cgelitti
Portrait de cgelitti

Il n'y a aucune raison pour laquelle vous devriez dire « oui » à tout le monde, que ce soit prêter un habit à un ou une amie, ou encore aller manger chez votre belle-mère.

En fait, si vous vous surprenez à accepter de rendre des services que vous ne voulez pas rendre, ou de faire constamment des choses dont vous n’avez pas envie, vous êtes trop gentils.

C'est un grand facteur de stress. Les gens trop gentils pensent que les besoins des autres passent avant les leurs.

Ils s'inquiètent de ce que les autres veulent, pensent, de ce dont ils ont besoin.

Ils passent trop de temps à faire les choses pour les autres, font rarement ce qui leur fait plaisir et se sentent coupables quand ils le font.

Si vous êtes dans ce cas, vous passez beaucoup de temps avec des gens qui ne prennent pas en compte ce dont vous avez besoin.

En fait, c'est important pour vous que les gens malheureux se sentent mieux, mais au détriment de vous-même.

Essayer constamment de plaire aux autres est épuisant. Vous pouvez dans ce cas vous sentir anxieux, inquiets, malheureux et surtout très fatigués.

Peut-être que vous ne comprenez pas pourquoi personne ne fait rien pour vous, alors qu'ils en font tant pour d'autres.

Mais souvent, vous ne demandez pas aux autres ce dont vous avez besoin. Vous pouvez penser que si vous demandez à quelqu'un de l'aide et que la personne accepte, elle l'a fait par obligation, pas parce qu'elle le voulait vraiment.

Cela vous culpabilise, car vous ne voulez pas déranger. Vous vous dites que si elle avait vraiment voulu vous aider, elle vous aurait offert son aide sans que vous ayez eu besoin de le demander.

La suite ici : http://bienetre22.blogspot.com/2011/07/ne-pas-savoir-dire-non-2.html