Savez-vous tout sur l’acide hyaluronique ?

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2014 : 08h00

Il nous est familier depuis qu’il est devenu notre allié beauté n°1. Mais c’est aussi un composant de nombreux produits de santé dont une nouveauté dans le traitement des pathologies de la sphère ORL. 

Présent naturellement dans l’humeur vitrée de l’œil, dans le liquide synovial des articulations et dans le tissu sous-cutané, l’acide hyaluronique est une substance visqueuse et élastique qui sert : à maintenir un bon niveau d’hydratation de la peau en captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes, à protéger les articulations en augmentant la densité du liquide synovial et la souplesse du cartilage et enfin à lubrifier le globe oculaire.

Se dégrade avec le temps

Seulement voilà, avec l’âge, sa concentration diminue irrévocablement… On estime qu’à 50 ans, le corps a perdu la moitié de l’AH qu’il possédait dans l’enfance ! C’est pourquoi, dès les années 1970, cette substance, dotée d’un fort pouvoir hydratant, est utilisée dans la chirurgie ophtalmique, notamment pour les traitements du glaucome, les transplantations de cornée ou les opérations de la cataracte ou il favorise la cicatrisation des tissus. Aujourd’hui encore, l’acide hyaluronique entre dans la composition de nombreux collyres pour hydrater la cornée. Mais c’est assurément en rhumatologie, pour traiter certains cas d’arthrose, que cet agent au fort pouvoir hydratant est le plus prisé.

Soulager l’arthrose

Selon l’OMS, rappelons que l’arthrose touche à l’heure actuelle environ 10 millions de personnes en France. L’acide hyaluronique est donc utilisé en traitement local, essentiellement pour les genoux mais parfois aussi pour les hanches. Il est administré par injections dans l’articulation à trois reprises, avec 8 à 10 jours d’intervalle. Jugé sûr et très efficace par les rhumatologues, ce traitement soulage bien souvent les patients et leur redonne de la mobilité, en particulier dans le cas d’arthroses modérées. En moyenne, les effets se prolongent jusqu’à 6 mois voire un an. Bien sûr, pour ne courir aucun risque, ce traitement doit être effectué dans un environnement stérile et par un spécialiste.

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2014 : 08h00
Source : "Savez-vous tout sur l’acide hyaluronique ?", un article du Magazine Côté Santé de novembre/décembre 2014
A lire aussi
Quels traitements contre la douleur de l'arthrose ?Publié le 04/12/2000 - 00h00

La douleur constitue le symptôme essentiel d'une arthrose, liée à l'usure de l'articulation. Cette douleur, de type mécanique, s'accompagne d'une raideur de l'articulation qui peut, à la longue, devenir invalidante. Son évaluation précise, notamment par les échelles de douleur, est donc...

ArthritePublié le 06/09/2001 - 00h00

Se présentant sous une centaine de formes différentes, l'arthrite s'attaque aux articulations du corps humain.La plupart des formes d'arthrite, qui peuvent apparaître à n'importe quel âge, même chez les enfants, se caractérisent par la douleur qu'elles entraînent. Toutefois, l'arthrite se...

Plus d'articles