La radiofréquence, arme anticellulite ?

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Vendredi 06 Mai 2016 : 13h14
Mis à jour le Jeudi 09 Juin 2016 : 17h44

Pour lutter contre la cellulite et les kilos superflus, il existe différentes techniques non invasives qui permettent d’éviter la lipoaspiration. La radiofréquence fait partie de ces techniques qui font fondre la graisse. En matière de minceur et de cellulite, il n’existe pas encore de méthode miracle. Comme le rappelle le Dr Hugues Cartier, "pour perdre des cellules adipeuses, il faut bouger et adopter une alimentation adaptée et équilibrée." Il est également possible de s’offrir un petit coup de pouce avec la radiofréquence.

© Istock

Qu’est-ce que la radiofréquence ?

Le principe de la radiofréquence repose sur la chaleur. Il s’agit d’ondes électromagnétiques à haute fréquence qui passent à travers la peau via des pièces à main et produisent de la chaleur dans les tissus sous-cutanés sans chauffer la superficie ni brûler (alors que la température peut atteindre 50° ou 60° dans le derme, elle ne dépasse pas les 42° en surface cutanée). Cette chaleur, provoque une rétraction et une production de collagène qui améliore la fermeté de la peau. En fonction de la température atteinte lors des séances, la radiofréquence agit sur les cellules adipeuses et déclenche la lipolyse (les cellules graisseuses se vident de leur contenu). Afin d’éviter tout risque de brûlure, le praticien contrôle la température à l’aide d’une caméra thermique.

L’avantage de la radiofréquence est qu’elle permet une lipolyse sans détruire les parois membranaires. Ce qui peut être un avantage car comme le met en lumière le Dr Cartier, "le pannicule adipeux est une réserve à cellules souches précieuses. Il est important de vider les cellules adipeuses de leur graisse sans induire d’apoptose (autodestruction de la cellule)."

La radiofréquence, un atout anti-cellulite

En médecine esthétique, la radiofréquence est surtout utilisée pour la prise en charge du relâchement cutané. Elle permet aussi d’agir sur la cellulite sans avoir recours à la lipoaspiration. "La radiofréquence, comme les ultrasons, fait fondre le volume de la cellulite localisée et permet de retendre un peu les tissus explique le Dr Cartier." La radiofréquence permet de réduire durablement (sous couvert d’adopter une bonne hygiène de vie) la cellulite dans les zones traitées car elle fait fondre la graisse progressivement.

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Vendredi 06 Mai 2016 : 13h14
Mis à jour le Jeudi 09 Juin 2016 : 17h44
Source : Intervention du Dr Hugues Cartier au Congrès IMCAS Paris, janvier 2016
http://www.afme.org/
A lire aussi
Traitement de la cellulite : quelle technique choisir ? Publié le 31/07/2009 - 00h00

La cellulite est une source importante de complexes chez les femmes. Comment s'en débarrasser ? Quelles sont les techniques disponibles susceptibles de faire disparaître ces zones graisseuses inesthétiques ? Le point avec le Dr Catherine de Goursac*, médecin esthétique.

Plus d'articles