pat
Portrait de cgelitti
Au point de vue des remboursements des médicaments, j'ai l'impression d'être sous un régime dictatorial ou sous "n'importe quoi" et je serais bien aise de connaître qui expérimente les médicaments et qui décide que tel ou tel médicament ou remède est le meilleur et donc remboursable.

J'utilise moi-même des remèdes issus de la phytothérapie, de l'homéopathie et des oligo-éléments... et ce, depuis déjà très longtemps et j'ai 56 ans et, grâce à cela, je fais DE LA PREVENTION et je suis en bonne santé. Le hic... j'ai à ma charge et de plus en plus, le paiement de ces précieux remèdes et pourtant -et il faut pour cela que je sois convaincue de leur efficacité- j'ai un petit salaire.

Alors, j'attends des décisions plus saines et plus respectueuses de la nature humaine... et de la transparence.

pat
Portrait de cgelitti
N'hesitez pas à envoyer un courrier à notre ministre de la santé mr Xavier Bertrand.

Vous utilisez de façon preventive de la phytotheraipie, de l'homéopathie, des oligo-élements et comme pouvez être aussi indubitable que c'est grâce à la médecine douce que vous êtes en pleine santé ?

Mais peut être que vous auriez une aussi bonne santé sans cette médecine douce .Si vous preniez un réglisse chaque matin au petit déjeuner à la place de tous "ces médicaments" l'effet escompté sur votre organisme serait le même car vous avez une santé de fer et que tous ces produits n'y sont pour rien...

Cela relève de l'utopie de croire que les vitamines, l'allopathie, la phytothérapie, l'homéopathie ont un rôle preventif sur les maladies. Si c'était le cas toutes les maladies seraient éradiquees, plus de cancer, plus de maladies orphelines , plus de maladies cardio -vasculaires
Sujet vérouillé