franceline
Portrait de cgelitti
personne ne peut m'aider ,personne ne vit des angoisses et des frayeurs nocturnes,si...mais qui ne prend pas de medicaments?

quels sont les trucs pour les surmonter ,la nuit surtout,la journee ca va?c'est la nuit que ca ne va pas...

nounou
Portrait de cgelitti
Bonjour Paloma, oui, effectivement, je me suis mélangé les pédales..je ne retrouvais plus rien et ai cru que ça avait été effacé.. que veux tu, il me faudrait quelque chose pour la mémoire, moi..
Franceline
franceline
Portrait de cgelitti
Bonjour.. oui, la vie en rose en ce moment est chimique, elle est factice, tu te sens distanciée par rapport à la réalité, tu te dis que ce n'est pas "vrai",..que tu es dans une bulle, dans les vapes, que tu flottes..
mais la dépression, si on cherche bien, c'est un peu ça aussi : on interprète et on resent tout de travers, on n'est plus dans la réalité..tu es en panne..
l'intérêt de ce traitement, c'est que pendant que tu le prends, les circuits de tes neurones vont se "reconnecter" et travailler .. c'est ce qu'on m'avait expliqué personnellement..et c'était ben vrai, ma brav' dam' !! (enfin, je crois que je suis bien ???)

imagines un court circuit à la maison : tu coupes le compteur vite fait, tu appelles l'électricien, il te dit déjà que ça va pas être facile, qu'il y a du boulot ! puis il travaille et rouspète et transpire, il cherche ses outils en farfouillant dans sa caisse, puis tu ne l'entends plus, tu doutes et tu demandes ce qui se passe, mais lui, il travaille de mieux en mieux, et toi tu attends, là, derrière.. et hop, il remet le courant et la lumière revient !!!

eh ben, c'est ça qui se passe, chez toi, en ce moment, tu as l'électricien.. laisses le faire son travail..même si tu as l'impression de ne pas dominer la situation. ce n'est que provisoire !!
Bon dimanche, bisous, Michelle, à +++
Paloma
Portrait de cgelitti
Bonsoir Michelle,

J'ai lu vos nombreux messages.
Je pense que vous devriez consulter votre médecin afin qu'il vous donne de quoi vous aider à dormir, de quoi calmer vos angoisses.
Il n'y a pas de honte à se faire aider par des médicaments. Je l'ai fait pendant plusieurs années, et j'ai pu ensuite arrêter de les prendre progressivement.

Bon courage !
somnambule déchainée
Portrait de cgelitti
C'est compliqué les phobies, mopi je deviens hystérique devant une araignée même inoffensive , même en photo ou à la tele. C'est un ephobie reconnue àet à part qlq crétins qui s'amusent à m'en lancer dessus, la majorité des ens comprennent que c'est ne vrais souiffrance. Il n'y a qu' voir qu'il me faut bien 5 mn pour m'en remettre et que c'est incontrolble. Hier en classe ( je suis prof) il y avait une araignée comme la main dans le placard de télé juste le jour où on devait exploiter un film avec les 3ème... ils sont plutôt agités et il faut tjrs rester maitre de la situation , alors j'ai expliqué honnetemment cette phobie et ils l'ont tuée pour moi, ouf!
Heureusemebnt je vois pas de mygales tous les jours , alors je comprends que ce soit dur pour toi d'etre confrontée à des phobies de façon si courante.
Suis les conseils de ton médecins et tu iras mieux.
Paloma
Portrait de cgelitti
Bonsoir Michelle,

Je pense que c'était une sage décision d'être allée consulter un médecin.
Les médicaments ne pourront que t'aider à aller mieux. Ensuite, il sera toujours temps de penser à les arrêter. Mais, en attendant, il faut te soigner.

Comme je te le disais, dans l'un de tes forums, je pense que les "remèdes de grand-mère" ne sont efficaces qu'un temps...

Je suppose que tu as subi un grave choc psychologique pour être angoissée à ce point ?
nounou
Portrait de cgelitti
Michelle, as tu pensé à acheter un chien? celà te tanquilliserait sans doute ..
frnceline
Portrait de cgelitti
Michelle, imagines que ton traitement représente une passerelle : tu as devant toi un marécage à traverser, et tu empruntes la passerelle qui va te déposer de l'autre côté..c'est tout, et c'est beaucoup..laisses toi aller totalement et détends toi, le principal c'est que tu survoles cette situation pénible, sans chercher le pourquoi du comment, car est ce important ?
bon courage, accroches toi, le bonheur est au bout, quand tu auras surmonté tout ça..
Paloma
Portrait de cgelitti
Bonjour Michelle,

Les médicaments vont t'aider à remonter la pente et à voir la vie d'une autre manière. Evidemment, la vie n'est jamais rose, mais il faut savoir positiver et faire avec. Moi non plus, je ne sais pas m'expliquer...

Quoi qu'il en soit, il faut que tu te sortes de cette situation, pour toi, pour ton mari, pour tes enfants, pour ta famille, etc, et que tu reprennes une vie normale.

J'espère que tu vas rapidement aller mieux.
A bientôt.
Michelle
Portrait de cgelitti
non,ca ne va pas mieux.j'ai craqué et suis allée confier mes angoisses à mon médecin...en fait ce ne sont pas des angoisses,je suis médicamentée pour plusieurs mois.

Michelle
Portrait de cgelitti
il est rigolo ton pseudo
euphytose,oui je connais...

quand j'étais enfant,ma mère me disait que j'avais peur de mon ombre...je ne comprenais pas vraiment pourquoi j'avais toutes ses angoisses quand quelqu'un de mon entourage devait s'absenter.Les changements aussi me terrorisaient,des frayeurs incontrolables...des peurs aussi...des trucs que je ne m'expliquais pas et qui ne faisaient pas peur à mes copînes lorsq'elles vivaient des situations similaires aux miennes.
Mon père me traitait de folle,ma mère aussi,je subissais des moqueries de leur part...
mais ils n'ont jamais essayé de savoir la cause de mes phobies.
Ils me maltraitaient,ils m'insultaient...ils me laissaient seule enfermée dans l'appartement et s'absentaient,je me souviens une fois,j'avais 8ans,ils sont partis faire des courses...vers midi et lorsq'ils sont revenus il faisait noir dehors.J'ai cru qu'ils ne reviendraient jamais.
A partir de là,je m'angoissais des que quelqu'un arrivait en retard,et ceci a duré tres longtemps,et encore parfois lorqu'un de mes enfants est en retard ,je panique...

J'ai beaucoup souffert,pas physiquement mais moralement.


Je n'osais pas le dire ,à part eux,je n'avais pas de famille dans le coin,je me sentais differente et seule.


J'ai grandi comme j'ai pu,toute seule,entre des dépression,et des traitements...cachets,piqures...calmants...tout.

Et puis,j'ai vieilli,j'ai essayé de m'assumer seule,comme il fallait "se secouer"...je me suis secouée...puis j'ai rencontré,l'homme formidable qui est devenu mon conjoint et nous avons des enfants.


Mais,j'ai mal grandi puisque j'ai grandi aves mes peurs inexpliquées et terrifiantes,mes angoisses...et j'ai decouvert recemment..que ca s'appelait "phobies",et que c'était à cause d'une hormone qui ne secretait pas assez de seretine.
Je vais etre soignée pendant plusieurs mois,je prends du Seroplex,j'attends beaucoup de ce médicament,et j'espère qu'après je pourrais juste commencer à vivre...et à assumer la vie,passer mon permis,gagner en independance etc...etc...etc...

Merci de votre soutien
bisous
Michelle






Pages

Sujet vérouillé