up
Portrait de cgelitti
bientôt 33 ans, divorcée depuis moins d'un an à ma demande mais par consentement mutuel, cela faisait des années que je ne supportais plus ma vie en couple. J'ai 2 filles de 8 et 2 ans. Leur père vient de partir à 400 km, ne les voyant quaziment plus. J'ai un emploi et je pense que j'aime mes enfants mais je n'arrive plus à les supporter comme tout ce qui fait mon quotidien. J'ai l'impression qu'elles me font tout payer pour le divorce et pour le fait qu'il ne vient jamais les voir. J'ai du mal à me faire respecter et obéir, j'ai envie de tout plaquer, les abandonner et partir loin, tout recommencer ou mourir. Pourtant je vis depuis août avec un homme qui est génial et qui m'aime profondément et qui adore les filles et elles le lui rendent bien mais j'ai la sensation qu'il me manque quelque chose, que je ne suis pas comblée. J'ai envie d'une vie de célibataire, de liberté totale. Aidez moi. Merci
jopp
Portrait de cgelitti
Bonjour,

votre souffrance semble grande et je vous comprends. Vous avez du mal à tout prendre en charge et on ne peut pas vous blâmer : se retrouver seule et s'occuper de 2 petites filles demande d'être bien dans sa peau ce qui semble n'être plus votre cas.
c'est sans doute normal après ce que vous venez de vivre.
Avez-vous le temps de penser à vous, de prendre soin de vous aussi ?
j'ai l'impression que vous avez une grande colère en vous qui se retourne pour le momment sur votre mode de vie et vos enfants... peut-être faut-il la destiner à la bonne personne.
Sortez du fond de vous même vos émotions : votre tristesse et votre colère contre ceux qui la méritent vraiment. Dites ce que vous avez à dire à ceux qui vous ont fait souffrir et parlez à vos enfants de votre souffrance, elles vous comprendront sans doute mieux que vous ne le pensez. Invitez-les à en faire de même plutôt qu'à retourner leurs désillusions contre vous.
je vous souhaite toute la force et le courage dont vous aurez besoin pour surmonter cette épreuve et vous en avez de la force puisque vous êtez arrivée jusqu'ici. Vous pouvez compter sur vous (votre partie adulte) pour faire face et compter sur vos émotions (votre partie enfant) pour vous libérer de ce poid qui vous pèse tant.
amicalement.
up
Portrait de cgelitti
up
Sujet vérouillé