Matlaura
Portrait de cgelitti
Ma marraine a tous les symptômes de la maladie d?Alzheimer à son début.

Seulement je sors à peine d?une autre épreuve, j?ai assistée pendant 1 an ma maman qui était en fin de vie, lorsqu?elle est décédée, en février 2007, c?est là que ma marraine a développé subitement tous les symptômes de la maladie.

Ma marraine est une personne âgée, seule, qui n?a que moi pour l?aider.

Je pensais pouvoir souffler un peu après le décès de ma maman, et je suis confrontée à nouveau à la même situation d?une personne âgée, seule et malade, que je ne peux pas laisser en pleine détresse !

Je suis vraiment épuisée, je dois donner le change à mon travail, à mes amis, car je ne veux pas recommencer à leur imposer tout ce que j?ai vécu avec ma maman, ma fatigue et ma nervosité, les absences subites pour aller voir ce qui se passe , etc ..

J?ai peur d?une part des conséquences pour mon travail et d?autre part que mes amis ne voient en moi qu?une personne à problèmes.

Je suis seule, pas de mari ni d?enfant, mon travail et mes amis sont les 2 choses les plus importantes pour moi.

Aujourd?hui, ma marraine est dans une phase de négation totale de sa maladie.

J?ai essayé, avec l?aide d?une assistante sociale et d?un organisme adapté, de la faire déclarer comme malade pour qu?elle puisse avoir les aides nécessaires. Mais elle refuse totalement d?aller aux consultations, elle refuse les personnes étrangères et se met en colère lorsque je veux l?aider.

De plus elle donne maintenant sa confiance à des personnes de son immeuble avec qui elle était fâchée auparavant, elle ne s?en souvient plus , et raconte des histoires aux uns et aux autres comme si elle voulait manipuler tout le monde .

Elle est persuadée que je veux la commander, me reproche de la croire idiote, .... C?est dur de la voir elle pourtant si belle et soignée, ne plus se laver, ne plus manger, son appartement laissé à l?abandon, et de la voir sortir ses papiers 100 fois de suite, le regarder, me montrer qu?elle sait bien ce qu?elle a et où elle les mets. Mais très souvent elle se focalise sur certaines choses et répète 100 fois les mêmes gestes et me demande toutes les minutes la même question.

Seulement elle vient de perdre sa carte bancaire, et me raconte des histoires incohérentes à ce sujet. Elle est donc allée tant bien que mal à sa banque pour s?en faire faire une autre. Comme elle a des moments de lucidité elle donne le change . Cela m?angoisse, que va t-il encore arriver ? Je ne peux rien faire, n?étant pas réellement de sa famille !!

Je ne sais plus comment gérer cette situation ???

Matlaura
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup Caroube pour votre longue réponse, là j'étais dans une phase de démoralistion profonde !!
je pense que vous êtes aussi confronté à cette maladie ?
Je vais aller voir les liens que vous me donnez mais à présent personne n'a évoqué Alzheimer devant elle ... elle pense juste qu'elle est très fatiguée en ce moment ... et puis pour les médicaments cela ne va pas être facile !!
Oui elle n'a aucune famille, mais aussi aucun bien, pas de ressources, bref c'est pour cela que je ne me sens pas capable de la laisser tomber... toute sa vie elle a donné ce qu'elle avait aux autres et maintenant elle n'a plus rien. C'est triste .
Vous m'avez un peu remonté le moral,
merci
je vais essayer de gérer cela au mieux pour elle.
Martina
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai une grand-mère (aujourd'hui décédée)qui a eu cette maladie et je sais que c'est pénible d'assister à ça...

Ahhhh oui, tres très important, avant que j'oublie:
surtout veillez à ce que votre marraine ne reçoive plus jamais aucun vaccin-et surtout pas le vaccin annuel antigrippal (et si elle a l'héabitude de recevoir cette crasse, qu'elle ne le reçoive plus!!!) car, je vous explique, les vaccins contiennent quantité de susbstances toxiques dont des métaux lourds comme l'aluminium et le mercure, des produits qui aggravent et engendrent des Alzheimer!

Le Pr Herman Fudenberg, neuroimmunologiste américain, avec qui j'ai eu l'occasion de discuter par mail, m'a très bien rappelé les conclusions auxquelles il avait abouti après ses travaux sur le vaccin antigrippal: 3 injections sur un délai de 5 ans multiplie déjà par 11 le risque d'Alzheimer dans un délai de 5 à 10 ans (par rapport aux non vaccinés)
La voisine en question, de même que ma grand mère ont reçu ce genre d'injection 15 à 20 années de suite d'où que selon moi, leur risque d'échapper à cette maladie était bien minime!

