anygarco
Portrait de cgelitti
Voila je me pose quelques questions car a cahque fois que j ai me regles je saigne aussi par le nombril. Mon medecin me dit que c est une excroissance de chair qui saigne mais alors pourquoi uniquement pendant les regles ???

Aidez moi

Merci

anygarco
Portrait de cgelitti

Pour ma part, je suis à ma 3e fécondation INVITRO. Présentement, je prends de la médication par injection sous cutanée afin de stimuler les follicules. Ce matin, je me suis mise à saigner du nombril!  Si je lis les commentaires de Corinne c'est un cauchemar dans l'étape du processus car je ne veux pas perdre mes chances de vivre une grossesse et là ça m'inquiète. J'ai 40 ans et pas d'enfant. Quelqu'un a-t-il déjà vécu un cas semblable au mien?

Isabelle085
Portrait de cgelitti
Merci a toute pour votre aide je vais donc revoir le medecin pour ce probleme et ce avec les explications de corinne car cela pourra m aider un peu surtout que cela fait rire lorsque je dis que je saigne du nombril on va peut etre enfin me prendre au serieux
Merci encore
Isabelle
Corinne
Portrait de cgelitti
Depuis mon enfance je souffre de maux de ventre importants qui se sont aggravés avec l?âge. Mes règles étaient douloureuses mais supportables jusqu?en 1997 (je prenais la pilule depuis 1990), j?étais suivie régulièrement et faisais un frottis annuel. Avec cela, je pensais prendre toutes les précautions nécessaires pour ma santé.

En 1997/1998, mes règles sont devenues très douloureuses. La gynéco qui me suivait m?a donné du Brufen (qui ne me faisait rien) en me disant ce n?est rien, c?est normal... Dans les mêmes moments, j?ai commencé à avoir des saignements au niveau du nombril. Surprise et inquiète, j?ai consulté mon médecin généraliste qui m?a dit : "ce n?est rien, ton nombril est profond, le cordon a été coupé trop court à la naissance il faut juste nettoyer, ce n?est certainement qu?une petite veine". Donc je ne me suis pas inquiétée plus que cela, tout en trouvant cela relativement bizarre. Je n?avais jamais entendu parlé de cela auparavant.

En septembre 1998, suite à des douleurs au niveau du nombril je fus opérée d?une hernie ombilical. Là, RAS. Je me suis mariée en juin 1999. Nous avions décidé d?avoir un bébé, alors j?ai arrêté la pilule. Quinze jours après, j?étais hospitalisée en urgence pour des maux ventre violents. J?étais pliée en deux dans mon lit. A mon entrée, il n?y avait rien à l?échographie. Pendant une semaine, j?ai souffert, j?étais sous morphine. Evidemment, comme ils ne trouvaient rien les médecins osaient évoquer le facteur psychologique. Cependant, au bout d?une semaine, on m?a refait une écho et là, un kyste de 7 cm était sur l?ovaire droit. J?ai eu une coelioscopie en urgence, diagnostic kyste corps jaune avec torsion sinon RAS...

Ayant déménagé depuis peu, j?ai dû trouver un nouveau gynéco. Je l?ai consulté en juillet, il m?a demandé de faire ma courbe de température, ce que j?ai fait pendant trois mois. En novembre, j?avais un retard donc je l?ai consulté et là, grande déception j?avais de nouveau un kyste, mais cette fois sur l?ovaire gauche ; coelioscopie programmée pour le 21 décembre, finalement cette coelio fut convertie en laparotomie.

Diagnostic : endométriose ovarienne, pelvienne et sigmoïde. Le chirurgien m?a fait une laparatomie car il a craint un cancer de l?ovaire, de là je me dis que finalement j?ai quand même de la chance... Je n?avais jamais entendu parler de cette maladie et c?était mon cadeau de Noël 1999. Je ne me suis jamais sentie aussi mal, j?avais l?impression que l?on m?avait amputée de quelque chose de vital pour mon existence, je me sentais seule et affectée d?une tristesse que je n?aurais jamais imaginée. Je souffrais physiquement mais la souffrance morale était bien au delà. Cette nuit de Npël, je m?en souviendrai toute ma vie...

Fin janvier 2000, j?ai consulté le chirurgien pour la visite post opératoire. Qand il a voulu regarder ma cicatrice, il s?est aperçu que mon nombril saignait. Là, il a regardé et m?a dit que j?avais tout simplement un kyste d?endométriose au niveau de l?ombilic, que nous ferions une opération locale pour l?enlever en février, mais que bien sûr il était possible qu?il y en ait en dessous et dans ce cas il faudra un jour réopérer. Effectivement, les saignements du nombril étaient toujours présents au moment des règles.
Luzee
Portrait de cgelitti
euh tu as pensé à quelqu'un d'autre?
Sujet vérouillé