• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    6 avis
  • Astuces (0)

Au secours, ma voiture est polluée !

Au secours, ma voiture est polluée !

Tout le monde sait que les voitures créent de la pollution atmosphérique.

Mais savez-vous que l’intérieur de votre voiture est aussi l’un des endroits où vous êtes le plus exposé(e) à la pollution ?

La voiture ne nous protège pas contre la pollution

Une étude menée en France fin 2013 montre que les voitures, qu’elles soient récentes ou anciennes, sont en fait des machines à respirer la pollution.

Les taux des principaux polluants (particules fines, oxydes d’azote, benzènes) dans les voitures étaient plus élevés dans la voiture qu’à l’extérieur, et dépassaient pratiquement toujours les valeurs estimées souhaitables par les autorités sanitaires.

Bien sûr, cette exposition évolue selon les jours et le niveau de pollution dans la ville.
Mais la conclusion générale est claire : toute personne qui est dans les embouteillages matin et soir tous les jours est exposée à une dose excessive de pollution atmosphérique.

Au finale, les personnes qui doivent aller au travail en voiture subissent nettement plus de pollution que celles qui travaillent à domicile.

Pas seulement la pollution atmosphérique !

Ajoutons que les particules venues de l’extérieur ne sont pas les seules à salir l’air des voitures : elles sont polluées dès leur construction.
Toutes les matières plastiques qu’elles contiennent libèrent en effet dans l’air des composés organiques volatils ou COV, qui sont mauvais pour la santé…

Par ailleurs, les voitures plus anciennes peuvent abriter des moisissures parfois discrètes, mais qui sont aussi mauvaises pour vous, surtout pour vos poumons.

Enfin, les pollens des arbres et plantes qui entourent la voiture pénètrent aussi dans l’habitacle. Si les pollens ne sont pas à proprement parler des polluants, ils peuvent néanmoins être mauvais pour ceux et celles, de plus en plus nombreux, qui souffrent d’allergies.

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/01/2014

Sources : Enquête « voitures toxiques », Association Santé Environnement France.

Trouvez-vous cet article intéressant ?