Slim
Portrait de cgelitti
Ces derniers jours, ma mère de 94 ans qui n'a jamais été malade refuse presque de manger.Ceci a commencé progressivement. Elle ne se plaint d'aucune douleur.Elle a eu un petit rhume il y'a quelques jours. Elle discute bien avec les personnes qui viennent chez elle.Une fois qu'elle est seule dans sa chambre elle préfére se coucher. Mais cecin'est pas inquiétant. C'est la perte d'appétit qui m'intrigue. On lui a administré des ampoules de Sargenor(2 boîtes)c'est un fortifiant. Maintenant on lui donne du Cetornan (genre de sérum). Tout ceci parcequ'elle ne veut plus manger et elle ne veut pas se lever. Elle n'a jamais souffert d'un handicap physique.Elle ne sort pas.Ce que je vous demande c'est de me dire s'il y'a necessité de lui ramener des médecins ou des conseils pour lui ra

Slim
Portrait de cgelitti
Hier l'escarre qui est au bassin s'est ouverte(ou infectée ), les autres sur les côtés sont en état de guérison. Et là il y'a eu un grand problème. Faut il l'hospitaliser ou continuer à la soigner localement à la maison elle qui n'a jamais entendu parler d'un hôpital(Rien que son nom lui fait peur). De toute façon je vais voir aujourd'hui ce que dira le médecin en voyant cette plaie.(De mon côté j'ai lu ce matin tout le guide médical "escarres "sur internet et visité tous les sites parlant de ce problème et j'en ai pris des notes )Mais je ne suis pas médecin et pour cela il y'a necessité d'un spécialiste. Tout ce que je souhaite c'est de lui éviter l'hôpital suf cas majeure.Pourquoi cette peur c'est parce que elle est un peu spécial . Toute sa vie elle s'auto entretenait et n'a jamais eu besoin de quelqu'un , ne fréquente et ne visite que rarement les familles (Grand défaut)quelque soit les occasions (maladie,fête, etc..)elle se suffit de la visite uniquement de ses enfants ou de ses petits enfants et ceci par fidélité à mon père qui est mort il y'a 45 ans.(du moins c'est ce qu'elle me répète à chaque fois).Vous voyez maintenant le problème pour la faire sortir et ou encore à l'hôpital?.Car elle est devenue comme un bébé. Elle pleure. Elle croit qu'elle est seule maintenant. Elle a peur.Elle veut qu'il y'ait des personnes tout le temps à côté d'elle nuit et jour.Un comportement tout à fait inverse de ce qu'elle a vécue pendant ses 95 ans et plus.Ceci me donne vraiment beaucoup à réfléchir...
Slim
Portrait de cgelitti
Mes grands remerciements Stéphanie pour vos conseils qui sont de grande importance vu votre expérience.Certains de vos conseils sont déjà en éxécution quant aux autres j'y veillerai pour que ça soient bien appliqués.Hier elle a un peu mangé (un verre de lait et un peu de gateau,du bouillon de légumes, de l'eau.Peut être qu'avec du sérum et des antibiotics elle se redressera.Ces jours ci elle est bien entourée et bien surveillé car je l'ai ramené chez un frère ou elle est très aisée sans qu'elle le sache(je lui ai un peu menti).Car elle s'obstine à ne pas quitter sa maisonnette( son logis) malgré les conditions difficiles.De toute façon elle a été toujours comme ça . Elle n'aime pas quitter sa maison elle a toujours pensé que si elle sort de la maison on lui touche à ses affaires et je suis le seul à la faire sortir et toujours par des promesses ( vraies et fausses)bien que tous ses fils et filles l'aiment beaucoup.Et elle aussi elle n'aime que ses enfants et c'est tout.Je raconte tout ça pour vous dire que ma mère est un peu difficile.De toute façon actuellement elle est allongée ,elle ne s'intéresse plus à ses affaires qu'ella tant chéri, elle nous reconnait difficilement et par ordre de mérite.Je ferai tout pour elle afin qu'elle puisse encore vivre et j'espère et avec la volonté de Dieu sans souffrances.C'est ma seule mère.       
mimi
Portrait de cgelitti
oui les escarres et la toilette et les soins sont souvent des moments difficiles ... votre maman a peut etre besoin d'antalgique a lui donner 1/2 heure a 1h avant la toilette ... c'est ce que nous faisons ..chez nous a la demande de l'équipe soignante car c'est trés difficile pour nous aussi de voir les personnes soignées souffrir .
vousavez raison de ne pas rester lors de la toilette ... ça se passe souvnt mieux quand la famille n'es pas présente ...
vous devriez vous rapprocher de votre medecin traitant pour lui parler de ça (attention cepandant certains médecins hésitent , par peur ou manque de formation a donner des antalgiques forts ...on peut difficilemnt etre calmé avec 2 dolipranes ou dafalgans comme on le voit souvent !!! , il faut parfois insister lourdement pour avoir un traitement adapté !! ici nous avons des équipes de soins palliatifs qui sont en principe trés au point avec la souffrance et aide beaucoup les familles !! le mot de soins palliatif ne doit pas faire peur .. les équipes sont trés humaines et parfois ils interviennent pour soulager seulement alors que les personnes ne sont pas en fin de vie ... parlez en a l'équipe de soins qui s'occupe de votre maman et a votre docteur .
votre maman fait t'elle des fausses routes ?? je comprends trés bien le sérum pour l'hydratation !! mais je cherche a comprendre pourquoi aucune alimention!!mais surement ont'ils déja essayé ...
un matelas anti escarre est certainement trés cher ... en principe il existe des sociétés qui les louent !!! ici c'est l'appel médical ... les matelas a air sont l'idéal ..il faut une prescription du médecin ,comme pour les lits médicalisés ..qui se louent aussi..
pleins d'affectueuses pensées pour votre maman , qui a l'air d'etre quelqu'un d'adorable et de trés attachant ..on le ressent dans ce que vous dites ..

