Reconstruction mammaire

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 11h52
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
81 vues

Un sein est principalement composé de tissus adipeux et de glandes mammaires. Les glandes mammaires s'écoulent dans le sinus galactophore, qui assure la liaison avec le mamelon. Au cours de la grossesse, le volume des glandes mammaires augmente afin de s'adapter à la production de lait. Les glandes mammaires sont également le foyer de départ de la plupart des cancers du sein.

Suite à une mastectomie, ou à une résection chirurgicale de tissu mammaire, de nombreuses femmes choisissent de faire appel à la chirurgie de reconstruction mammaire pour des raisons psychologiques et physiques.

Il est parfois nécessaire d'étirer la peau à l'emplacement de l'ablation du sein, avant de procéder à une intervention chirurgicale de reconstruction. A cette fin, on insère sous la peau et le muscle thoracique un type d'implant, dénommé expandeur cutané. Un expandeur est similaire à un ballonnet, et il est lentement rempli d'une solution saline à des intervalles périodiques.

Lorsque la peau est suffisamment étirée, une seconde intervention chirurgicale est réalisée pour retirer l'expandeur et le remplacer par un implant permanent. Toutefois, dans certaines conditions, l'expandeur peut être laissé à demeure.

Un autre procédé courant de reconstruction mammaire implique l'utilisation de lambeaux peau et de muscles sains provenant d'autres zones du corps. Un procédé consiste à utiliser de la peau prélevée au niveau du dos, sur le muscle grand dorsal. Un autre procédé, constituant l'un des temps d'une reconstruction mammaire, consiste à transférer un lambeau de muscle grand droit de l'abdomen dans la zone mammaire. De nombreuses femmes optent aussi pour une reconstruction du mamelon et des implants mammaires, indépendamment de la forme de reconstruction mammaire qu'elles ont choisie.

La reconstruction mammaire peut être effectuée au moment de la mastectomie, même si habituellement les femmes ne prennent la décision d'une reconstruction qu'au bout d'un certain temps après la mastectomie.

Il existe plusieurs complications possibles associées à cette procédure qui doivent faire l'objet d'un entretien avec un médecin avant une intervention chirurgicale.

A lire aussi
Reconstruction mammaire : un parcours difficile... Publié le 31/12/2007 - 00h00

Chaque année, sur les 49.000 femmes qui apprennent qu'elles ont un cancer du sein, nombre d'entre elles vont subir une ablation chirurgicale du sein. Après cet acte mutilant, une reconstruction mammaire peut être proposée, parfois immédiatement lors du même acte opératoire, sinon, en...

La mastectomie préventive : un rempart au cancer du sein Publié le 16/05/2013 - 07h55

En cas de cancer du sein, une mastectomie ou ablation chirurgicale d’un ou des deux seins peut être envisagée. On procède ensuite à une reconstruction mammaire, immédiatement ou à distance de la première intervention. Mais on peut également procéder à une mastectomie en prévention, chez...

Plus d'articles