cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

A la suite d'une opération ou on m'a enlevé l'appendicite, 5 jours après mon opération je suis retourné voir le chirurgien qui n'était que le remplaçant de celui qui m'a opéré pour une suspicion d'abcès sous le nombril, mon médecin traitant ayant passer près de 10 minutes a me presser le nombril pour en évacuer le pu le maximum possible a décidé de me renvoyer a l'hôpital ou grande surprise celui ci me dis de ne pas prendre les antibiotique que mon médecin m'avait prescrit car ça n'aurait rien fait en cas d'abcès mais que surtout abcès il n'y avait pas !, c'est a peine si se dernier à daigné regarder mon nombril en ajoutant "écoutez si jamais votre ventre devient rouge et chaud revenez" malgres mes douleurs intenables je précise.

48h plus tard a commencer un état de fatigue sévère ou je devais dormir environs 18h par jour avec un température frôlant parfois les 40 degrés que j'avais depuis ma sortie d'hôpital et que j'avais précisé a ce monsieur, pendant 48h dans mon état de faiblesse avancée je ne me suis nullement rendu compte que je n'urinais plus et n'allais plus a la selle pour finir embarqué par les pompiers a 4h du matin.

Aux urgences on a pu extraire 2,8l d'eau de ma vessie et constater une grosse infection ainsi qu'un abcès tellement important que tous mes muscles étaient comprimes (sphincter....) opérée d'urgence me voilà passé de 3 petits trous d'un celio a une balafre de près de 25 cm, selon le médecin je ne suis pas passé loin de la mort, j'étais a la limite de la septicémie et malgres les 20 mg de morphine qu'on m'a passé via la perfusion je faisais malgres tout des bons dans le lit.

Ma question est selon vous est ce une erreur médicale ou non?

Merci aux répondants.

Co joint une photo de mon nombril prise le matin même avant d'aller voir mr le chirurgien.

PUB
PUB