Règles douloureuses : les plantes qui soulagent

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 14 Juin 2013 : 17h10
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h29

Les règles douloureuses, appelées « dysménorrhées » par les médecins, sont très fréquentes avant et/ou pendant les règles et génèrent des douleurs localisées au niveau du bas-ventre. Quelles sont les plantes qui peuvent apporter un soulagement aux nombreuses femmes qui souffrent au moment des règles ?

© Istock

Règles douloureuses, dysménorrhée et syndrome prémenstruel

Les règles douloureuses font classiquement partie du syndrome prémenstruel, ensemble de symptômes se manifestant pendant 2 à 3 jours à l’approche ou pendant les règles :fatigue, tension des seins, irritabilité, maux de tête, ballonnements, etc. On estime qu’entre 50 et 80% des femmes fécondes en souffrent, mais avec une intensité très variable.

Pour 5 à 15% d’entre elles, les symptômes sont tels qu’ils interfèrent avec la vie quotidienne. À noter également que le syndrome prémenstruel touche plus souvent les femmes à la sortie de l’adolescence et à l’entrée de la ménopause.

Douleurs intenses, incessantes, saignements anormaux... il faut consulter !

Si les douleurs pendant les règles sont extrêmement fréquentes et bénignes, attention toutefois à ne pas passer à côté d’une endométriose, d’un autre trouble gynécologique, d’une infection voire d’une grossesse extra-utérine.

Au moindre doute, il faut consulter et dans tous les cas lorsque les douleurs sont très intenses, s’intensifient, qu’elles durent au-delà de la période de saignement menstruel mais aussi lorsqu’elles s’accompagnent de saignements anormaux (surabondants, entre les règles…).

Paracétamol versus aspirine

Attention également, si prendre du paracétamol est recommandé pour soulager les douleurs, en revanche, il ne faut surtout pas prendre d’aspirine. En fluidifiant le sang, l’aspirine peut augmenter l’abondance des saignements et la durée des règles.

Syndrome prémenstruel et contraception

Le médecin pourra simplement proposer de changer de contraception (hormonale, stérilet, etc.).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 14 Juin 2013 : 17h10
Mis à jour le Lundi 09 Mai 2016 : 12h29
Source : Le guide des plantes qui soignent, Editions Vidal.
A lire aussi
CimicifugaPublié le 26/11/2015 - 13h22

La cimicifuga ou actée à grappes noires est utilisée contre les troubles de la ménopause.

Ménopause Publié le 24/11/2015 - 14h55

Cimicifuga, sauge, houblon, gattilier : des solutions naturelles aux bouffées de chaleur et autres troubles de la ménopause.

Syndrome prémenstruelPublié le 07/09/2001 - 00h00

Environ 40 % des femmes en âge de procréer souffrent d'un ou de plusieurs malaises avant les menstruations, mais seulement de 3 % à 9 % d'entre elles éprouvent des malaises suffisamment incommodants pour qu'on puisse les qualifier de syndrome prémenstruel (SPM).

Plus d'articles