Quelle érection passé 50 ans ? Réponses d’expert à vos questions

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 05 Novembre 2014 : 19h17
Mis à jour le Vendredi 14 Novembre 2014 : 15h18
-A +A

Vous avez été nombreux à nous poser mille questions sur la sexualité après 50 ans. Concernant le couple, les émotions, la santé sexuelle, l’érection, le désir ou le plaisir…
Les médecins experts d’e-sante répondent aux questions les plus souvent posées…
L’érection évolue au fil des années, mais jamais au point de disparaître quand un homme est en bonne santé.
Alors, comment évolue la sexualité après 50 ans ? En fonction de sa forme physique…

À 51 ans, mon mari n’a plus d’érection. Il dit que c’est l’âge. Est-ce que cela peut être dû aussi à son poids car il souffre d’obésité ?

Un homme de 51 ans en bonne santé n’a aucune raison d’avoir des problèmes d’érection. Et cela reste vrai pour un homme de 60 ans. En revanche, on sait que le surpoids est associé à une augmentation considérable de difficultés érectiles. Ainsi, un homme souffrant d’obésité présente deux fois plus de risques de dysfonction érectile qu’un homme au poids correct. Il semble donc important que votre mari s’occupe de sa santé, son trouble érectile étant un marqueur de mauvais état général.

Mon mari a 60 ans et plus aucune érection. Il a eu un infarctus il y a 10 ans, et notre médecin dit que c’est à cause des médicaments qu’il n’a plus d’érection. Mais n’est-ce pas plutôt son âge ? Je me sens frustrée et lui aussi.

À 60 ans, quand on est en bonne santé, on a des érections normales. Il est probable que votre mari ait deux problèmes : les médicaments, puisque votre médecin l’affirme. Et il est toujours possible de demander à un cardiologue de prendre en compte ces problèmes d’érection. Il existe aujourd’hui quasiment toujours des traitements respectant l’érection et les cardiologues les connaissent bien.

D’autre part, sa difficulté érectile peut venir d’artères abimées, et pas forcément de ses médicaments. Dans ce cas, sachez qu’il existe des médicaments pouvant considérablement l’aider et nous avons plusieurs solutions à notre disposition. Il faut donc vraiment en parler à votre médecin et insister si nécessaire.

Je ne parviens plus à avoir de deuxième rapport sexuel après le premier. Cela me gêne et ma partenaire aussi car j’ai tendance à éjaculer trop rapidement. Que faire ? J’ai 64 ans.

Avec l’âge, après une première éjaculation, il est normal que la deuxième érection vienne de moins en moins rapidement. Il ne s’agit pas d’une anomalie, mais d’un effet de l’âge. Et cela ne va pas s’arranger car cette période entre une éjaculation et la prochaine érection possible s’allonge au fil des années et qu’elle va continuer à s’allonger pour vous comme pour tous les hommes.

Il est donc important d’apprendre à mieux gérer votre excitation pour faire durer votre rapport sexuel plus longtemps. Et cela peut s’apprendre à tout âge. Je vous engage donc à vous informer sur le sujet, soit par des lectures, soit en consultant un sexologue. Le premier conseil à suivre, c’est d’avoir des relations sexuelles suffisamment fréquentes. En effet, la cause la plus fréquente d’éjaculation trop rapide, c’est l’espacement des rapports sexuels.

Publié par Dr Catherine Solano le Mercredi 05 Novembre 2014 : 19h17
Mis à jour le Vendredi 14 Novembre 2014 : 15h18
A lire aussi
Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle) Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Les troubles de la sexualité masculine Publié le 08/01/2002 - 00h00

Les troubles de la sexualité masculine sont fréquents et plus ou moins graves selon leur fréquence et les répercussions psychologiques qu'ils provoquent. Quand ils posent de vrais difficultés, il devient alors important de déterminer leur origine afin de pouvoir y remédier.

Sexualité : qui sont les hommes éjaculateurs précoces ? Publié le 10/03/2016 - 10h37

L’éjaculation précoce, c’est l’impossibilité de retenir l’éjaculation environ plus d’une minute après la pénétration vaginale. Une première depuis une quinzaine d’années en France, l’enquête d’envergure "Emoi" brosse le portrait de ces hommes souvent en détresse...

Plus d'articles