laura
Portrait de cgelitti
bonjour,

j'ai déjà pas mal raconté mon histoire dans le sujet "conséquence infidélité".Je voudrais relancer la discussion à partit d'une question.

Pour ceux qui arrivent sur ce forum. J'ai eu une relation adultère il y a 5 ans avec un ami de notre couple, voisin de surcroit.j'étais amoureuse de lui en secret depuis très longtemps.il était clair que ça ne devait être qu'une parenthèse mais nous avons très vite décidé d'un double divorce.Ce n'était pas un adultère"amusant", nous savions les dégats que nous allions faire mais la vie ne pouvait plus en être autrement, Nous avons entamé les procédures.Nos enfants respectifs anéantis s'étaient tout de meêm déjà concertés pour être tous ensemble chez nous le même W E. il m'a demandé de trouver un logement, de le meubler, de le préparer(les relations extrement difficiles avec son épouse l'empechaient de faire ces démarches en plus de son boulot). Il a tout financé et moi, j'ai travaillé seule à ce que je pensais être notre nid d'amour.j'avais même acheté les céréales préférées de ses enfants. les bougies disposées autour de notre lit, les brosses à dents dans le goblet.les chambres de nos 5 enfants réunis étaient prêtes...le soir de son aménagement il m'a annoncé que tout était fini et il est retourné avec sa femme.

j'ai su par des proches qu'il avait fait une grave dépression, que son couple était un enfer, qu'il avait été entre deux chaises pendant des semaines.J'ai tout essayé pour qu'il revienne vers moi. Puis l'espoir est parti et je me suis rapprochée de mon mari avec qui j'ai repris la vie commune.

je n'ai jamais pu l'oublier et j'ai eu mal pendant toutes ces années de ne pas savoir pourquoi il avait changé d'avis. Je n'ai jamais pu croire qu'il ne m'avait pas aimée et tres souvent j'avais l'impression de rester connectée à lui par un lien de souffrance qui traversait la rue qui sépare nos deux maisons....

Il y a 15 jours, il s'est confié à une de mes collègues et j'ai donc appris qu'il m'aimait désepérément, que son couple était fichu et qu'il avait été contraint par qq chose de me quitter. Depuis, j'ai essayé trois fois de le rencontrer en lui envoyant des sms juste pour avoir une explication. Il se renferme dans sa tour de silence. je n'arrive même pas à obtenir une réponse négative. le silence total. Il avait dit à ma collègue que même si je le contactais, il ne répondrait pas tant il avait peur de replonger et de souffrir.Sa décision était prise, il ne reviendrait pas dessus;

Une réponse m'apaiserait mais même ça il n'y arrive pas. je ne comprends pas comment il arrive à faire ça; Avez vous connu des histoires semblables? je voudrais avoir l'avis d'un homme. Que pensez vous de tout cela? merci de m'avoir lue....

PUB
PUB