espagnol
Portrait de cgelitti
Bonjour ,je soupconne mon fils agé de 20a de se droguer mais je ne connais pas du tout ce sujet donc explications:

je lai surpris une fois ds le garage avec une feuille d'aluminium et des allumettes en train de sniffer ou respirer qq chose ,je ne sais pas trop exactement. Il s'est senti géné et a pris son scooter et est parti précipitament.Pouvez vous me renseigner a ce sujet car je le trouve trés changé en ce moment a propos de son caractère . je suis trés inquiete. Merci beaucoup

espagnol
Portrait de cgelitti
salud a tous je crois q frai a raison c'est de le came et non de la coke et ni du crak,nous ne pouvons dire c'est chose a un mere car elle vient sur le forum pour trouver des sollutionet due reconfort et repart avec pleins de sousi.tu d'abort dire que sa pourrait etre les deux mais par logique c'est l'heroine car elle est moin cher et que sa se fume seul on tien a devenir solitaire et moin de confiance trops de sale coups et la coke c'est plus cher plus de preparatif avant de la fumée et avec des gent ,il y en a qui diront que sa se fait aussi seul mais bien sur,mais se n'est pas le meme comportement et le contrer de la came ceux qui prénnent la coke on besoin de la came pour la desente mais pour mieux savoir c'est simple:la came et éffet, c'est picotement pour la personne et visuelle la personne ne sarete pas de se crater sauf les vieux tox comme moi qui ne me crate pas et le faite de se crate c'est la reaction avec le sang un genre d'alérgie et au s'yeux la pupille devient toute petite et la personne est plus lent en principe car moi je suis speed mais c'est des cas isoler,et faut dire que la cme a un forte dependence phisique et psygique et la coke psygique mais avec le temps la coke devient attachante?alor pour finir les s'yeux la pupille petite comme s'il y a vait du soleil mais il y en na pas et se crater,perte de poids a vue d'oeil,s'isole et a toujoups l'impretion que tout le monde l'en veut et pour mieux etre sur et pour cela je ne suis pas un balance surment il fume sois dans sa chambre ou les wc mais la nuit quand tous le monde est coucher si on fume chez vous si no il ni a pas de recette miracle selement vous dire madame c'est tres delicat et si vous voulez l'aider sa serait de dire que vous ete au courant et que vous aller tres mal depuis lors car nous les mec on a la mere comme sainte et si elle a mal on veux toujours l'aider et de ce faite peut-etre il reagira j'espere de la meilleur façon mais dabort soyer sur et deux parlé et puis attendre et a ne pas faire foutre la personne dehort car se serait plus l'enfoncer et ne pas lui dire amen a tous et un conseille cache tous les objet de valeur or,cheque car si il ne c'est rien passer mais il pourrait dorénavant ce passer car pas d'argent egale manque qui dit manque dit capable de tous et vole chez soie c'est moin risque le pourquoi de cacher les objet de valeur et verifier dans la chambre de nouveau indise a plus
karine88
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Personnellement, je pense plutôt que votre fils fumait de l'héroîne sur l'aluminium, on appelle ça "fumer une tâche". Je ne pense pas que ce soit du crack car on en trouve pas beaucoup ici mais l'héro est partout...

Alors, il vaut mieux en parler directement avec lui, calmement et sans jugement, afin de l'aider au mieux.
Renseignez-vous sur internet à propos de l'héroine, et ensuite vous en saurez assez pour pouvoir le comprendre.

Bon courage...
melanie
Portrait de cgelitti
parlez-en avec lui directement !! et surtout... calmement !!
Max
Portrait de cgelitti
Celine,
Et c'est PAS toujours facile pour trouver le mot juste, j'ai oublié le ( PAS ).
A+
karine
Portrait de cgelitti
Bonjour céline,
J'ai envi de vs répondre car je comprend votre inquiétude, quoi de pire que de voir son propre fils se droguer.En tant qu'ancienne toxicomane, jeune maman et ayant fait souffrir mes parents, j'aimerai vs aider en vs donnant qq conseils, mais seront-ils bon à prendre?
Vs en faites ce que vs voulez, seule votre intuition vous guidera au mieux.

