pas (qui plus est en stage c'est 30% du smic maximum légal, ce qui est pas top)
2.L'entreprise m'a dit ensuite vouloir me prendre après ce stage (qui est une periode d'essai en fait), en septembre donc, pour une durée de 6 mois, seulement c'est 1 an la durée d'un contrat pro en alternance, c'est à dire le temps quand même de pouvoir avoir ma formation, puis ma certification !
3.Puis s'il veulent me rémunérer pendant tout ce temps à 80 % du SMIC, pourquoi s'en tenir à 9 mois (au total), et ne pas rajouter 3 mois de plus pour faire un an?

Le type de l'entreprise n'a en gros rien compris, et surtout rien lu de ce qu'il avait demandé comme renseignement à mon école, et je dois attendre demain matin, le temps que la dame de la formation "booste ça", comme elle dit, et moi pendant se temps je me dis que si les anges nous protègent, c'est pas vraiment du bon boulot qu'ils font... Depuis le mois de juillet je cherchais, et quand je trouve, il faut que cela soit sur des incapables...

Le côté positif dans tout ça, c'est que je me dis au moins que je vais pouvoir m'enerver sur autre chose, formidable non?

Enfin il y a plus d'un mois, c'est une relation forte quis se brisait, et la c'est comme une fille qui me dirait : " alors là tu vois moi je t'aime, mais sous certaines conditions, puis en fait j'ai pas vraiment confiance, alors on va faire l'amour pendant un petit temps, une petite periode d'essai (mon cheri), et si ça me va pas, bah tu sais comment ça se passe..." !!!

on vit dans un monde où la fraternité ne laisse plus de place aux inconnus, une confiance morcelée et recroquevillée qui manipule l'espoir des gens, et donne aussi parfois leur chance à ceux qui n'ont aucune estime de qui que ce soit, c affligeant...

Bon je suis un peu vert là, je vais me calmer dans mon coin, sinon j'arreterai jamais... A bientot tout le monde, en priant pour que ma vie arrête de jouer au grand huit...

Pages

Sujet vérouillé