cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Depuis longtemps je me suis rendu compte qu'en état grippal / frébrile, je me sens beaucoup mieux physiquement, socialement et spirituellement.

L'état grippal me redonne goût à la vie et réactive ma vivacité, mes sensations d'enfance, alors qu'en temps "normal" (sans grippe) je suis plutôt en bonne santé, mais dans un état général stagnant, mais sans aller jusqu'à la dépression, cependant quelque chose "manque" et mène à un faible tonus. J'ai l'impression de n'utiliser qu'à 20% mes capacités physiques et mentales. Pourtant je travaille normalement, peut-être plus que je ne devrais ! Et je vois des amis, etc.

Comment expliquer cela ? D'autres personnes ont-elles connu la même expérience ? Est-ce d'origine psychologique ou est-ce purement physiologique ? Comment expliquer cette inversion ? J'ai lu des choses en ligne sur le cri primal et la dépression mais cela reste encore un peu loin du problème précis que j'expose ici.

Merci à tous

cducruet@hotmail.com