Stéphanie.L
Portrait de cgelitti
Slim,
Le traitement des escarres est avant tout leur prévention.
Toute personne alitée doit être régulièrement bougée si elle ne peut le faire seule:toutes les deux heures,on la fera changer de côté sur le lit et on complétera cette prévention par le massage énergique des points d'appui(peau sur laquelle repose le poids du corps,le sacrum ou des membres inférieurs,les talons)qui améliore l'apport sanguin.Ces soins ne nécessitent pas de compétences particulières.
L'escarre est totalement indolore puisqu'il s'agit d'un tissu mort.
Le risque ultérieur est celui d'infection,d'abord localisée puis généralisée.
Quand l'escarre apparaît,le médecin sera tout de suite appelé afin de déterminer si les simples soins de prévention sont encore indiqués(au tout début),ou si l'excision chirurgicale doit être pratiquée afin d'éliminer les tissus détruits et ainsi la cicatrisation des tissus sains.Cette cicatrisation sera au mieux guidée par des pansements de l'escarre reste la prévention.

En ce qui concerne l'alimentation,
il faut prendre en compte l'âge de ta mère.Plus on vieillit,moins on a faim...
Il faut veiller surtout à l'hydratation car une personne âgée a rarement soif.Il faut la faire boire même si elle n'a pas soif.

J'ai soigné une personne de 91 ans,il y a quelques années de celà.Elle n'avait aucuns problèmes de santé.Elle a commencé à avoir une perte d'appétit considérable et par la suite,elle ne mangeait plus.
Elle dormait de + en + et avait des escarres.Elle est devenu incontinente et elle n'arrivait plus à se lever de son lit.Elle devenait vite essouflée.Elle a commencé à avoir des pertes de mémoires,à crier,à délirer mais elle avait des moments de lucidité.
Elle ne voulait plus boire et sa langue était déséchée et elle souffrait dès qu'on essayait de lui donner,ne serait-ce qu'un yaourt.
Son état s'est dégradé en 3 mois.Elle est décédée de vieillesse mais a beaucoup souffert car son médecin l'a peu aidé en médicaments.Il fallait laisser faire la nature!
Je te conseille donc d'exiger des médicaments pour les douleurs,des pommades etc:tout ce qui peut lui donner du confort.Il est inadmissible de nos jours de ne pas prendre en compte la douleur chez la personne âgée.Du moins,certains médecins.

Mes amitiés.

