Au secours, mes parents sont sur Facebook !

Au secours, mes parents sont sur Facebook !

Les adolescents, puis les jeunes adultes composaient la majorité des inscrits sur Facebook. Oui mais voilà que les plus âgés s'y mettent aussi. Les plus de 50 ans sont dorénavant les plus nombreux à s'inscrire sur Facebook. Pourquoi ? Parce que les jeunes y sont déjà tous... Cet élargissement d'inscrits entraîne quelques problèmes générationnels.

Veux-tu être mon ami ? (Sur Facebook)

Qui a envie de répondre non à une si gentille question? Personne. On se sent dans la peau du méchant si l'on dit non ou si l'on laisse cette question sans réponse. Pourtant, ce serait parfois la meilleure solution !

Mes parents peuvent-ils être mes amis ?
À première vue, oui. Quand on s'entend bien avec ses parents, pourquoi ne pas être leur ami ? Et bien, parce que les parents sont des parents. Ils sont d'une autre génération. Et, tous les psys vous le diront, une certaine étanchéité est nécessaire entre parents et enfants. Pour les parents, les enfants resteront toujours des enfants. Alors, sur Facebook aussi, ils ont tendance à vouloir superviser la vie de leurs rejetons. Ils sont au courant de leurs sorties, de leurs écarts, de leurs beuveries, de leurs blagues idiotes... Et ne se privent pas pour le dire. Avoir des parents amis, ça peut empêcher de s'autonomiser et entraîner un sentiment d'étouffement : même quand ils sont loin, ils ont un œil sur vous !

La vie sexuelle des enfants ne regarde pas celle des parents...

En couple ? Célibataire ? C'est compliqué ? Les parents n'ont pas forcément à être au courant de tous les errements sentimentaux de leurs héritiers. Surtout quand ils sont adolescents, et en train de forger leur personnalité. Et même si les ados ne mettent pas tout en vitrine dans leur vie sentimentale, leurs amis peuvent le faire pour eux. « Hier soir, vous êtes rentrés ensemble ? Elle était bonne ? »

Les parents amis sur Facebook sont au courant sans même l'avoir cherché. L'idéal serait pourtant de décider si oui ou non, chacun a envie de présenter son copain (sa copine) à ses parents, pas que des fuites plus ou moins délicates leur racontent tout par le menu.

Article publié par le 09/09/2011

Trouvez-vous cet article intéressant ?