cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour

Je suis myopathe et recemment je devais avoir une intervention aux paupieres sous anesthesie dans un grand hopital parisien. Je rencontre l'anesthesiste qui au prealable m'avait fait remplir une feuille concernant mes antecedents et j'avais bien note mes divers problèmes a savoir une allergie aux anesthesiques locaux et la myopathie. L'anesthesiste me dit pas de problème cela se fera sous aneshesie generale. Je rentre a l'hopital, je vois l'interne en lui precisant a nouveau mon allergie aux anesthesiques locaux (prouvee par des tests).Le lendemain on me prepare pour le bloc operatoire et la un anesthesiste arrive en me disant bon alors on opere sous anesthesie locale. Je proteste en lui signalant mon allergie et lui me repond que le seul moyen pour cette intervention est l'anesthesie locale. Je refuse bien sur et la il me dit qu'il sait ce qu'il fait. Heureusement pour moi arrive l'anesthesiste qui m'avait recu lors de la consultation pre anesthesie. Elle l'informe que effectivement il ne faut pas que cette intervention soit faite sous anesthesie locale. Pendant ce temps la on me transporte au bloc, me perfuse, et la on me dit ne vous inquietez pas au pire vous ne serez pas opere. Merci l'angoisse. Au final il ont refuse de m'anesthesier. On m'a remonte dans ma chambre j'etais a jeun depuis la veille et comme je suis diabetique j'etais en hypoglicemie. Le lendemain je revois l'interne qui me dit ca y est vous avez ete opere et quand je lui dis que non alors elle me dit on vous opere demain, en fait elle ne savait meme pas la raison de ce refus d'aneshesie. A ma sortie, je n'ai vu personne pas un medecin que ce soit l'anesthesiste ou le chirurgien personne n'est venu s'excuser, j'ai du moi meme demander comment se ferait l'intervention ? la secretaire a telephone au medecin qui lui a preciser qu'il me reconcaterait. Je reçois un appel le 31 decembre d'un anesthesiste qui souhaitait cloturer tous les dossiers qui "trainaient sur le bureau" comme il a dit. Il me demandait de lui envoyer en urgence le jour meme un fax prouvant mes allergies, ce que j'ai fait puis plus rien. J'ai telephone a la secretaire mi janvier en demandant ce qu'etait devenu mon dossier et je lui fait part au passage de mon insatisfaction lors de mon passage au bloc. Je lui ai dit que je ne souhaitai pas que cela se deroule a l'identique la prochaine fois surtout que ma grand mere est decedee lors d'une intervention chirgicale. Elle a avise le medecin de mon empressement a obtenir une reponse mais le medecin n'ayant toujours pas donne de reponse j'ai a nouveau rappele. Quand j'ai eu la secretaire, elle a considere que le deces de ma grand mere etait un "petit incident" puis m'a dit que le medecin avait decide de se mettre en rapport avec l'hopital qui avait realise les tests. J'ai vraiment tres peur que l'intervention se fasse sous anesthesique local. De plus je pense que un peu d'humanite aurait ete la bienvenue. Ce n'est pas parce que les medecins sont d'excellents chirurgiens qu'ils se doivent que nous sommes des patients