Rajeunir son regard sans chirurgie, coup d’éclat sur vos yeux

Publié par Côté Santé le Mercredi 24 Février 2016 : 10h33
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h21

La chirurgie esthétique laisse enfin place à des actes plus légers, qui rendent jeunesse à votre regard, sans acte invasif !

Vous avez peur du bistouri, vous êtes trop jeune, ou vous cherchez juste à arrêter le temps ? La médecine esthétique offre de multiples possibilités pour garder un œil vif, éveillé, lisse et reposé, le tout sans chirurgie. Une aubaine pour cette zone si fragile, qui marque juste avec quelques heures de sommeil en moins ! Du coup d’éclat au lifting, quelles sont les nouvelles techniques du contour de l’œil et que valent-elles ?

La toxine botulique : mieux qu’un lifting ?

Aujourd’hui, on ne fait plus de lifting du front. Il a été avantageusement remplacé par de simples injections de toxine botulique, extrêmement efficaces pour faire disparaître les rides d’expression de la partie supérieure du visage ! Avec l’autorisation des instances de santé pour utiliser la toxine botulique dans la région du contour de l’œil, le rajeunissement du regard est devenu à portée de seringue !

  • Le déroulement : ce relaxant va agir sur les tensions musculaires qui durcissent le visage : « Avec le temps, le coin de l’œil se marque des fameuses rides de la patte d’oie et la pointe du sourcil tombe, ce qui donne un air fatigué, note le docteur Julien Carré, il s’agit donc d’une injection de toxine botulique autour des yeux pour lisser ces rides et un point pour ouvrir la queue du sourcil. » C’est une injection à la carte, réalisée avec une aiguille ultra fine, qui demande une mobilisation des muscles pendant la séance, pour bien repérer les points à traiter. Sans douleur, la séance dure très peu de temps et les aiguilles sont à peine perceptibles.

  • Les suites : une fois passée la porte du cabinet médical, on reprend son activité sans souci. L’effet coup d’éclat se note au bout de 8 jours, pour une durée totale de 6 mois en moyenne.

  • Les plus : c’est un acte simple, qui demande peu de produit, pour un joli résultat, un coup de frais insoupçonnable. Certains vantent l’effet préventif du botox, qui en figeant les zones traitées, ne laissent aucune ride s’installer.

  • Les moins : la toxine botulique est un produit qui disparaît au bout de six mois ce qui est une bonne chose... Mais pour garder les résultats à long terme, on se rend chez son médecin deux fois par an.

  • Le prix : 300 € en moyenne.

L’acide hyaluronique : pour oublier ses cernes

« Il existe aujourd’hui différentes réticulations (liaisons des molécules entre elles pour obtenir un gel plus ou moins fluide) d’acide hyaluronique, ce qui rend ce produit injectable totalement maniable selon la zone à traiter », note le Philippe docteur Kestemont. On peut combler des cernes creux, en injectant en profondeur un acide volumateur adapté à cette zone (Emervel chez Galderma, Juvederm chez Allergan).

  • Le déroulement : le médecin injecte avec une canule et en profondeur, un acide hyaluronique adapté. La lidocaïne, incluse dans le produit permet une micro anesthésie locale, et une injection sans l’ombre d’un picotement ou d’une douleur. En 15 minutes à peine, vos cernes sont comblés. Il se peut que pour parfaire le résultat, le médecin vous propose d’effacer également quelques rides supplémentaires.

  • Les suites : un petit bleu peut parfois apparaître au point d’injection, prêt à disparaître sous 48 heures. Comme il est préférable de ne pas sur-corriger les cernes, il se peut que vous reveniez parfaire cette première injection au bout de 15 jours.

  • Le plus : « Comme c’est une zone pas très mobile, l’acide hyaluronique qui est résorbable, tient plus longtemps que prévu, parfois deux, trois ans », explique le docteur Kestemont… Le résultat, souvent étonnant, se voit immédiatement et se stabilise en quelques jours. Idéal pour les jeunes femmes.

  • Les moins : cette zone est très difficile à traiter, aussi ne vous adressez qu’à des spécialistes, au risque d’avoir le mauvais produit, au mauvais endroit !

  • Le prix : aux alentours de 300 € la séance.
Publié par Côté Santé le Mercredi 24 Février 2016 : 10h33
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h21
Source : Nos experts : Docteur Catherine Navarro, médecin esthétique; Docteur Julien Carré, médecin esthetique; Docteur Philippe Kestamont, chirurgien esthétique; Docteur François Niforos, chirurgien esthétique.
"Rajeunir son regard sans chirurgie, coup d’éclat sur vos yeux", Magazine Côté Santé N°99 - Février/Mars 2016. 
A lire aussi
Rides du front : Botox ou lifting frontal ?Publié le 27/05/2013 - 09h33

Le front est la partie du visage qui marque le plus précocement la femme en général. Il n’est pas rare que des rides précoces apparaissent dès l’âge de 30 ans. Pour les atténuer, le Botox supplante désormais le lifting frontal. Quelles sont les précautions, les avantages et les risques...

Contre les rides : peeling, lasers ou injections ?Publié le 18/12/2006 - 00h00

Le vieillissement de la peau commence progressivement dès la fin de l'adolescence. Mais ensuite, nous ne sommes pas tous égaux. Les rides s'installent plus ou moins tôt et seront plus ou moins marquées. Quelles sont les techniques disponibles pour lutter contre le vieillissement ?

Sourcils : 3 techniques pour les sublimer !Publié le 18/11/2015 - 23h56

Parce que les sourcils encadrent le regard, leur forme influence directement notre expression et l’harmonie de notre visage. Epilation des sourcils au fil, micro-pigmentation pour un maquillage semi-permanent, injection de produit de comblement : zoom sur trois techniques tendances ou plus...

Plus d'articles