Ce vaccin antigrippal est tout à fait inutile!
Une étude de la CPAM nantaise de 93 à montré qu'il y avait 14% d'états grippaux chez les vaccinés contre 13% chez les non vaccinés et que les vaccinés coûtaient 2,5 X plus chers en terme de dépenses de santé en post-vaccination par rapport aux non vaccinés....
Ce vaccin ne réduit ni le risque de décès prématuré ni celui de complications!!!

Je vous mets aussi un lien vers un article qui vous donnera le point de vue d'un neurologue canadien sur les dangers de TOUS les vaccins notamment vis-à-vis de la maladie d'Alzheimer:

http://arsitra.org/yacs/articles/view.php/370/alzeheimer-par kinson-als


et aussi un lien vers un autre article d'arsitra parlant des campagnes de masses contre la grippe:

http://arsitra.org/yacs/articles/view.php/438/les-campagnes- de-vaccination-contre-la-grippe-violent-la-loi-kouchner


Je voudrais aussi rappeler à tous les gens qui ont un proche atteint de cette maladie qu'il est désastreux et aberrant de les faire vacciner contre la grippe et ce d'autant + qu'il existe depuis des années un produit 100% naturel (à base de sureau, le Sambucol), mis au point par une chercheuse israëlienne et qui s'est montré efficace à plus de 99% contre le H5N1 ("méchant virus " de la grippe aviaire) mais aussi d'autres souches plus classiques!

Voilà, cordialement.

Matlaura
Portrait de cgelitti
Merci à tous ceux qui m'ont envoyé des réponses et soutiens; . Après ces quelques mois j'ai réussi à mettre en place un réseau d'aides par la ville de Paris, ils sont très bien vraiment.
La seule chose est que ma marraine ne veut toujours rien admettre, refuse toute aide et perd de plus en plus notion de temps. Le plus dur est qu'elle continue à égarer son argent , mais j'ai pris le parti de la laisser faire pour le moment , je en peux pas faire autrement car elle refuse qu'on s'occupe de ses affaires ... j'ai quand même un oeil sur elle, l'appelle tous les jours et vais la voir quand je peux.
Malheureusement, cela se passe pas très bien certaines fois, j'avoue que je perds patience quand elle se plaint. Ce n'est pas facile, je ne sais pas comment font les personnes dans le même cas pour faire accepter le diagnostic de la maladie ?? Cela irait beaucoup mieux si elle ne se cachait pas la vérité, masi elle a un tel caractère que je n'arrive à rien. J'ai beau regarder dans les sites je ne trouve pas.
nadia
Portrait de cgelitti
du courage c est une sale maladie
mamoune
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Manou] Bonjour Matlaura
je répond tardivement à ta demande de renseignements tu nous dit que personne n'a évoqué Alzheimer devant ta marraine ,elle pense comme ma belle-mère juste qu'elle était très fatiguée et que avait des trous de mémoires comme tout le monde avec l'âge.
Ayant un comportement bizarre voir même dangereux dans tous les actes de la vie nous avons pris avec son médecin traitant la décision de la faire hospitaliser les examens qui lui ont été fait ont permis de révéler sa maladie, et de mettre un traitement en route. Par contre aucun personnel médical ne voulait lui en parler.
Suite a cette hospitalisation nous avons fait une demande d'APA pour une aide ménagère une heure le midi afin d'être sur qu'elle s'alimente au moins une fois par jour avec un repas équilibré afin d'éviter toutes carence et ceci afin d'éviter qu'elle s'affaiblisse nous avons put aussi obtenir une d'infirmière une fois par semaine afin de lui préparer son semainier pour et de rendre la prise de médicament.
Il a fallut que mon mari aille vraiment très mal pour qu'il craque un jour devant-elle et lui avoue qu'elle souffrait de cette maladie ce qui au départ n'a pas été facile.
En réfléchissant a son comportement avant de le savoir et maintenent nous n'avons eu aucun regret a avoir même si nous aurions souhaiter être soutenue dès le départ dans cette démarche par le milieu médical , depuis cette période elle c'est prise réellement en main elle recommence a faire ses courses des comptes lui ont été ouvert chez les commercants du quartier ,des mots croissés même si il lui faut toute la journée et plusieurs dictionnaires ainsi qu'a revoir du monde chose se qu'elle refusait avant.
A contre coeur nous avons été obliger de faire une demande de tutelle afin de la protéger au mieux de tout ses actes qui aurait put être pour elle dramatique ne se rappellant pas toujours ce qu'elle fait ,d'ailleurs depuis qu'elle connait sa maladie elle raconte sa journée du lever au coucher sur un agenda ce qui lui permet de moins oublier. Je lui ai fait un calendrier des anniversaires car quand elle en oubliait un cela prenait des proportions dramatique,ainsi qu'un répertoire téléphonique.
Je tiens donc a te dire que l'on peut lui rendre la maladie plus agréable par des petites intention qui lui faciliteront la vie de tout les jours .
Je te souhaite ainsi qu'a ta marraine mes meilleurs voeux pour l'année 2008 et j'espère que ma réponse pourra d'apporter du réconfort.


