sandrine
Portrait de cgelitti
bonjour,

je vous écris car je suis un peut désemparé et j'ai besoin de conseil.

voilà mon mari a eu un accident de moto le 25 août 2008 au havre transporter par les pompiers à l'hôpital le plus proche (car pas de samu de dispo pour les anti douleur DÉJA SA COMMENCE BIEN)donc à la clinique des ormeaux il a été opérer dans les heures qui ont suivis d'une fracture tibia péronet pas belle du tout (les os sont dexasé casser en spiral ils sont complétement remonté vers le genou bref pas top) le medecin reste confiant.

l'opération se passe "bien" pause d'un clous centro-médullaire tibial.

après l'opération il lui pause une gautière (un demi platre qui part des doigts pied jusqu'au fesse, la jambe est placer dedans et ensuite des bandes maintiennent le tout).

le 28 aout radio de contrôle le medecin est très content de lui.

quelque jours plus tard mon homme se plaint du talon les infirmières s'en foutent complétement "c'est normal" j'ai gueuler un bon coup le medecin enleve le tout le talon recouvert d'escart cooool il a été soigné.

rebelote qlq jrs plus tard mal au mollet 3 jours avec un douleur horrible il s'enlevela gouttière "au grand soulagement de mon mari" elle été tellement bien faite qu'elle était rentrer dans le mollet (mon mari été abîmer tout le long du mollet qui lui été joliment de couleur violet rouge sang photos à l'appuis).

bref a bout de 11 jours la sortis enfin pause d'un platre jusqu'à mis cuisse. le chirurgien ma dis que maintenant c'est le medecin qui gere jusqu'au prochain RDV donc accident le 25 aout pause du platre le 04 septembre prochain rdv le 13 octobre.

pendant tout cette durée mon medecin traitant à pris le relais, il y a du boulot, mon homme na pas du tout le moral, il souffre énormément le medecin lui donne des médicaments pour la douleurs et pour dormir.

le 13 octobre rdv avec le chirurgien radio le résulat: ostéosynhèse par clou centro-médullaire pour fracture du tiers dista des deux os de la jambe gauche.

pas de signe radiologique de complication.

mon mari repart avec sa le chirurgien lui laisse le platre mais lui libére le genou.

prochain rdv le 17 novembre 2008 avec le chir.

pendant se temps la mon mari souffre toujours autant voir plus.

impossible de bouger de rédir ou même de plier le genou.le doigts de pied sont complétement enquilosé

mon medecin nous dis que sa peut arriver du a l'immobilasion de la jambe sa vas revenir, toujours sous anti- douleurs.

enfin rdv le 17 novembre radio résutat:

bon alignement des segments cloués.

petite translation du foyer de fracture tibulaire.

le cal osseux n'est pour le moment pas compétent.

affaissement de l'interligne tibio-talien.

irrégularité et vraisemblable lésion ostéo-chondale du dôme du talus dans sa portion postérieure.

avec sa le medecin est content de lui il déplatre mon mari le regarde et lui dis texto "levez-vous ai marcher" chose qu'il ne fais pas logique au bout de 3 mois leve toi et marche lol.

reprise du travail dans 15 jours (toujours parole du medecin) le reste vous voyez sa avec votre medecin (kiné, reprise du travail....) en se revois dans un 1 an voilà les paroles du chirurgien.

du 17 novembre à aujoud'hui sa c'est compliqué.

mon mari ne marche toujours pas après 4 mois le medecin commence ) douter sur l'état du pied et de l'aspect il pense à une maladie après examens au mois de décembre algodystrofie du pied mon mari souffre énormément pas le moral du tout (peut pas sortir, douleurs.....)le medecin décide fin décembre début janvier de le mettre sous morfine.toujours impossible de bouger le genou il souffre de trop.

le medecin décide au bout de 5 mois de refaire une radio du genou du clous et du pied.

donc mon mari ne fais pas du chiquer comme certain nous l'ont dis, il a le clous qui est trop remonté

le genou est bloquer par le clous donc quand il essaie de plier c'est le nerf qui prend et quand il essaie de le rédir c'est la rotule qui coince.

il a de l'ostéoporose du genou jusqu'au pied et tout le pied es couvert de cette fichu saloperie d'algodystrofie, le cal osseux n'est pas top.

mon mari ne veut plus aller au ormeau je vais téléphoner au petit colmoulin pr un rdv avec un autre chirurgien mon medecin nous a fais un courrier.

est ce que quelqu'un à vécu sa ou un cas similaire?????

qu'est ce qui vas lui faire????? (la pose d'un autre clous lui remettre correctement ou bien couper le clous)

est ce que c'est une faute professionnelle (surtout que depuis le début sur les radio ont voient bien le clous et la rotule) est ce qu'il faut faire une expertise se retourner contre le medecin et l'hopital.

merci de nous aidez dans sce grans tunel inconnue

après plusieurs recherche mon mari n'est pas sa seul victime!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est quand qu'il arreter

sandrine
Portrait de cgelitti
JOCHABLA merci beaucoup d'avoir répondu ton mari a eu de la chance que tu réagisse vite ai bien.

moi par la peur je n'ai pas réfléchis mais il y a rouen et paris pas très loin (je suis du havre) mais bon c'est fais.

demain donc le 28 ont na rdv avec des avocats juriste et medecin d'une associaton spécialisé dans les accidents de la route ont vas prendrent toutes les info possible.

et j'ai enfin eu un rdv à la clinique du petit colmoulins sur harfleur le 06 fèvrier, on croisent les doigts.

à aujourd'hui mon mari est toujours sous morfine il souffre énormément les grand déplacement se fond dans un fauteuil roulant c'est mieux pour lui.il ne peut toujours pas marcher sa commence à faire long 5 mois vivement le 06

bon courage a tout sa qui sont blessé garder le moral même si c'est pas facile.
JOCHABLA
Portrait de cgelitti
Salut,
Mon mari a eu exactement la même fracture le 1er mai 2006, en glissant dans la boue. Nous habitons dans le Nord, c'est arrivé à plus de 100 km de Lille, mais j'ai refusé catégoriquement qu'il soit opéré ailleurs qu'au CHRU de Lille. Il a également eu un enclouage centreo-médullaire (anesthésie sous rachis) est resté 8 jours à l'hôpital, mais n'a pas eu de plâtre. Il est resté 1 mois allongé à la maison , se déplaçant un peu en fauteuil roulant. Il avait un peu de kiné passive. Le 1er juin, il a repris le travail en fauteuil roulant. Le 14 juillet il est entré dans un centre de rééducation spécialisé, en hospitalisation complète (le médecin traitant n'était pas pour mais je lui ai répondu que le médecin de l'hôpital trancherait. Effectivement il y est resté 6 semaines et y a réappris à marcher, tout d'abord uniquement en piscine. A sa sortie, il avait un petit décallage il a donc dû porter une talonnette pendant à peu près un an. En septembre 2008 on lui a retiré le matériel, là on a eu des soucis à cause de l'anesthésie (fuite de liquide céphalo rachidien et réhospitalisation d'urgence en neuro) mais sans doute rien de comparable avec ce que vit ton mari !!! Voila je pense qu'effectivement vous avez raison de prendre un autre avis et que ton mari n'aurait jamais dû être plâtré, c'est l'enclouage qui maintient les os et justement l'absence de plâtre permet de limiter l'immobilisation..en principe. Bon courage et à +
Sujet vérouillé