Seniors : êtes-vous apte à conduire ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 06 Septembre 2013 : 20h09
-A +A

Pour les personnes âgées, conduire une voiture représente un espace de liberté et d'autonomie essentiel. Mais avec l'avancée en âge, les aptitudes sensorielles, motrices et cérébrales déclinent. La baisse de la vue et de la coordination des mouvements particulièrement, entrave les réflexes salvateurs du conducteur. Comme de très nombreux facteurs sont susceptibles d'entrer en jeu, le mieux est de faire vous-même votre autoévaluation sur votre aptitude à conduire et de prendre une décision responsable et objective.

L’aptitude à conduire évolue avec l’âge

Au volant, les risques pour soi-même et pour les autres sont trop graves pour être pris à la légère.

Or le vieillissement influence de nombreuses aptitudes indispensables à la conduite.

Voici les éléments qui tendent à diminuer avec l'âge :

  • la vision (champ visuel, netteté, éblouissement, perception des couleurs…),
  • l'audition,
  • la coordination,
  • les automatismes,
  • l'attention.

D'autres éléments s'amplifient chez les personnes âgées :

  • les émotions,
  • le stress,
  • la panique,
  • la fatigue.

Sans oublier qu'avec l'âge peuvent aussi survenir davantage de problèmes de santé (qui peuvent se produire en conduisant) et que les seniors prennent davantage de médicaments. Or certains d'entre eux sont susceptibles de gêner les personnes âgées qui souhaitent continuer à conduire.

Le plus difficile est d'accepter la baisse de ses propres aptitudes et de prendre la décision d'arrêter la conduite au bon moment.

Aptitude à conduire : faites votre autoévaluation

Voici une série de questions qui peuvent justement vous aider à prendre une décision : continuer à conduire, limiter ses trajets, arrêter la conduite.

Prenez le temps d'y réfléchir et surtout soyez objectif. Le vieillissement est un phénomène naturel qui touche tout le monde.

Dans tous les cas, n'oubliez pas de faire contrôler régulièrement votre vue et votre audition.

1. Ai-je de plus en plus de mal à éviter les collisions ?

2. Ai-je été directement impliqué dans des collisions sans gravité ?

3. Ai-je de la difficulté à traverser les intersections ?

4. Ai-je des difficultés à évaluer les distances ou à voir les piétons, les panneaux routiers ou les autres véhicules ?

5. Ai-je de la difficulté à me concentrer lorsque je conduis ?

6. Est-ce que je me sens perdu ou désorienté sur les trajets que je connais bien ?

7. Ai-je de la difficulté à coordonner les mouvements de mes mains et de mes pieds ?

8. Ai-je des problèmes de vue, en particulier la nuit ?

9. Est-ce que conduire me rend nerveux ?

10. Est-ce que les autres automobilistes klaxonnent souvent dans ma direction ?

11. Les membres de ma famille doutent-ils de ma capacité à conduire ?

12. Est-ce que conduire est important pour moi ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 06 Septembre 2013 : 20h09
Source : Dr Hervé Joly et Julie Joly, " Savoir (bien) vieillir ", Editions Flammarion.
A lire aussi
Jusqu’à quel âge peut-on conduire ? Publié le 04/11/2011 - 11h15

Passé 65 ans, la conduite automobile reste un motif important d’accidents. Selon la Prévention routière, les accidents de la route totalisent 52% des tués et 49 % des blessés chez les seniors. D’où l’éternelle question que se posent les seniors et leur entourage : jusqu’à quand...

Vieillir ou conduire : quand faut-il choisir ? Publié le 11/06/2001 - 00h00

Pour 75% des retraités, conduire est une activité de la vie qui participe au plaisir de vivre. Les chiffres confirment cet état d'esprit puisque 65% d'entre eux possèdent une voiture et 2,5 à 3% des titulaires du permis de conduire A et B ont plus de 75 ans. Cependant, à un moment se pose le...

Parents âgés : faut-il les prendre chez soi ? Publié le 06/04/2009 - 00h00

Le caractère peut devenir difficile avec l'avancée en âge. Et c'est encore plus difficile quand ce sont de vos parents dont il s'agit.Vous vous sentez une responsabilité, vous avez à gérer la vie concrète de tous les jours en prenant en compte leurs besoins... et leur caractère.Claudine...

Plus d'articles