Rhumatologie : des bornes éducatives pour aider les patients

Publié par Hopital.fr le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
-A +A
Plusieurs hôpitaux ont mis en place des bornes éducatives destinées aux patients souffrant de rhumatismes inflammatoires chroniques. L'objectif est de mieux les informer sur la maladie et de leur donner des astuces pour simplifier les gestes du quotidien.

Rhumatismes inflammatoires : un nouvel outil informatique au service du patient.

Les rhumatismes inflammatoires chroniques désignent les maladies des articulations. Ils ne doivent pas être confondus avec l'arthrose, maladie plus courante liée à la vieillesse et qui résulte en grande partie de l'activité physique quotidienne. Les rhumatismes inflammatoires chroniques les plus répandus sont la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante. Ils touchent généralement les adultes de plus de 30 ans, mais également des populations plus jeunes.

La polyarthrite rhumatoïde touche près de 250.000 personnes en France - 1% de la population active - et en majorité les femmes de 40 à 60 ans. Elle entraîne une destruction de plusieurs articulations, mais peut également affecter divers organes. Plus difficile à identifier, la spondylarthrite ankylosante toucherait environ 200.000 personnes en France et concerne autant les femmes que les hommes de 15 à 35 ans. Davantage localisée, la spondylarthrite ankylosante provoque surtout un raidissement progressif de la colonne vertébrale et du bassin et entraîne ainsi des douleurs chroniques à des degrés divers.

Ces rhumatismes inflammatoires deviennent une véritable source d'invalidité pour le malade. Facteurs de perte d'autonomie, ils entraînent non seulement des difficultés dans la vie quotidienne, mais également des mises en invalidités professionnelles. Malgré des progrès thérapeutiques récents, l'origine de ces maladies demeure mal identifiée et les traitements restent assez lourds. L'information et l'accompagnement thérapeutiques du patient se revèlent donc être un enjeu central. Déjà installées dans les services de rhumatologie de plusieurs centres hospitaliers, les bornes interactives sont un nouvel outil d'éducation thérapeutique au service du patient et de ses proches. Elles ont vocation à les rassurer, afin de les aider à mieux vivre leur maladie au quotidien.

Véritable guide informatisé sur les rhumatismes inflammatoires, ces bornes sont dotées d'un écran qui permet de consulter des renseignements sur la pathologie de manière interactive et pédagogique. Très accessibles, elles sont à la portée de tous. En plus d'informations générales sur la maladie - les symptômes, les personnes concernées... -, elles prodiguent des conseils et des astuces pour calmer les peurs et contourner les gênes occasionnées par la maladie. En fonction des bornes, divers modules sont proposés : une visite virtuelle d'une maison afin d'apprendre les solutions aux problèmes domestiques, des témoignages... En un mot, la borne interactive se révèle un excellent complément aux informations et conseils dispensés par le médecin. Elles permettent également au personnel hospitalier d'expliquer concrètement aux patients les nouveaux gestes à assimiler et habitudes à prendre.

Nombreux sont désormais les CHU à s'en être dotés : Montpellier, Grenoble, Rennes, Toulouse, Poitiers ou encore Saint-Etienne. L'équipement a également séduit ces centres hospitaliers généraux comme l'hôpital Sud Francilien à Corbeil-Essonnes ou le centre hospitalier intercommunal d'Annemasse-Bonneville, près de Genève.

Publié par Hopital.fr le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
A lire aussi
Plus d'articles