Stéphanie.L
Portrait de cgelitti
Slim,
Tu peux lui mouiller la langue et les lèvres avec un atomiseur(bombe d'eau)pour prévenir le déséchement de celles-ci.Essaye de lui donner quelques cuillerées d'eau.
Je te souhaite bon courage et continue de veiller sur elle.
Je reviendrai prendre de ses nouvelles.Mes amitiés.
Slim.
Portrait de cgelitti
Grand merci pour votre intérssement au sujet de ma mère.Mais ma mère est déjà de nature maigre. Ces derniers jours elle a tellement maigri qu'il est difficile de la déplacer ou de lui changer de position car ça lui fait mal et là le problème des escars commence à se poser. Les médecins l'ont ausculté elle ne présente aucun signe de maladie(tension, battement de coeur,etc..).D'ailleurs elle refuse le médecin car elle m'adit que je n'ai rien et je ne veux pas qu'il me tripote. Heureusement c'es mes amis et qu'elle connait bien. Aprés lui avoir injecté quelques bouteilles de sérum, elle a repris à manger un tout petit petit, mais elle chante et parle normalement.Mais le déplacement sur place ou le changement de position fait toujours trés mal.Elle ne dort pas. Je crois c'est à cause de la faiblesse et du début des escars(car on lui fait porter des couches qu'elle a difficilement acceptées.Aujourd'hui elle a trés mal . Pourquoi et de quoi? . On va lui injecter encore 2 ou 3 bouteuilles de sérum pour voir si ça s'améliore . Sinon je crois que c'est la fin mais seule Dieu le sait quand?. Je vous informerai de toute évolution   
marie
Portrait de cgelitti
reponse a slim
faite verifier votre mere si une candidose n'est pas presente
cette maladie empeche de manger
Slim
Portrait de cgelitti
Actuellement refus involontaire d'absorber même de l'eau.Elle ne mange rien. On est entrain de lui administrer du sérum mélangé à des antibiotiques(Oxacilline)pour lutter contre les infections des escarres en plus des pansements spéciaux.Mais elle a toujours bonne mine bien qu'elle est trés faible. C'est malheureux de vivre assez longtemps en bonne santé pour arriver en fin d'âge à des escarres.Nous sommes entrain de l'entretenir avec des médicaments pour qu'elle ne souffre pas uniquement.
Slim
Portrait de cgelitti
merci Marie,merci Mamyo, merci Stéphanie et merci à tout ceux qui s'intéressent à ce forum de prés ou de loin. Vos points de vue riches en conseils ne font que m'encourager à accepter tout ce qui peut arriver à ma mère. J'ai perdu mon père en 1962(54ans)alors que moi je n'avais que 11 ans. J'ai oublié même si j'ai pleuré et pourtant je l'aimais beaucoup beaucoup c'était un vrai homme. Tout ceux qui l'ont connu, l'ont beaucoup pleuré (membre de la famille ou autres) mais il a été malade pendant 6 mois.Et bien que la médecine n'était pas assez développéé comme de nos jours mes frères ont fait l'impossible pour le guérir(médecin, clinique,etc..). Mais ma mère n'a pas été malade et subitement(fin du moi de Février) elle ne peut plus se lever malgré elle ,elle se trouve alitée. Elle nous dit qu'est ce qui m'arrive.Toute position lui fait mal.Elle ne peut pas aller aux toilettes. Pour qu'elle puisse accepter les couches il a fallu . Elle ne connait même pas qu'elle a des escars, que son fessier a été irritée. Elle a 93 ans .elle n'a jamais été à l'école.Marie, ce qu'on souhaite c'est de la laisser vieillir mais sans souffrance.Je serai le plus heureux du monde si elle me disait ce qu'elle souhaite.Une chose est sûre c'est qu'elle ne veut pas mourir puisque jusqu'à ce jour elle ne veut pas parler de la mort et elle ne fait que chanter et elle a été toujours comme ça.Ma mère veut vivre encore.Elle demande à manger sans pouvoir le faire.Elle veut des confisseries sans pouvoir les goûter.Ce matin à 5 heure elle a commencé à pleurer car elle a mal(les plaies aux fesses).Nous on le sait bien mais elle non.Elle accepte tous les soins sans opposition. Le refus de manger de ma mère n'est pas psychologique ,il est pathologique.Pourvu qu'elle meurt mais sans souffrance et sans qu'elle le sache.Ma mère est un peu spécial.Moi je sais que ces jours sont comptés mùais nous devons faire tout ce qui est possible. Le reste seul Dieu le sait.Encore une fois de tous vos conseis et à bientôt.        &nbs p; 
Stéphanie.L
Portrait de cgelitti
Slim,
Je pense que ta mère doit être fière de ses enfants qui font tout pour elle et font tout ce qu'ils peuvent pour la soigner.Mais il faut se rendre à l'évidence:ta mère est en train de vivre ses derniers instants et il faut qu'ils soient les plus doux possibles(si je puis me permettre).
Il est vrai que la moindre manipulation fait souffrir quand on arrive en fin de vie(de plus,la peau des personnes âgées est tellement fine qu'elle s'arrache facilement)et la moindre cuillerée de nourriture avalée,est un calvaire.Il arrivera un moment où ta maman devra être perfusée car la nourriture ne passera plus.Il faut demander au médecin tout ce qui est en son pouvoir pour améliorer son confort.
La dame que j'ai soignée,a souffert énormément car elle avait encore des séances de kiné 1 mois avant de mourir.La pauvre était obligée de se lever et faire des exercices alors qu'elle ne savait même plus où elle était!Et c'était des séances de 10 minutes 1 fois par semaine.Elle avait tout de même 91 ans!
Bien que n'étant pas de sa famille,j'ai mis le kiné dehors et je lui ai dit de ne plus jamais revenir.
C'était une façon pour lui de se faire de l'argent en peu de temps...De plus,elle ne pouvait pas contester car c'était prescrit par son médecin qui venait,lui,tous les 2 jours...et elle ne se rendait pas compte de l'arnaque.
Cette femme était seule,aisée et sans enfants.Ma mère,ma soeur et moi-même avons veillé sur elle,à son domicile:soins,ménage/lessives,repas et celà,nuit et jour jusqu'à son dernier souffle.
Heureusement qu'on l'a préservée car les vautours(des neveus)on essayé de la dévaliser alors qu'elle n'était pas encore morte.Je ne croyais pas que ça pouvait exister.Nous qui étions complétement désintéressées et l'avions soigné comme un membre de notre famille!



Pages

Sujet vérouillé