nanou222
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous, bon je vous avoue, je ne pense pas être déprimée mais plutôt démotivée. Car j'arrive quand même à être heureuse à certain moment, alors qu'une déprimé ne l'est jamais.

Ma vie n'est pas horrible mais je n'ai pas de but.

Je sais simplement que je dois me lever chaque matin et subir une journée encore et encore, inlassablement.

La vie devient une corvée, ouvrir les yeux, dire bonjour, sourire, dessiner, tout de vient une corvée.

Et même les petits bonheurs de la vie perdent de leur saveurs.

J'sais pas quoi faire je tourne en rond.

Ça a commencée il y a environ un an, c'était la fin de l'année, j'en ai parler à ma mère et au lieu de m'aider elle m'a dit qu'elle était dépassée et qu'elle ne savait pas quoi faire.

Depuis je suis bloquée, je ne peux plus en parler, si même ma mère, ma protectrice, ne peut rien pour moi, alors que puis-je faire ?

Bref, c'était bientôt les vacances alors j'ai laisser filer en me disant que ça irait mieux mais comme vous vous en doutez, ça a empirer.

À la fin des vacances je suis entrer en quatrième et là... C'était vraiment difficile.

Le stress, la solitude, la douleur pesait trop et je devenait de plus en plus exécrable, j'ai eu pas mal d'embrouilles avec des amies et parfois mes parents.

Je me dis que je suis vraiment pitoyable pour me plaindre sans raison, car c'est vrai que ma vie n'est pas horrible... Mais j'ai quand même mal...

J'ai l'impression de n'être qu'une pauvre gamine qui essaye d'avoir de l'attention et de l'amour mais qui ne sais pas s'y prendre.

Je me sens faible et pitoyable, je me fais pitier.

Vous allez sûrement me dire que c'est l'adolescence, mais si c'est vraiment ça, je dois simplement attendre, supporter quelques années et devenir adulte pour me sentir mieux ?

Toutes les solutions que j'imagine sont vouées à l'échec. Un peu comme des rêves d'enfants, comme si c'était possible que l'on vienne me tendre la main.

Je vous avoue que je n'attends pas réellement de réponse, je suppose que j'ai écrit ça pour me « soulager », alors à ceux qui on eu le courage de lire ce pavé.

Merci.

nanou222
Portrait de cgelitti

Bonjour Meredith,

J ai aimé ce que tu viens d ecrire, mon fils qui vient de rentrer en 6eme cette année aurait pu avoir plus ou moins les même mots dans sa bouche que toi.

Je voudrais te dire que je suis une maman inquiète et que moi aussi je ne sais pas comment l aider. Pour avoir su coucher ces mots sur le papier internet, tu dois etre quelqu'un de tres bien, et tes parents aussi. J ai envie de te dire que personne est pitoyable dans la vie, sauf ceux qui sont méchants, ce n est pas ton cas.

L adolescence est une phase entre 2 moments de la vie qui sont tres bien definis:quand tu es un enfant,  c est clair , tes parents s occupent de toi et presque de tout te concernant,  les devoirs, te nourrir, t emmener a tes activités sportives ou culturelles...tu te laisses bercer par cette douceur de vivre ou ces obligations et tu n en as pas vraiment conscience...tu en jouis et c est ça,  la vie pour toi. Quand tu es adulte, tu geres toute ta vie, tes rapports avec les autres, ton boulot, tes factures, tes sorties , tes envies....la liste est longue et peut faire peur mais tu es libre ....avec des contraintes sociales certes...mais bon nous apprenons a faire avec.

L adoslescent ne sait pas trop où se situer...ses parents parfois non plus.Le temps qui passe taidera à y voir plus clair dans le chemin de vie que tu souhaites pour toi. mais le temps quand tu en prends conscience peut aussi te faire mal car tu ne sais pas comment l occuper , le combler, d où ce vide et cette non envie d entreprendre.

J ai envie de te dire que la vie est belle a qui sait regarder dans la bonne direction. Detourne ton regard de ce que tu percois de toi, ouvres toi aux autres , à la nature,à tes desirs. Donne toi les moyens de faire des choses toutes simples, telle que dessiner un paysage, faire de la poterie, jouer d un instrument...ne t entoure que de personnes positives qui savent partager leurs passions...ne juge pas ceux qui t apportent rien, pas plus que tu dois te juger. Chacun peut rebondir, et voir la vie belle, t en auras qu' une, alors prend la en main...un jour à  l aube des 50 ans comme moi, tu te rendras comptes que tu as fait déjà pleins de choses superbes que tu as adorées et que si tu avais su, tu en aurais entrepris encore plus! Profite de ta jeunesse, tu es une belle personne qui doit croire en elle. Commence par sourire a ton miroir chaque matin et dis toi bonjour, respecte toi...reapprend à faire du bien à ton corps en prenant conscience qu il respire, que l espace qui l entoure n est pas là pour l aggresser, au contraire bouge, ferme les yeux, inspire, boit l eau des fruits...tu te rendras compte que tu vis et que le temps qui passe aura eu un effet positif sur tes pensees...

Je ne te connais pas Meredith, mais je crois en toi et je suis sure que tu deviendras une adulte merveilleuse...je t ai parlé avec mon coeur de maman et d ex ado! Ecoute ton coeur ( ddemande toi chaque jour qu est ce qui te ferait du bien aujourd'hui)  et moins ta tête...alors tu te construiras de la meilleure facon! Bonne route....Ann

Sujet vérouillé