gege909
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis mythomane depuis toujours car dans le plus vieux de mes souvenirs, je mentais et volais mes camarades de maternelles (gommes ou stylo plus esthetique..).

Lorsque j'etais plus jeune, le mensonge me permettait d'être quelqu'un de mieux au yeux de mes camarades. J'ai toujours ressentit le besoin d'être avec les plus populaires du college ou lycee, tout y passé, vetements de marque que je disais avoir chez moi (qu'evidement je ne pouvais porter vu que je ne les possedait pas), j'ai mentit sur les consoles de jeux vidéo ce qui m'obligeait a ne pas inviter d'ami de peur qu'il ne decouvre que je suis pauvre et qu'en plus je suis un menteur.

Aujourd'hui, j'ai 25 ans... Le temps est passé vite et mes mensonges ont prix de l'ampleur. Je ment dans les résultats de mon travail, je ment à mes collègues sur ma vie et la classe social de mes parents, Je me suis déjà retrouvé au commissariat pour faux et usage de faux, vol de cheque (je tient a preciser, que pour moi le cheque ne devait et pouvais pas etre encaisser, il me permettait simplement de gagner du temps et d'attendre "le miracle qui arrange tout"... jamais venu). Lors de mes interpellations j'ai toujours tout reconnu, et je regrette chacun de mes mensonges car j'y ai perdu TOUS mes amis.

Ces jours ci, j'ai commis un grave mensonge et je n'arrive pas a en demmeler la situation et encore moins à avouer la vérité.

Je fais croire à un ami (encore un) que je lui ai trouver un poste dans ma société, pourquoi ?! parcequ'il en avait besoin et qu'il etait tres curieux et fasciné par mon travail. Alors ça été trés vite, je lui dit que j'en parlerai (faux), je lui ai confirmé un entretien avec mon patron dans les locaux de la société, je l'ai recu dans une piece isolé et inventer un mensonge pour la non presence de mon patron. Puis je lui ai confirmé par la suite et par ecrit qu'il avait le poste, a chaque instant de mes mensonges je pensais pouvoir arreter un peu plus tard et le fait de l'entendre s'enjouer et me remercier était le meilleur des nectars, j'etais important et lui m'idolatrer un peu plus encore.

J'arrete la pour le detail du mensonge car j'aimerai tout dire, tout expliqué pour que l'on puisse me comprendre.

Etre mythomane, c'est vraiment un fléau car vous vous attirez des soucis alors qu'au fond vous ne vouliez pas forcement de mal.

J'ai perdu 25 années de ma vie à être ce que je ne suis pas réellement.

Je suis malade, je le sais mais je ne comprend pas comment je peux savoir que j'ai cette maladie et ne pas reussir a m'arreter de mentir... enfin je veux dire, que je n'ai pas un microbe ! c'est un problème avec ma machine à penser.

Plus je reflechi à la solution et plus la même réponse refait surface.. fous toi en l'air et tout tes mensonges s'arreterons, les gents diront que j'avais un prob psychologique, et moi j'arreterai de faire du mal à mon entourage et je ne gaspillerai pas mes jobs.... Bref une vie de reve

Dans ma tête c'est Bagdad, je suis toujours en train de reflechir a une solution pour controler ou arreter mes "machinations".

Je suis conscient que reconnaitre mon problème c'est une chose, être differend en est une autre !

PUB
PUB