Régime anti-cholestérol : quelles sont les bonnes matières grasses ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 27 Septembre 2010 : 16h29
Mis à jour le Jeudi 05 Mars 2015 : 14h39

En cas d’excès de cholestérol, des mesures diététiques s’imposent. Avec ou sans traitement médicamenteux, il faut revoir ses habitudes alimentaires afin de diminuer les mauvaises matières grasses tout en privilégiant les bonnes graisses.

Régime anti-cholestérol : le choix des bonnes graisses

Que le médecin ait jugé nécessaire ou non la prescription de médicaments hypocholestérolémiants, toute personne présentant un excès de cholestérol doit se soumettre à certaines mesures diététiques.

Celles-ci portent essentiellement sur la quantité et le choix des matières grasses.

Voici les 4 grandes règles à respecter.

1) Réduire les matières grasses mais ne pas les supprimer totalement. Certaines matières grasses sont bonnes pour la santé, voire indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. C’est ainsi que selon l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa),les lipides (acides gras) doivent représenter 35 à 40% des apports énergétiques totaux. Donc pas question de les éliminer de notre alimentation.

2) Limitez les acides gras saturés. Ce sont essentiellement les matières grasses d’origine animale comme celles que l’on trouve dans le beurre, la crème fraîche, les viandes, les charcuteries, etc. Attention, ces acides gras saturés sont également utilisés par les industriels de l’agroalimentaire pour fabriquer des biscuits, des gâteaux, des pâtisseries, des viennoiseries, etc. Attention également, certaines huiles végétales comme l’huile de coprah et de palme sont aussi riches en acides gras saturés. Lisez bien les étiquettes. Encore un conseil, évitez les produits industriels contenant des acides gras tans (hydrogénés) mauvais pour la santé.

3) Limitez les aliments riches en cholestérol : fromages, lait entier, jaune d’œufs (pas plus de 6 par semaine),mayonnaise, beurre, viandes, charcuteries…

4) Privilégiez les aliments riches en stérols végétaux (matières grasses d’origine végétale, margarine molle…). Ils entrent en compétition avec le cholestérol, diminuant l’absorption intestinale de ce dernier. Attention, les stérols végétaux sont à consommer à la place des acides gras saturés (beurre, crème, mayonnaise…) et non en plus !

5 Mangez du poisson et des fruits de mer deux à trois fois par semaine. Ils apportent de bons acides gras : des oméga-3 (acides gras polyinsaturés).

Les autres mesures du régime anti-cholestérol

En complément, il est recommandé de consommer d’autres aliments protecteurs, ceux riches en fibres et en antioxydants : céréales complètes, fruits et légumes.

Le régime anti-cholestérol doit être considéré comme un mode d’alimentation global, plus sain et plus équilibré. Sans interdit, il repose sur des choix alimentaires plus judicieux, permettant de conserver le plaisir de manger et la convivialité des repas.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 27 Septembre 2010 : 16h29
Mis à jour le Jeudi 05 Mars 2015 : 14h39
Source : Impact Médecine 9 septembre 2010.
A lire aussi
Trop de cholestérol : que faut-il manger ?Publié le 09/03/2012 - 11h15

Il n’y a pas de mystère, le premier traitement lorsque l’on a trop de cholestérol est le régime alimentaire anticholestérol. L’objectif est d’éviter les aliments qui contribuent à augmenter le taux de cholestérol et de privilégier ceux qui le diminuent. Facile à dire ? Petit...

Plus d'articles