Remboursement des médicaments : appel à la participation des patients

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 10 Novembre 2016 : 09h33
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h26

Tel médicament devrait-il ou non être remboursé au vu de ces effets favorables ou défavorables ? Considérant que les patients sont les mieux placés pour apprécier l’efficacité d’un traitement, la Haute autorité de santé (HAS) demande aux usagers d’exprimer leur point de vue et de participer à l’évaluation des médicaments.

Médicaments et remboursement sécu : les patients mis à contribution

Jusqu’à présent, l’intérêt, le prix et le remboursement des médicaments et des dispositifs médicaux reposaient sur une évaluation des données cliniques, médico-économiques et sur l'expertise scientifique de professionnels et des experts des commissions concernées. Désormais, la HAS souhaite aussi prendre en compte l’avis des patients concernés par une maladie afin d’enrichir le protocole existant.

Selon la HAS, « cette expérimentation vient compléter les autres modalités déjà déployées pour intégrer l'avis des patients dans ses évaluations de technologies de santé que ce soient les sollicitations ponctuelles d'associations en amont de ses travaux ou la présence de patients ou usagers dans ses commissions ».

L’avis des patients sur leur traitement est requis

L’expérimentation qui débute concerne les nouveaux médicaments, mais aussi les médicaments déjà sur le marché qui font l’objet d’une réévaluation régulière.

Courant novembre, la HAS publiera une liste régulièrement remise à jour des produits pour lesquels la contribution des associations de patients et d'usagers est attendue. L’expérience de chacun sera recueillie via un questionnaire-type indiquant : le vécu de la maladie, l'impact sur la vie quotidienne, sur l’entourage, le vécu du parcours de soins, le point de vue sur les traitements, sur certains médicaments en particulier. « Afin de respecter les délais réglementaires d'évaluation des produits de santé (90 jours), les patients disposeront de 30 jours pour faire parvenir leurs contributions. » Dans 6 mois un premier bilan sera réalisé.

Pour en savoir plus :

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2666630/fr/contribution-des-associations-de-patients-et-d-usagers-aux-evaluations-de-medicaments-et-dispositifs-medicaux

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 10 Novembre 2016 : 09h33
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h26
Source : Communiqué de presse de la Haute autorité de santé (HAS), 8 novembre 2016.
A lire aussi
Vivre avec la maladie de Verneuil (hidrosadénite)Publié le 19/10/2016 - 14h08

La maladie de Verneuil (hidrosadénite suppurée) se manifeste par des lésions cutanées au niveau des plis du corps. C’est une maladie particulièrement douloureuse et invalidante dans la vie quotidienne, avec un impact socioprofessionnel considérable. À ce jour, la France est seul grand pays...

Plus d'articles