Les seniors plus sensibles à la chaleur

Les seniors plus sensibles à la chaleur
Comment s’organiser pour  protéger nos aînés ? Leur grand âge les fragilise lorsque le mercure atteint des sommets. Dès lors, comment prévenir la déshydratation et quels sont les signes d’alerte à détecter ? Le point pour que les seniors passent eux aussi un bel été.  
Les seniors plus sensibles à la chaleur

Articles

Piercing : informer pour limiter les risques

Le piercing nécessite de transpercer la peau ou les muqueuses et constitue ainsi une porte d'entrée potentielle pour des agents infectieux. Les risques sont réels au moment de la réalisation du geste, mais également durant la période de cicatrisation qui s'ensuit. Mieux vaut s'informer pour prévenir les risques du piercing !

Voyages en voiture : le cauchemar de certains chiens et chats !

Aboiements, salivation excessive, nausées ou vomissements : voyager en voiture avec votre ami relève du cauchemar ?! Il existe des solutions pour améliorer son confort et le vôtre durant le trajet et par la même occasion, la sécurité routière !

Mode de vie et travail exercent un impact considérable sur le sommeil : 45% des Français ne dorment pas suffisamment. Les conséquences des troubles du sommeil sont flagrantes : manque d'énergie et de dynamisme professionnel. Or 77% des personnes concernées ne sont pas traitées pour leurs troubles du sommeil (insomnie, jambes sans repos, syndrome d'apnée du sommeil, etc.).

Selon des chercheurs danois, les carences en vitamine B12, également appelée cobalamines, seraient plus fréquentes qu'on ne le croit, et elles toucheraient plus particulièrement les seniors. Ils proposent de revoir à la hausse les apports nutritionnels journaliers recommandés….

Migraine : comment éviter la crise ?

On dispose aujourd'hui de traitements spécifiques efficaces. Toutefois, peu de migraineux en bénéficient car ils sont peu nombreux à consulter pour cette maladie handicapante. En revanche, la plupart ont identifié des facteurs déclenchant la crise. Développer des stratégies d'évitement permet au moins de limiter certains maux de tête.

Sport de l'enfant : club ou aire de jeux ?

Nos enfants étant de plus en plus sédentaires et touchés par le surpoids, les pousser à pratiquer régulièrement une activité sportive est devenu une priorité majeure pour les parents. Les inscrire à des cours ou dans un club de sport ne semble pas représenter la solution la plus efficace…

L'âge de nos chiens et chats : comment l'évaluer ?

Lorsque l'on ignore l'âge de son chien ou de son chat, il est possible de relever quelques indices permettant de l'évaluer. En effet, les dents et les poils notamment peuvent nous livrer des informations utiles.

En bougeant, l'arthrite fait moins mal

Les bienfaits de l'activité physique ne cessent de s'étendre. Après l'impact positif sur la prévention des maladies cardiovasculaires et de l'excès pondéral, il semblerait qu'elle prévienne également les douleurs musculaires chez les seniors.

Crise de panique : une hypoxie passagère

La crise de panique est une fausse alarme. Le corps réagit de façon exagérée, comme s'il y avait danger. Cette réaction de panique disproportionnée entraîne de nombreux symptômes à dominantes respiratoires et tensionnelles.

Mycose des ongles : seniors, regardez vos ongles de pied de très près !

Même si vous êtes moins souple qu'auparavant, la petite gymnastique qui consiste à approcher vos orteils de vos yeux est essentielle. Et pourquoi ? Pour déceler une éventuelle mycose des ongles, dont la fréquence augmente avec l'âge.

La pratique d'une activité physique est vivement recommandée à toute personne souffrant de jambes lourdes. Les sports favorables sont évidemment ceux qui sollicitent fortement les jambes. Mais parmi ces derniers, tous ceux qui accentuent les effets de la pesanteur dans les membres inférieurs sont déconseillés.

Le tonus des quinquagénaires

Pour conserver sa vitalité et son tonus, il faut éviter les infections et donc prendre soin de son système immunitaire. C'est vrai quel que soit l'âge et en particulier après 50 ans. Pour pallier d'éventuelles carences en micronutriments, il est alors indispensable de revoir ses habitudes tant en terme d'hygiène et de diététique.

Quand votre chat prend de l'âge

Grâce à l'attention et aux bons soins que vous lui apportez, votre chat peut partager votre quotidien durant de nombreuses années. Néanmoins, au-delà de l'âge de 10 ans, votre petit félin est considéré comme un « senior » et peut développer certaines maladies fréquemment rencontrées à cet âge, telle que l'hyperthyroïdie.

Grippe : vigilance et vaccination oblige...

Cette année encore, plus de 8 millions de personnes (les plus de 65 ans et celles atteintes d'une des neuf affections de longue durée exonérantes) vont recevoir un formulaire de prise en charge à 100% pour la vaccination anti-grippale. Il est important de se faire vacciner chaque année, dès le mois d'octobre. Les vaccins sont disponibles en pharmacie depuis le 22 septembre.

Taux de cholestérol et glycémie : avant l'âge de 20 ans !

La maladie cardiovasculaire n'est plus l'apanage du senior. Le risque cardiovasculaire apparaît de plus en plus tôt et touchent de nombreux adultes, mais aussi des adolescents. Aujourd'hui, les arguments sont suffisants pour recommander un dépistage systématique chez les jeunes, entre 16 et 19 ans : taux de cholestérol et glycémie.