Ce que faisait votre fils : il se préparait du crack, c'est un dérivé de la cocaîne, on fait cela avec de l'amoniac et on fait fondre la cock à l'aide de la feuille d'aluminium, puis on la fume à l'aide de la paille (c'est plutôt ça qu'il faisait je pense)
Les effets sont intenses mais très bref, on flotte pendant qq secondes, puis on redescend vite.
Inutile de vous dire les effets secondaires que procure le crack, un changement physique et mental à long terme.
Mais ne paniquez pas, cherchez d'abord à comprendre qu'est-ce qui a poussé votre fils à avoir besoin de qqch pour se sentir bien.A-t-il eu un souci affectif, le manque d'un proche....?
Existe -t-il entre vs encore la communication?Sans cela c assez difficile, surtout que vs êtes sa mère et c encore plus dure de se confier là dessus à la personne que l'on respecte le plus.Si vs pensez qu'il ne voudra pas vs en parler, essayez de faire intervenir un proche avec qui il s'entend bien (un frère, une soeur plus âgé) ou pourquoi pas une tante, un oncle avec qui il se sent en confiance.Il faut surtout faire les choses bien et attention aussi de ne pas lui donner l'impression de trahir sa confiance, dites lui seulement que vs l'aimez que vs êtes au courant de ce qu'il fait et que vs ne le jugez pas, que vs voulez l'aider pour son bien et à partir de là demandez lui s'il a besoin de se confier à une tierce personne avant d'en parler sans qu'il soit au courant.
Ne passez pas votre temps à le"fliquer" même si c dur et que c plus fort que soit, telle l'inquiétude d'une mère est grande.Montrez lui que vs êtes là et que vs êtes prête à l'écouter, à l'aider pour son bien sans faire monter les tensions.
N'oubliez pas, il est très jeune et ne se remet pas encore en question, il ne comprend pas la douleur qu'il cause, ne lui en voulez pas, sauf s'il vs manque de respect, là vs avez le droit de le remettre en place.Et regardez aussi ses fréquentations, moi même j'ai touché à la drogue à cause d'un ancien ami si je ne l'avais jamais connu je ne sera jamais passé par là.Ne lui interdisez pas ses ami, il ne fera que fuir, là-dessus dites vs bien qu'il s'en rendra compte lui-même, je vs assure.
N'hésitez pas à lui montrer ts les ouvrages concernant toutes les drogues et leurs effets, on en trouve et ça ne peut que l'intéresser, sans le forcer, laissez les en évidence, à sa portée à titre neutre (après lui avoir parlé)moi ça m'avait aidé quand j'ai commencé à me rendre compte que j'âbimais mon corps et ma tête.
Je ne connais pas le caractère de votre enfant mais j'espère de tout coeur qu'il est armé et assez fort pour faire face à ça.
Le temps travail tjrs en notre faveur(prise de conscience, maturité) mais il est vrai que si cela va trop loin, que vs voyez qu'il n'en démord pas, il sera sûrement évident que vs devrez intervenir d'une façon ou d'une autre.
En attendant je vs souhaite tout le courage qu'il vs faudra et pour vs aider à retrouver le dialogue avec lui, souvenez vs de vs lorsque vs étiez jeune et imaginez ce que vs auriez voulu entendre d'un proche pour vs aider ds une situation difficile que vs avez du traverser.Ne le faites pas fuir, rapprochez le de vous.
frai
Portrait de cgelitti
bonjour

moi aussi je pense que s est de l héroine si sa serait de la coke basée il la fumerais je pense avec un verre et on sur de l halu voila

se n est que mon point de vue

bon courage
Max
Portrait de cgelitti
Bonjour Celine,

Je pense aussi que c'est du crack, et en général on ne commence pas par ça, donc il va falloir vous armer de patience, et certainement trouver une solution pour la dialogue à l'extérieur, car entre parent et enfant ça craint souvent, j'ai un fils de 21 ans (clean )pas comme son père et c'est toujours facile pour trouver le mot juste. ( peut etre ) lui proposé un deal et discuter sur ce qui l'aimerai faire de sa vie et lui promettre de me tout en oeuvre pour reussir.
Qu'il vienne sur le forum, pour vider son sac avec nous, il ne sais pas encore qu'il à besoin d'aide.
Bon courage, sommme de tout coeur avec vous.
A+
benoit16soupape
Portrait de cgelitti
En tous les cas, que ce soit de l'héro ou du crack, les conseils que Karine donnent à Celine sont tout à fait justes et d'ailleurs valables pour toutes les addictions possibles.

Crack, hero ou coke le fils de celine est surement consommateur d'une belle merde et très certainement dépendant, c'est ce que doit savoir Celine.

bon courage à toi
benoit16soupape
Portrait de cgelitti
Bonjour Céline,

Tout à fait d'accord avec Mélanie.

Pour répondre à ta question je dirais au choix, dans l'aluminium, cocaine, dérivé de cocaine, crack, opium, ce genre de choses.

