Rhume, grippe, bronchite : vrai-faux sur les maux de l’hiver

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Novembre 2010 : 12h14
Mis à jour le Vendredi 23 Octobre 2015 : 11h59

Rhume, grippe et bronchite, sont des grands classiques durant l’hiver.

Il faut dire que le froid fragilise nos défenses et favorise le développement de certains virus hautement transmissibles.

© Fotolia

1) Un rhume s’éternise sans traitement ?

C’est faux.

Un rhume, traité ou non, dure une semaine environ. En fait, il n’existe pas de traitement, le rhume guérit spontanément. On peut cependant atténuer les symptômes, comme la douleur avec du paracétamol ou les maux de gorge avec du miel.

Attention toutefois, si le rhume finit par atteindre les sinus ou les bronches, il s’agit de complications qui ne relèvent plus du rhume et qui doivent amener à consulter.

2) Rhumes, grippes et autres maux de l'hiver sont favorisés par une baisse des défenses immunitaires ?

Vrai.

Une baisse des défenses immunitaires favorise également les infections graves avec de la fièvre.

3) A l’arrêt du tabac, on a tendance à faire davantage de rhumes.

Vrai.

Continuellement agressées par la fumée du tabac, les muqueuses présentes dans la gorge des fumeurs se sont épaissies. A l’arrêt, soudainement plus fines, elles résistent moins bien aux virus et autres germes. C’est ainsi que l’ex-fumeur peut avoir tendance à faire, momentanément, plus de rhumes qu’auparavant.

4) Le virus de la grippe préfère le froid, c’est pourquoi l’épidémie de grippe a toujours lieu durant l’hiver.

Vrai.

Le virus de la grippe fait le tour du monde en suivant l’hiver.

5) Les angines peuvent être dues à des virus ou à des bactéries.

C’est vrai.

La majorité des angines sont virales, mais il existe aussi des angines bactériennes. Le médecin dispose d’un test très simple et rapide pour différencier l’origine d’une angine. Il peut ainsi décider ou non de prescrire des antibiotiques (uniquement contre les angines bactériennes).

6) Rhumes et grippes sont plus fréquentes chez les asthmatiques.

C’est faux.

Les asthmatiques ne développent pas plus de rhumes, de bronchites ou de grippes que les autres. En revanche, chez eux, un rhume peut entraîner des symptômes plus marqués, comme de l’asthme par exemple. C’est pourquoi le vaccin contre la grippe est recommandée aux asthmatiques.

7) Tousser tous les matins au réveil, parfois avec des crachats, témoigne d’un bon rhume.

C’est faux.

La toux matinale, avec ou sans crachats, doit mettre les fumeurs sur la piste d’une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Il faut impérativement consulter. Ce n’est pas normal de tousser tous les jours pendant des semaines, voire des mois !

8) La pollution augmente le risque d’avoir une bronchite.

Vrai.

Les poussières et toutes autres particules irritantes fragilisent les tissus et les rendent plus sensibles aux infections virales ou bactériennes. Résultats, les personnes qui vivent dans les régions les plus polluées (grandes villes par exemple) sont plus souvent et plus fortement enrhumées que celles qui vivent en pleine nature (campagne, montagne).

9) Certains rhumes s’accompagnent d’une toux sèche.

C’est faux.

Rhume et bronchite entraînent une toux grasse et des sécrétions. Il s’agit d’une défense de l’organisme contre un virus. La toux sèche peut avoir une autre origine. Si elle s’éternise plusieurs mois, il faut consulter.

10) Faire du sport diminue le risque d’être enrhumé.

Vrai.

Pratiquer une activité physique régulière diviserait par deux le risque d’être atteint d’un rhume. L’activité physique réduirait également la gravité de l’infection et enfin, la durée des symptômes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Novembre 2010 : 12h14
Mis à jour le Vendredi 23 Octobre 2015 : 11h59
A lire aussi
Comment prévenir les maux de l'hiver ?Publié le 27/10/2004 - 00h00

Pour prévenir les agents infectieux, misez sur l'hygiène. Le froid modéré et l'humidité favorisent le développement infectieux. De plus, avec la baisse des températures et le vent qui souffle, nous nous réfugions dans nos maisons, ce qui favorise la transmission des virus. Quelques conseils...

Un hiver sans grippe et sans rhumePublié le 06/01/2014 - 10h00

En hiver, les microbes attaquent… Défendez-vous… ou soignez-vous efficacement. Pour supporter plus confortablement des symptômes pénibles, mais aussi pour éviter les complications.  

TouxPublié le 31/05/2001 - 00h00

La toux est un mécanisme de défense contre une agression extérieure.

Plus d'articles