Protégez votre chien des dangers de l'été

Vous êtes certainement impatient, avec l'arrivée de l'été, de partager de nouvelles aventures ensoleillées avec votre chien. N'oubliez pas que le soleil, la chaleur, les insectes et la plage ne sont pas sans danger pour votre ami !

Et si la spasmophilie n'existait pas !

À première vue, la spasmophilie est très répandue. Elle se soigne habituellement par des compléments de type magnésium, calcium, vitamines.… Pourtant, la plupart des psychiatres affirment que la spasmophilie n'existe pas. La spasmophilie se présente sous forme de crises comportant des signes très divers ...

Future maman : supplémentez votre alimentation en vitamine B9 pendant la grossesse

Une femme sur deux en âge de procréer est carencée en vitamine B9, également appelée folates ou acide folique. Or, cette vitamine joue un rôle essentiel dans le bon déroulement de la grossesse. Un déficit au moment de la conception et en tout début de grossesse, augmente les risques de retard de croissance ou de malformations graves. Alors n'attendez pas d'être enceinte, parlez-en à votre médecin afin de compléter vos apports nutritionnels avec un supplément, au moins deux mois avant la conception.

Chiens et chats voyageurs

Les beaux jours reviennent et les départs en vacances approchent… Vous désirez partager cette aventure avec votre ami à quatre pattes ? L'option de la pension ne vous séduit pas ? Il ne vous reste plus qu'à emmener avec vous votre protégé. Mais pour que ce voyage ne vire pas au cauchemar, un minimum d'organisation s'impose!

Seniors : la dépression mène à la dénutrition... ou inversement ?

Chez les sujets âgés, la dénutrition est source de complications et majore le risque de dépression. Mais inversement, la dépression, en engendrant une perte de l'appétit, mène à la dénutrition. C'est un cercle vicieux dépression-dénutrition.

Que nos pieds s'épanouissent

C'est bel bien ce qui se passe : les pieds des Français grandissent. En trente ans, nos pieds ont gagné trois pointures. Ainsi, la moyenne au rayon femme est désormais le 40, tandis que le 43 règne du côté des hommes. Quelques informations pour en prendre grand soin.

Les médecins et les seniors eux-mêmes pensent aux vaccinations à l'occasion d'un voyage ou d'une menace d'épidémie, afin de se protéger contre des maladies qui, à partir d'un certain âge, pourraient prendre rapidement des proportions catastrophiques. Mais dans la vie courante, les infections dites universelles, représentent aussi une menace. Il faut donc y penser, vérifier leur couverture et respecter certaines contraintes inhérentes au grand âge.

Médicaments et seniors : 2/3 des effets indésirables sont évitables !

Plus d'une personne âgée sur deux ne respecte pas sa prescription et les effets indésirables des médicaments sont deux fois plus fréquents après 65 ans. Pourtant, près de 2/3 de ces effets secondaires peuvent être évités. Comment ?

Vaccin anti-grippe cru 2004

Les vaccins anti-grippe sont disponibles en pharmacie depuis le 21 septembre 2004. Rappelons l'importance et la gratuité de la vaccination pour les personnes de 65 ans et plus et celles atteintes de certaines affections de longue durée. Soulignons également que le vaccin n'étant efficace qu'au bout de 10 à 15 jours, il est fondamental de se faire vacciner avant la déclaration des premiers cas de grippe.

Les gestes qui sauvent : le coup de chaleur avec la Croix-Rouge Française

Résultant d'une exposition prolongée à la chaleur, il provoque une surchauffe du corps, qui se traduit par une fièvre élevée, une rougeur du visage, des maux de tête, une forte sensation de soif, voire des vomissements et des troubles de la conscience. Il menace principalement les enfants, moins résistants face à une forte chaleur, mais il peut toucher aussi les adultes. Le coup de chaleur est une urgence. La mortalité a diminué ces dernières années du fait d'une meilleure prise en charge et d'un traitement précoce et efficace, mais elle se situe encore autour des 10%. L'évolution est le plus souvent favorable, mais le coup de chaleur peut laisser parfois des séquelles (crampes, troubles neurologiques).

Depuis quelques années, nombre d'entre nous utilisent des brumisateurs pour se rafraîchir. Si les modèles pré-remplis à usage unique ne posent aucun problème, attention aux vaporisateurs rechargeables, ils peuvent être favorables à la prolifération de germes pathogènes.

Le sport, c'est bon pour la santé, et il est même fortement recommandé de pratiquer un sport régulièrement tout au long de sa vie. Mais qu'en est-il en période estivale, lorsque la pollution culmine ? Est-il judicieux de faire du sport ? Le tour de cette réponse en 8 points clés.

Faut-il continuer à prendre ses médicaments en cas de forte chaleur

Même quand la température grimpe exceptionnellement haut, il est hors de question d'arrêter son traitement médical sans avis du médecin. Mais certaines précautions sont à prendre…

Piqûre, morsure, coup de chaleur, mal au coeur en voiture... comment réagir, que faut-il faire et ne pas faire ? Connaître les gestes essentiels anti-bobos est important pour soulager rapidement, ne pas commettre d'impair et rassurer son enfant encore sous le choc.

Varicelle : pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens chez l'enfant !

En pleines bouffées épidémiques de varicelle, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) conseille de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les enfants. Quelques rares complications, mais graves, ont été enregistrées. Aussi, en cas de fièvre, il est recommandé de prendre conseil auprès de son médecin et de s'orienter plutôt vers le paracétamol.

Pages