michele
Portrait de cgelitti
ne supportant plus mon mari apres 23 ans de mariage, je lui ai demandé de se séparer afin de pouvoir réfléchir. Je ne comprend pas se qui m'arrive. Depuis plusieurs moi lorsque je suis près de lui je ressens une barre au niveau de la poitrine qui m'empêche de respirer, je n'ai plus envie de lui parler, ni de le toucher et tous les moments la vie quotidienne que nous avons sont devenus insupportables pour moi. Il faut dire que depuis plusieurs années nous communiquons de moins en moins et que mon mari me donnait l'impression de vivre dans un monde à lui dans lequel je n'avais pas beaucoup de place. Il ne s'interresse à rien et toutes les responsabilités qui incombent à un couple, c'est moi qui les subie et les gère. Notre situation ne peut pas rester comme cela, car lui veut reprendre la vie commune alors que moi je suis bloquée.

Que faire. Je suis seule. Nos amis ne viennent plus car ils veulent rester neutres et moi j'ai l'impression de mourrir un peu tous les jours.

Aïda
Portrait de cgelitti
Chère Michèle
je suis triste en lisant vos mails car j'ai l'impression de les avoir écrit, je croyais être la seule à vivre cela, j'ai divorcé en nov apr 10 ans de mariage et exactement 10 ans de larmes, il n'a jamais travaillé, ses journées c'était le PMU, la télé, sa mère, le foot, les copains... bref même pas les courses, ma santé s'est dégradée, mes cheveux sont tombés, j'ai eu 3 césariennes 1 hémorragie interne, plusieurs hospitalisations, des dépressions BREF je me voyais mourir tous les jours et puis un jour je me suis dit de toutes façons il va finir par t'enterrer vaut mieux le quitter, heureusement j'ai un bon travail et donc je l'ai quitté, depuis aout 05 il me harcèle pour revenir, il pleure, il a perdu son boulot, il appelle ss arrêt mais je tiens bon, bien sûr j'ai encore mes insomnies mais je consulte un psychologue et avec le temps tout ira bien MON CONSEIL, fais toi aider par un psychologue, écris moi sur ma messagerie (alya_yousr@hotmail.com) quand tu veux je serais là et reprends confiance en toi tu as donné 23 ans ça suffit tu es jeune (j'en ai 42) et tu mérites du bonheur maintenant (t'inquiètes pas il ne se suicideras pas) grosses bises
michele
Portrait de cgelitti
je pense moi aussi n'avoir pas été une bonne mère. C'est sur que des enfants qui vivent dans un foyers ou l'amour et la complicité manquent ne peuvent s'épanouir complètement. Moi ma vie s'est toujours centralisée sur mes enfants, sans eux je ne peux pas vivre, ils sont l'oxygène qui me permet de respirer. Mais je suis déçu, on leur donne tout et quand ils partent on n'existe presque plus et les valeurs que nous leurs avons inculquées sont pratiquement oubliées. Mon fils s'est mis en ménage avec sa copine depuis quelques mois et j'ai l'impression de n'exister que très peu. Il ne pense jamais à moi alors qu'il sait que ma séparation n'est pas un moment facile et il ne vient à la maison que quand il a besoin de quelque chose. Quand il est partit il a pris toutes, toutes ses affaires (surtout ne rien laisser)et je n'ai pas l'impression que je lui manque. Entre ma situation difficile et la perte de mon fils le morale est faible.
Si je n'avais pas ma fille encore à la maison je crois que je ne serai plus de ce monde. J'ai ma place qui m'attend à coté de mon père et de mon frère et cela fait bien longtemps que j'ai envie de les rejoindre. Pourquoi vivre sur cette terre si ce n'est que pour vivre dans la tristesse et la solitude. Car mes "amies" aussi ne viennent plus car elles veulent rester neutres de part ma situation alors que j'aurai tellement besoin d'elles pour parler.
michelle
Portrait de cgelitti
j'ai envoye deux messages .je n'ai pas l'habitude de l'ordinateur,ni de repondre a des personnes que je ne connais pas
bon courage
michelle
Portrait de cgelitti
j'ai 54 ans j'ai eu 4 enfants tous independants.j'ai ete marie 25 ans (homme alcoolique) j'ai voulu refaire ma vie ,je suis tombee sur un homme violent sans le savoir au debut j'ai pense qu'en me connaissant mieux cela changerait :5 ans de violences gratuites.je peux pas rester seule car j'angoisse.j'ai rencontre quelqu'un de tres doux et toujours a l'ecoute .probleme:il prefere dormir seul pour mieux recuperer la fatigue du boulot.je pense qu'il est tres difficile de vivre a deux et je suis moi meme tres demoralidee car je ne vois pas mes enfants .je suis sans aucun doute une mauvaise mere.je n'ai pas eu le mode d'emploi!!!!
Célestine
Portrait de cgelitti
Tu dois avoir près de 50 ans, bon c'est l'âge de la ménopause qui te remet en question. Tu es certainement de la génération des femmes qui ont toujours tout gérer dans leur foyer, comme dans le temps.
Fais une cure de repos (invente quelque chose) pour que monsieur se bouge un peu. Lorsque tu seras un peu reposée, change de comportement. MAINTENANT, c'est toi qui compte et n'attend rien de lui. Chouchoute toi, fais toi belle, sors de chez toi, fais toi des amies ! le monde est plein de choses intéressantes. Monsieur sera surpris, tu verras ?
