véro
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'avais poster un message il y a quelques jours dans la partie "drogue" de ce forum, mais je me rend compte que rend compte que c'est plutot ici que j'aurais le poster! Alors la magie du copier-coller me permet de vous en faire part également!

Le voici...

(N'hésitez pas à me laisser un ptit mot si vous pensez me comprendre)

--------------------------------------------------------

Je ne vais pas très bien moralement depuis un bon moment et j'ai envie de vous en parler! J'ai 24 ans, je vis toujours chez mes parents, j'en suis à mon deuxième emploie et j'estime avoir une bonne situation professionelle.

Cela fait plusieurs années que je ne suis pas bien dans ma peau, je souffre d'anxiété, de manque de confiance en moi, et de trouble de la personnalité! Enfin, ceci est un auto-diagnostique, il vaut ce qu'il vaut! Quoi qu'il en soit, je ressens ma vie comme un grand vide et mes relations sociales sont en piteux états (de plus en plus)... J'avais beaucoup d'amis, j'étais très actifs, j'étais heureux. Aujourd'hui, mes amis sont partis, et ma vie se résume à un métro-boulot-dodo la semaine et, à vivre la nuit pour dormir le jour le w-e!

Voilà pour la petite présentation

Si j'écris dans cette partie du furum c'est car je crois avoir un petit problème de dépendance vis à vis de certains produits, il s'agit de l'alcool et de l'ecxtasy... Par exemple, il m'est très difficile de me retrouver dans un endroits avec des amis, ou des anciens amis (que je cotoie toujours par la force des choses) et de discuter toute une soirée sans me retrouver compétement bourré à la fin! Vous comprendrez que ce genre de comportement ne pousse pas les gens à avoir envie de créer (ou entretenir) une vrai relation avec moi, au contraire, je crois que cela pousse des gens, même de très bon amis que je connais depuis très lomgtemps, à se dire que je ne leur apporte rien et qu'ls en ont marre de me voir!!! Cette situation me pousse évidemment à m'éloigner, moi aussi, de mon entourage et à sortir dans des soirées différentes ou je ne croiserai pas de proches! Ces soirées tourne généralement autour du milieu techno, j'ai commencé à m'interreser à la musique électronique et particulièrement à la musique électronique sous xtc... J'ai énormément de mal à "rentrer" dans la musique en étant clean, j'essaie de danser et de vivre la musique que le dj me propose mais très vite je sors une pillule et la gobe! Ou si je n'en ai pas, je cherche jusqu'à avoir trouvé, je ne sais pas si vous me conprenez, c'est une sorte d'obsession, un point de non-retour... Ces soirées (plus impersonnelle) me procurent un plaisir intense (lié à l'association drogue/musique), mais se transforment également souvent en cauchemar. En effet, étant relativement fragile, je peux vite me mettre à trop réfléchir sur mon comportement et celui des autres par rapport à moi, je deviens paranno et ne supporte plus le regard des autres,...

Voilà, je commence à me poser des questions, je me sens seul, et triste! Je ne m'amuse plus avec les gens (les "autres") et pour m'amuser seul je suis obligé de prendre des "p" comme on dit chez moi, et j'adore ca en plus, l'effet de l'xtc me fait ressentir la musique à 200%!!! Mais le coté sombre de la chose me fait qd même réflèchir.

Pour être tout à fait honnête avec vous, j'aimerais me sentir mieux dans ma tête et pouvoir prendre de l'xtc de temps en temps sans que les descentes ne soient trop fortes, car, dites moi si je me trompe, les descentes sont le reflet de l'état psychique du consommateur, qqn de bien dans sa tête aura des descente moins fortes??? non???

Voilà, si ce que je vous ai écrit vous fait réagir, tant mieux! Si vous êtes passez par là et que vous voulez faire part de votre expérience, allez y! Mais surtout, si croyez qu'il est possible de concilier une consommation occasionelle de xtc avec un bon état psychique, aidez moi! je suis convaincu que c'est difficile et que pour y arriver il faut faire un grand travail sur soit mais bon... la question est posée....

Merci de m'avoir lu!

véro
Portrait de cgelitti
la descente est toujours brutale...Et ton "je vais pas bien moralement" me semble directement lié au retour de manivelle
Sujet vérouillé