Catherine
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Il y a un mois environ, j'ai eu de tres fortes douleurs dans les bras ( de types brulures ) associes a une tres grande fatique.

Apres cette crise, mon bras gauche est reste un peu raide et je me suis rendu compte que je ne pouvais plus pianoter de la main gauche. En revanche je peux faire tous les autres mouvements ( au ralenti ).

Le generaliste que j'ai vu pensait a une cervico-brachialgie mais les radios sont normales. J'ai fait un electro-myogramme lui aussi normal.

Lmedecin qui a effectue l'EMG m'a dit qu'il s'agissait de troubles neurologiques et cela m'angoisse beaucoup.

Mon bilan sanguin est OK a part une VDS legerement superieure a la moyenne ( 13 )

J'ai par ailleurs un febricule qui dure depuis plusieurs mois...

Je ressens aussi une sensation etrange sur la jambe gauche. Elle traine un peu, mon pied a tendance a "tourner" et cela ma fatigue.

Ces symptomes vous parlent-ils ?

Merci de me repondre si vous pouvez car evidemment mon anxiete n'arrange rien a mes toubles...

Myriam
Portrait de cgelitti
Bonjour
Moi j'ai dû suivre une thérapie suite à une dépression, je n'arrivais plus à marcher
Evite surtout de faire des recherches comme tu le fais, tu risque de t'inquiéter à tort. Je connais quelqu'un qui est capable de simuler des paralysies rien qu'avec son mental

catherine
Portrait de cgelitti
Merci pour ton message.
Je pense que je serais definitivement soulagee lundi apres l'IRM cerebral... et prete a aborder traitement anti-depresseur et therapie...
Effectivement je devrais m'interdir de navigation internet ( comme on se faire interdir au casino ! ). Toutes les pathologies decrites et tous les forums y sont tres angoissants...
Myriam
Portrait de cgelitti
Bonjour Catherine

Alors ton IRM ?

Je t'embrasse
catherine
Portrait de cgelitti
Bonjour Myriam,
Merci pour ton interet.
Les nouvelles ne sont ps tres bonnes car si l'IRM est negatif, j'ai vu un second neurologue "une pointure" qui a disgnostique un debut precoce de Parkinson...
Pour l'instant je prefere ignorer totalement ce diagnostic... J'ai RV a Gap avec un neurologue francais ( je vis en Italie ) et je verrais bien ce qu'il me dira...
Je suis sous anxyolitique et antidepresseur. Quelque part je me sens soulagee de savoir ce que j'ai et j'espere que le develeoppement de la maladie ne sera pas trop rapide. Pour l'instant le neurologue ne souhaite pas me donner de traitement car les symptomes sont tres legers...
Je te tiens au courant.
Encore merci poyr ton message,
Catherine
franceline
Portrait de cgelitti
vois un neurologue.
Myriam
Portrait de cgelitti
Bonjour Catherine

As tu obtenu un rendez vous avec un neurologue à Gap ?

Dans l'attente de tes nouvelles

Je t'embrasse
Myriam
Portrait de cgelitti
Bonjour Catherine

Oh là - je n'y connais rien en Parkinson, mais tu as raison d'avoir un autre avis

Dans mon métier, j'ai cotoyé une personne atteinte de Parkinson très très jeune, je n'avais rien remarqué c'est lui qui me l'avait dit un jour, il ne prenait pas non plus le traitement

Merci de me tenir au courant et surtout bon courage

Je t'embrasse
Catherine
Portrait de cgelitti
Merci.
J'ai Rv jeudi 8 juin.
J'ai trop navigue sur les sites de neurologies... et entre metastases osseuses ( cause de sciatique ), Sep et Parkinson... les infos ne sont pas tres rassurantes... Je suis maman de 2 petits ( 41/2 et 2... )
Catherine
Portrait de cgelitti
Le 1er juillet je suis donc allee a Gap pour avoir un contre avis qui, malheureusement, a confirme ( avec beaucoup moins de delicatesse et d'humanite que le premier....) l'intrusion de ce Mister Parkinson dans notre quotidien... j'ai depuis fait le tour de tous les sites possibles concernant cette "maladie". Il y a des temoignages terribles ( a eviter ) mais d'autres tres encourageants ( surtout chez les "jeunes". ). Une femme medecin ( gyneco ), lyonnaise, a ete diagnostiquee MP a 42 ans. Depuis elle a monte une association tres active.
Je m'informe aussi sur les therapies paralleles ( relaxation, gymnastique,
alimentation, etc.. ).
J'ai un generaliste me rebooste vraiment psycologiquement. Il est convaincu ( et je ne demande qu'a le croire ) que les 10 prochaines annees vont etre determinantes dans la prise ne charge ( voire la guerison ) de ce type de maladie ( grace aux cellules souches ). En gros il m'a demande d'oublier la "maladie" ( ce que je me suis empressee de faire ! ) car, l'evolution - par pallier - pouvait etre lente.... Dans mon "infortune", j'ai donc la "fortune" d'etre jeune et de pouvoir esperer en l'aboutissement de la recherche avant d'atteindre l'age de la retraite.... Demain, je passe une IRM avec marqueurs "radioactifs" (cervicales + cerveau ) ceci afin d'eliminer d'autres "causes" possibles (leger AVC, nerfs coinces dans les cervicales ce qui serait la meilleure des hypotheses mais le neurologue en doute et moi aussi du reste ). Sinon le verdict definif tombera le 8 octobre prochain avec l'unique examen mettant en evidence la perte de dopamine dans le cerveau ( un "DatScan" ).

Voila pour les nouvelles.
Merci de d'interesser a mon cas.
a bientot de te lire
catherine

PS : Jr pars en vacances vendredi
Catherine
Portrait de cgelitti
Je sors de chez le neurologue.
D'apres lui il s'agit de manifestation de stress et d'anxiete aigue...
IRM programme pour lundi par 'securite'.
Il m'a mis sous anti-depresseur....
Je ne suis pas convaincu que le stress ( avere dans mon cas ) puisse provoquer de tels troubles neurologiques...
Qu'en pensez-vous ? Merci de me repondre si vous avez deja ete confronte a ce type de situation...
Sujet vérouillé