Sécurité du cycliste : il faut briller !

Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Mercredi 04 Novembre 2015 : 14h18
Mis à jour le Mercredi 04 Novembre 2015 : 16h10

« Cyclistes, brillez ! » : C’est en ces termes que la Fédération française des Usagers de  la Bicyclette inscrit, en ce début novembre, sa campagne de sensibilisation aux dispositifs d’éclairage à la fois du vélo et du cycliste. Etre vus des autres usagers de la route et limiter ainsi les risques d’accident : tel est l’enjeu. En 2014, les cyclistes constituaient 4,7% des tués sur la route. Si vous roulez à vélo aux heures sombres de la journée, ces conseils de sécurité sont pour vous.

Des équipements lumineux de sécurité obligatoires sur la bicyclette

C’est le code de la route qui le dit (R.313-4 à R.313-20), tout cycle en circulation doit être muni d’équipements homologués réfléchissant la lumière ou éclairant :

  • un feu de position émettant vers l'avant une lumière non éblouissante, jaune ou blanche
  • un feu de position arrière
  • un ou plusieurs catadioptres arrière
  • des catadioptres orange visibles latéralement
  • Les pédales de tout cycle, cyclomoteur ou quadricycle léger à moteur doivent comporter des catadioptres, sauf dans le cas des cycles à deux roues à pédales rétractables
  • un catadioptre blanc visible de l'avant.
  • Tout cycle peut comporter à l'arrière et à gauche un dispositif écarteur de danger réfléchissant.

On peut opter pour l’éclairage actif, un dispositif électrique émettant sa propre lumière grâce à une source d’énergie embarquée (dynamo, pile, batterie, dispositif inductif, etc.) qui permet de voir et aussi d’être vu.

Il doit être complété par de l’éclairage passif réfléchissant, élément indispensable pour assurer la visibilité du cycliste, et pour parer toute panne de l’éclairage actif. Ce dispositif renvoie naturellement la lumière dans la direction d’où elle vient, ne nécessitant pas sa propre source d’énergie et s’avère très efficace dans le faisceau des phares automobiles.

Enfin de nombreux accessoires astucieux réfléchissants complètent l’ensemble : pince à vélo; adhésif à coller sur le cadre, les garde-boues, la tige de selle, le guidon, etc. ; cercle réfléchissant dans les rayons ou bâtonnets de rayons ; pneus à bande réfléchissante…

PUB

La visibilité du cycliste

  • Gilet fluorescent

Depuis le 1er octobre 2008, le port du gilet fluorescent de haute visibilité est obligatoire hors agglomération la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante. Sans cet équipement, le cycliste est passible d'une contravention de 2ème classe.

  • Vêtements réfléchissants

Le premier réflexe tout simple à adopter lorsqu’on circule à vélo, c’est de porter des vêtements clairs et de bannir tout ce qui est foncé, de jour comme de nuit, à la ville comme à la campagne. Les vêtements clairs permettent d’être visibles à 50m, et s’imposent comme premier échelon pour éviter l'accident de la route. Dès que la luminosité du jour diminue, ce sont les vêtements cousus avec des bandes retro réfléchissantes, qui permettent d’être repéré à 150 m,

  • Des accessoires réfléchissants partout

Reste à panacher les surfaces visibles sur le cycliste d’accessoires réfléchissants divers : brassards réfléchissants pour le bras ou la cheville, sacoches ou sacs à dos avec bandes réfléchissantes, pinces à pantalon, casques, cartables.

Enfin, se munir de petites lampes ou lampes frontales LED : sur le porte-bagages, sur les bagages, vêtements, sacoches, remorques, casques, porte-clés...

Bonne nouvelle : il est possible de se sécuriser avec élégance à bicyclette ! Les marques de prêt-à-porter commencent à intégrer le vêtement réfléchissant dans leurs collections. Et sachez que des bandes rétro-réfléchissantes à coudre partout sont également disponibles dans le commerce.

Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Mercredi 04 Novembre 2015 : 14h18
Mis à jour le Mercredi 04 Novembre 2015 : 16h10
Source : Fédération française des Usagers de  la Bicyclette - campagne "Cyclistes, brillez!" : www.fubicy.org 
La Prévention Routière : www.preventionroutiere.asso.fr
A lire aussi
À vélo dans la villePublié le 23/09/2011 - 09h32

Pour la promenade ou les déplacements en ville, le vélo c’est sympa. Reste qu’en l’absence de carrosserie pour protéger le cycliste, faire du vélo présente des risques, que l’on peut cependant limiter en respectant des consignes de sécurité... 

Roller et skate : la bonne attitudePublié le 04/08/2006 - 00h00

Comme pour tous les sports de glisse, il existe des risques qu'il faut savoir gérer et minimiser. Mais en plus, en roller ou en skate, les risques se déroulent sur le bitume ! Petits et grands, respectez quelques bases.

Plus d'articles