Que faire des médicaments non utilisés ?

Publié par Emily Nazionale, journaliste santé le Lundi 03 Mars 2014 : 13h50
Mis à jour le Mardi 04 Mars 2014 : 14h10
-A +A

Vous avez été malade et vous avez dû prendre des médicaments. Mais vous êtes guéri(e) désormais…

Que devez-vous faire des comprimés et autres médicaments qui vous restent ?

Les jeter ? Non !

« Les médicaments non utilisés ainsi que ceux qui sont périmés n’ont plus leur place dans votre armoire à pharmacie », précise d’emblée Ann Eeckhout de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS). « Les utiliser peut en effet être nocif pour la santé.

Une chose est sûre : vous devez vous en débarrasser, mais pas en les jetant à la poubelle ! Pour votre propre sécurité et celle des personnes susceptibles d’être mises en contact avec ces produits, vous ne pouvez pas jeter aux ordures les médicaments non utilisés et ceux qui sont périmés. »

Mais que faire alors ? « C’est très simple », répond Ann Eeckhout, « vous les ramenez chez votre pharmacien ! »

Les ramener à la pharmacie ? Oui, mais sous certaines conditions

« Le pharmacien collecte les médicaments ramenés à son officine dans de petits conteneurs spécialement conçus à cet effet. Ceux-ci sont récupérés par les grossistes, qui se chargent ensuite de les détruire », explique Ann Eeckhout.

Bon à savoir : en France, grâce à l'association Cydlamed, les médicaments sont recyclés pour servir à d'autres patients qui en ont besoin.

Le pharmacien reprend les médicaments débarrassés de leur boîte et de leur notice :

  • Pilules, suppositoires et gélules non utilisés dans leur blister.

  • Restes de pommade dans leur tube.

  • Restes de sirop et de médicaments liquides (gouttes pour le nez et les oreilles) dans leur flacon.

  • Restes de sprays et d’aérosols.

Le pharmacien ne reprend pas :

  • Les emballages de médicaments vides : les flacons en verre vides (à jeter dans la bulle à verre), les emballages à alvéoles et en plastique (à jeter avec les ordures ménagères), les notices en papier et les boîtes en carton (à jeter lors de la collecte du papier).
  • Les produits qui ne sont pas des médicaments : aliments diététiques et pour bébés, préparations vitaminées et produits à base de plantes (à jeter avec les ordures ménagères).

Publié par Emily Nazionale, journaliste santé le Lundi 03 Mars 2014 : 13h50
Mis à jour le Mardi 04 Mars 2014 : 14h10
Source : Interview de Ann Eeckhout, porte-parole de l’AFMPS, Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.
A lire aussi
Plus d'articles