Donc, il faut lui en parler franchement mais comme dit Mélanie le plus calmement possible et avec compréhension.

bon courage céline
une fille seule
Portrait de cgelitti
[QUOTE=karine] Bonjour céline,
J'ai envi de vs répondre car je comprend votre inquiétude, quoi de pire que de voir son propre fils se droguer.En tant qu'ancienne toxicomane, jeune maman et ayant fait souffrir mes parents, j'aimerai vs aider en vs donnant qq conseils, mais seront-ils bon à prendre?
Vs en faites ce que vs voulez, seule votre intuition vous guidera au mieux.

Ce que faisait votre fils : il se préparait du crack, c'est un dérivé de la cocaîne, on fait cela avec de l'amoniac et on fait fondre la cock à l'aide de la feuille d'aluminium, puis on la fume à l'aide de la paille (c'est plutôt ça qu'il faisait je pense)
Les effets sont intenses mais très bref, on flotte pendant qq secondes, puis on redescend vite.
Inutile de vous dire les effets secondaires que procure le crack, un changement physique et mental à long terme.
Mais ne paniquez pas, cherchez d'abord à comprendre qu'est-ce qui a poussé votre fils à avoir besoin de qqch pour se sentir bien.A-t-il eu un souci affectif, le manque d'un proche....?
Existe -t-il entre vs encore la communication?Sans cela c assez difficile, surtout que vs êtes sa mère et c encore plus dure de se confier là dessus à la personne que l'on respecte le plus.Si vs pensez qu'il ne voudra pas vs en parler, essayez de faire intervenir un proche avec qui il s'entend bien (un frère, une soeur plus âgé) ou pourquoi pas une tante, un oncle avec qui il se sent en confiance.Il faut surtout faire les choses bien et attention aussi de ne pas lui donner l'impression de trahir sa confiance, dites lui seulement que vs l'aimez que vs êtes au courant de ce qu'il fait et que vs ne le jugez pas, que vs voulez l'aider pour son bien et à partir de là demandez lui s'il a besoin de se confier à une tierce personne avant d'en parler sans qu'il soit au courant.
Ne passez pas votre temps à le"fliquer" même si c dur et que c plus fort que soit, telle l'inquiétude d'une mère est grande.Montrez lui que vs êtes là et que vs êtes prête à l'écouter, à l'aider pour son bien sans faire monter les tensions.
N'oubliez pas, il est très jeune et ne se remet pas encore en question, il ne comprend pas la douleur qu'il cause, ne lui en voulez pas, sauf s'il vs manque de respect, là vs avez le droit de le remettre en place.Et regardez aussi ses fréquentations, moi même j'ai touché à la drogue à cause d'un ancien ami si je ne l'avais jamais connu je ne sera jamais passé par là.Ne lui interdisez pas ses ami, il ne fera que fuir, là-dessus dites vs bien qu'il s'en rendra compte lui-même, je vs assure.
N'hésitez pas à lui montrer ts les ouvrages concernant toutes les drogues et leurs effets, on en trouve et ça ne peut que l'intéresser, sans le forcer, laissez les en évidence, à sa portée à titre neutre (après lui avoir parlé)moi ça m'avait aidé quand j'ai commencé à me rendre compte que j'âbimais mon corps et ma tête.
Je ne connais pas le caractère de votre enfant mais j'espère de tout coeur qu'il est armé et assez fort pour faire face à ça.
Le temps travail tjrs en notre faveur(prise de conscience, maturité) mais il est vrai que si cela va trop loin, que vs voyez qu'il n'en démord pas, il sera sûrement évident que vs devrez intervenir d'une façon ou d'une autre.
En attendant je vs souhaite tout le courage qu'il vs faudra et pour vs aider à retrouver le dialogue avec lui, souvenez vs de vs lorsque vs étiez jeune et imaginez ce que vs auriez voulu entendre d'un proche pour vs aider ds une situation difficile que vs avez du traverser.Ne le faites pas fuir, rapprochez le de vous.
[/QUOTE]

Bonjour Karine,

Jai lu ce que tu as ecrit et jespere que cette maman va ecouter ton conseil car je suis entierement d accord avec toi pour aider son fils.Bon courage a elle.

Voila jai 23ans et sa fait 8ans que je me drogue.J en peux plus c clair et jespere de tout coeur m arreter un jour,surtout avant d avoir des enfants mais c dur de marreter.Jen ai pas encore la force,je suis trop faible.Mais j aurai aimé savoir si tu a arreté la drogue et si oui?Comment as tu fait ou quel declic tu as eu pour arreter??
Jespere que jaurai une reponse car je sens (enfin,c pas trop tot,jai mi du temps quand meme,jai honte de moi) que je deviens accro.Enfin ,plutot,enfin je me l avoue a moi meme.

Pages

Sujet vérouillé