Question d'amour, question de couple ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 31 Mars 2008 : 02h00
-A +A
C'est le sujet d'une conférence interactive, gratuite et ouverte à tous, organisée aux assises françaises de sexologie le 4 avril 2008 à Strasbourg. L'amour, le couple, la sexualité sont les trois thèmes qui seront abordés par le Pr Pierre Costa (chirurgien urologue et président de l'AIHUS), le Pr Didier Jacqmin, les Drs Marie Chevret-Méasson et Sylvain Mimoun.

Nous avons tous au fond de notre coeur le souhait de rencontrer l'amour et de former un couple. Lorsque nous pensons avoir trouvé notre compagnon, nous défendons notre bonheur de toutes nos forces. Mais le temps qui passe, les problèmes quotidiens, les différences avec l'autre font que les crises s'installent. Alors, se posent les questions suivantes (qui seront abordées lors de la conférence) :

Le couple est-il fait pour durer ?

La plupart des psys pensent que le couple est fait pour durer un certain temps. Ils estiment qu'il est facile à faire durer quelques années, mais que le couple pour la vie est bien plus difficile à faire tenir. C'est un rêve pour beaucoup d'entre nous, un rêve qui, si l'on veut le voir se réaliser, demande d'y investir de l'énergie. Car s'entendre parfaitement bien pour toute une vie, sans nuage, est impossible. Approcher cet idéal demande des ajustements permanents. C'est ce qui produit les crises de couple, les toutes petites crises comme les graves différents. L'ajustement est parfois facile, parfois douloureux, et quelquefois impossible.

Devons-nous lutter pour lui ou nous séparer ?

La réponse n'est pas simple, car cela dépend de chacun. Lutter pour maintenir un couple vaut la peine, sauf si l'on se sent se perdre dans cette lutte.Les ajustements sont donc toujours possibles jusqu'à un certain point. Pour que la lutte pour le couple soit productive et positive, il faut que les deux partenaires s'ajustent et y trouvent chacun leur compte. Si l'un des deux écrase l'autre systématiquement, la rupture risque de survenir tôt ou tard. Ainsi, pour durer, un couple doit apporter à chacun de ses membres plus de positif que de négatif. Pour avoir envie de rester deux, il faut trouver des avantages affectifs, ou de toute autre nature, et ces bénéfices sont ce qui nourrit le couple. Ces avantages sont matériels, impossible de le nier, affectifs, sexuels, familiaux, sociaux, psychologiques...

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 31 Mars 2008 : 02h00
A lire aussi
Pourquoi et quand aller voir un sexologue ? Publié le 26/05/2014 - 07h00

Décider d’aller voir un sexologue, il semble évident qu’il s’agit d'une décision prise en cas de problème sexuel. Mais pour quels types de problème, et à partir de quel moment faut-il vraiment se décider à consulter un sexologue ?

Quelle sexualité après un cancer de la prostate ? Publié le 02/05/2017 - 14h11

Le cancer de la prostate et ses traitements exercent une influence sur la sexualité et la fertilité. Il est essentiel d’être bien informé des changements potentiels et de se faire aider. Un accompagnement dédié à la sexualité fait partie intégrante de la prise en charge de ce cancer. Mais...

Sexualité : qui sont les hommes éjaculateurs précoces ? Publié le 10/03/2016 - 10h37

L’éjaculation précoce, c’est l’impossibilité de retenir l’éjaculation environ plus d’une minute après la pénétration vaginale. Une première depuis une quinzaine d’années en France, l’enquête d’envergure "Emoi" brosse le portrait de ces hommes souvent en détresse...

Plus d'articles