cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je viens sur ce forum afin de comprendre.

Ma maman a fait une rupture de l'aorte il y a 2 mois, pendant l'opé à coeur ouvert elle a fait un AVC.

Vivante, mais hémiplégie côté gauche, elle récupère faiblement.

Sortie de l'hôpital Bocage et en Centre de réducation depuis 8 semaines, elle parvient à reprendre le dessus.

Des sensations reviennent dans l'épaule puis le bras......bon signe à mon sens!

Evidemment y'a plein de médicaments à prendre....notament des neuro-psycho comme le DEROXAT matin/ midi et du XANAX le soir.......certes il y a de l'anxiété, mais minime.....elle a de la volonté!

Suite a une fievre, retour Hôpital Bocage pour vérification, car Nausée, insuffisance respiratoire, infection urinaire, mal de tête, confusions, hallucination, tremblement, problème du foie.

Tous les examens sont normaux!

Après 1 semaine elle reprend ses esprits, une voie claire, plus d'hallu, plus rien!

Même l'envie de progresser sur l'hémiplégie côté gauche....retour au centre de réducation.

Et là, reprise de neuro-psycho, et c'est la chute, une voie voilée, la nausée, plus d'appétit....régréssion totale!

Le centre de recherche de Bocage dit qu'il y a intéraction avec les psycho-trop......

le centre n'entend rien, et continu cette médicamentation? Dans quel but?

J'émet des doutes sur leur éfficacité, est-ce pour être tranquille, patient chouté?

Pourquoi un centre de réducation ne prend pas en considération les conseils des médecins de l'hôpital,

je crois sincèrement que ma mère est en danger, et je préfererai qu'elle retourne à l'hôpital car le suivi est plus dans son adapté, mais il n'y a pas de réducation......que faire?

PUB
PUB