[/QUOTE]
Patricia
Portrait de cgelitti
Ma mère a cette maladie depuis peu, le médecin m'a dit qu'il fallait que je la place ou que je la garde à mon domicile, ai-je droit à des aides si j'interrompt mon travail pour pouvoir m'occuper de ma mère?
Manou
Portrait de cgelitti
Bonjour Matlaura
je répond tardivement à ta demande de renseignements tu nous dit que personne n'a évoqué Alzheimer devant ta marraine ,elle pense comme ma belle-mère juste qu'elle était très fatiguée et que avait des trous de mémoires comme tout le monde avec l'âge.
Ayant un comportement bizarre voir même dangereux dans tous les actes de la vie nous avons pris avec son médecin traitant la décision de la faire hospitaliser les examens qui lui ont été fait ont permis de révéler sa maladie, et de mettre un traitement en route. Par contre aucun personnel médical ne voulait lui en parler.
Suite a cette hospitalisation nous avons fait une demande d'APA pour une aide ménagère une heure le midi afin d'être sur qu'elle s'alimente au moins une fois par jour avec un repas équilibré afin d'éviter toutes carence et ceci afin d'éviter qu'elle s'affaiblisse nous avons put aussi obtenir une d'infirmière une fois par semaine afin de lui préparer son semainier pour et de rendre la prise de médicament.
Il a fallut que mon mari aille vraiment très mal pour qu'il craque un jour devant-elle et lui avoue qu'elle souffrait de cette maladie ce qui au départ n'a pas été facile.
En réfléchissant a son comportement avant de le savoir et maintenent nous n'avons eu aucun regret a avoir même si nous aurions souhaiter être soutenue dès le départ dans cette démarche par le milieu médical , depuis cette période elle c'est prise réellement en main elle recommence a faire ses courses des comptes lui ont été ouvert chez les commercants du quartier ,des mots croissés même si il lui faut toute la journée et plusieurs dictionnaires ainsi qu'a revoir du monde chose se qu'elle refusait avant.
A contre coeur nous avons été obliger de faire une demande de tutelle afin de la protéger au mieux de tout ses actes qui aurait put être pour elle dramatique ne se rappellant pas toujours ce qu'elle fait ,d'ailleurs depuis qu'elle connait sa maladie elle raconte sa journée du lever au coucher sur un agenda ce qui lui permet de moins oublier. Je lui ai fait un calendrier des anniversaires car quand elle en oubliait un cela prenait des proportions dramatique,ainsi qu'un répertoire téléphonique.
Je tiens donc a te dire que l'on peut lui rendre la maladie plus agréable par des petites intention qui lui faciliteront la vie de tout les jours .
Je te souhaite ainsi qu'a ta maraine mes meilleurs voeux pour l'année 2008 et j'espère que ma réponse pourra d'apporter du réconfort.


Mataura
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup
je vais veiller pour les vaccins aussi !
bon week-end
cricri5816
Portrait de cgelitti
vous êtes et vpis resterer trè courageuse mais il faut
vous faire aider par votre médecin traitant et le médecin de votre marraine, eux seuls ont le pouvoir de faire une ordonnance pr demander des heures afin qu'une auxiliaire de vie soit mise en route au domicile de votre marraine pour son suivi médical et psychologique car vous ne pourrez pas tjs assurée !...
j'en ai subit les causes avec la tante de mon mari cette année passée !
Caroube
Portrait de cgelitti
De rien et puis, tâchez de prendre soin de vous aussi!
Cdt

Pages

Sujet vérouillé