Quelle eau minérale pour vos os ?

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 27 Octobre 2008 : 01h00
-A +A
Au cours de ces dix dernières années, la consommation en eaux minérales a considérablement augmenté en Europe et en Amérique du Nord. Certaines d'entre elles peuvent constituer un apport intéressant de nutriments précieux pour les os. Mais dans ce domaine aussi, il y a eau et eau…

Pour la santé des os, des apports en calcium sont favorables ; mais ce n'est pas le seul élément. Une faible consommation d'aliments acides et la présence d'éléments alcalisants (qui sont antiacides) est également souhaitable. Les eaux minérales peuvent répondre à tous ces besoins Mais leurs composantes sont parfois mal comprises. Des chercheurs suisses se sont penchés sur le sujet.

Des eaux du monde

Ils ont évalué, pour 100 eaux minérales européennes sélectionnées aléatoirement, un PRAL (potential renal acid load) qui mesure leur effet acidifiant sur l'organisme. Celui-ci est calculé sur la base de leur teneur en calcium, en sulfates (SO4), en phosphore (P), en chlorure (Cl), en sodium (Na), en potassium (K), en magnésium (Mg) et en bicarbonates (HCO3). 40 eaux minérales d'Amérique du Nord ont également été choisies aléatoirement pour effectuer une comparaison mais, faiblement minéralisées, elles n'ont pas donné de résultat significatif. Pour mieux comprendre les propriétés des eaux minérales, des corrélations entre les composants ont été réalisées.

Eviter les associations calcium-sulfates

Les auteurs ont constaté que dans les eaux acidifiantes, l'effet acidifiant est fortement corrélé à des concentrations élevées en sulfates, calcium et en magnésium. A l'opposé, dans les eaux alcalinisantes, l'effet acidifiant plus faible est corrélé à des concentrations élevées en bicarbonates, sodium, chlore et potassium. De plus, pour des raisons géochimiques, les sulfates (SO4) et les bicarbonates (HCO3) ne sont pas retrouvés simultanément en grande quantité dans la même eau. La teneur en calcium, en revanche, est associée soit à une teneur élevée en SO4 soit en HCO3. On trouve donc sur le marché des eaux calciques sulfatées et des eaux calciques bicarbonatées.La différence peut être de taille dans la mesure où les sulfates augmentent l'excrétion urinaire du calcium, alors que les bicarbonates, vu leur faible effet acidifiant, sont associés à des effets positifs pour la santé osseuse. Il est donc positif pour le squelette de favoriser des eaux minérales riches en bicarbonates.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 27 Octobre 2008 : 01h00
Source : Wynn E, Raetz E, Burckhardt P. The composition of mineral waters sourced from Europe and North America in respect to bone health: composition of mineral water optimal for bone. British Journal of Nutrition, septembre 2008.
A lire aussi
Boire de l'eau, mais laquelle ? Publié le 18/05/2009 - 00h00

Quelle est la différence entre l'eau du robinet et l'eau en bouteille ? Laquelle choisir lorsque l'on est sportif, hypertendu ou que l'on est une femme enceinte ?

La règle d’or du régime acido-basique Publié le 02/05/2017 - 09h05

Le régime acido-basique est une réelle hygiène de vie pour retrouver un bon fonctionnement digestif et se délester de quelques kilos superflus !  Au vu des dépenses faites dans l’hexagone pour les médicaments anti acides – dépenses multipliées par 4 en 30 ans ! – de nombreux...

L'eau du robinet observée à la loupe Publié le 31/05/2010 - 00h00

Pour l'eau en bouteille, eau minérale ou de source, c'est facile, c'est écrit sur l'étiquette. Mais qu'en est-il de l'eau du robinet ? Calcium, sodium, fluor, chlore, nitrates, pesticides...

Eaux minérales plates Publié le 30/07/2008 - 00h00

Les eaux minérales plates sont soumises à une réglementation très précises....

Plus d'articles