Résistance à la Protéine C Activée (RPCa) [Facteur V Leiden (FVL)]

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
-A +A
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan de thromboses récidivantes

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent interférer avec le dosage (traitements anti-coagulants par héparine ou antivitamines K, pilules œstro-progestatives).

A quoi sert ce dosage ?

La résistance à la protéine C activée est une anomalie de la coagulation sanguine qui est associée à un risque accru de maladie thrombo-embolique veineuse. Cette anomalie est le plus souvent constitutionnelle (c'est-à-dire transmise de manière héréditaire par l'un des deux parents) et est alors due à un défaut génétique dénommé « mutation facteur V Leiden » (car il a été mis en évidence pour la première fois chez un patient dans la ville de Leiden).Il existe aussi, dans un petit nombre de cas (environ 5 %), des résistances à la protéine C activée acquises, qui ne sont pas associées à la « mutation facteur V Leiden ». La recherche de cette anomalie est utilisée dans l'exploration des maladies de la coagulation aboutissant à une thrombose veineuse.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
A lire aussi
Antithrombine Publié le 08/06/2001 - 00h00

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan de thromboses récidivantes

Plus d'articles