Ne divorce pas sur un coup de tête, si tu n'as pas beaucoup travaillé sois vigilante.
Célestine
Portrait de cgelitti
Vous êtes dans cet état d'angoisse depuis combien de temps ? Je suis triste et écoeurée de voir votre mari réagir de cette façon. Après 23 ans de vie commune, il ne voit même pas que vous êtes fatiguée, déprimée... et que vous avez besoin de paix. A force de tout gérer, on craque. J'espère que vous vous faites suivre auprès d'un médecin car je vous sens dépressive. Il vous faudrait peut-être un peu d'arrêt de travail pour vous reposer ?
michele
Portrait de cgelitti
Merci Aida
Votre situation ressemble a la mienne mais n'est pas tout a fait pareil. Mon mari travaille, a toujours travaillé, ce que je lui reproche c'est de vivre parmi nous sans vraiment nous voir et toujours attendre que je prenne toutes décisions a sa place et d'être obligé de tout prendre en charge. Il me donne l'impression d'avoir 90ans et me fait penser à tous ces papy que l'on voit en maison de retraite. Et moi j'ai envie de vivre, d'avoir envie de rentrer chez moi, de rire (tous le monde me dit toujours "fais pas cette tête là" car je ne sais plus avoir un visage souriant). J'AI ENVIE DE VIVRE.
Encore maintenant quand il vient, il reste dans l'entrée et ne parle pas. Il reste là, les épaules voutées, amaigri, brisé. J'ai mal au coeur pour lui, je me dit que c'est de ma faute. Mais je n'ai pas cette envie d'aller vers lui, de lui prendre la main, je ne peux plus. Et pourtant j'ai toujours ce poids qui m'empêche de respirer, je prends des médicaments pour dormir car sinon je pense toujours au mal que je lui fait et lorsque je me réveille pareil. Cela va être noël et là c'est encore pire. Moi je suis là et lui est seul. Lui veut revenir mais moi s'il rentre je vais mourir à l'intérieur de moi. Si je n'avais pas ma fille pour me donner envie de vivre je ne sais pas si je resterai ici. J'en ai marre de cette vie et de voir tous ces gens heureux autour de moi. J'ai tout mais ca ne va pas . Pourquoi.
Cathy
Portrait de cgelitti
Michèle,vous ne parlez pas de vos autres enfants!Par ma part,il vaut mieux etre seule que mal accompgnée!Connaissez-vous quelqu'un d'autre?où etes-vous amoureuse d'un autre?ce n'est pas une critique mais j'aimerai comprendre!
michele
Portrait de cgelitti
Merci de me répondre, cela fait du bien de savoir que quelqu'un entende mon appel.
J'aimerai bien changer mais je n'ai envie de rien. Je suis en vacance cette semaine, j'avais prévue plein de choses mais je ne sors pas de chez moi. Même préparer Noël ne m'interresse pas Pourtant il va bien faloir que j'achète les cadeaux de mes enfants. J'aimerai bien me reposer (surtout moralement car je n'en peux plus, toutes décisions que je dois prendre est pour moi très difficile) mais mon mari avec qui je suis séparée depuis 3 mois vient régulièrement à la maison chercher des outils, et me demander de reprendre la vie commune. Il ne comprend pas que pour l'instant je veux la paix et qu'a chacune de ses visites je me sens arcelé. J'essaye de ne pas le montrer car j'ai encore un enfant mineur à la maison (j'ai 43ans)et je ne veux pas non plus tout rompre de peur de faire une bêtise sur un coup de tête. Mais mon mari est fatigué d'attendre, il me menace de vendre la maison ou de revenir et de me mettre moi à la porte. Je vis dans la peur avec cette angoisse permanente qui me détruit. Je voudrai tellement ne plus avoir de soucis et bien souvent j'ai envie de partir et de tout abandonner.
michele
Portrait de cgelitti
POUR REPONDRE A CATHY J'AI AUSSI UN FILS QUI VIT AVEC SA COPINE ET NON JE NE SUIS PAS AMOUREUSE D'UN AUTRE. SI C'ETAIT LE CAS MA SITUATION SERAIT PEUT ETRE PLUS SIMPLE. JE NE SAIS PAS JE N'AI AIME QU'UN SEUL HOMME, MON MARI. NON, JE SUIS FATIGUEE D'ETRE OBLIGE DE M'OCCUPER DE TOUT, DE LE VOIR SE LAISSER VIVRE SANS RIEN FAIRE. CETTE ANNEE IL NE VOULAIT MEME PLUS FAIRE LES COURSES AVEC MOI, IL N'AIME PAS, ET SURTOUT JE SUIS LAS DE LUI DIRE TOUT CE QU'IL DOIT FAIRE COMME SI S'ETAIT UN ENFANT. SA VIE A LUI S'EST TRAVAILLE LA JOURNEE, TELE, REPAS,DODO. ET LE WEEK-END C'EST TIERCE LE MATIN ET REPOS L'APRES MIDI ET IDEM LE DIMANCHE. SI JE NE DIS PAS ON FAIT CA, OU IL FAUT FAIRE CA, LUI NE PENSE A RIEN ET NE VOIT RIEN. BIEN SOUVENT QUAND NOUS LUI PARLONS IL NE NOUS ENTEND MEME PAS ET QUAND ON LUI DIT QUELQUE CHOSE IL OUBLIE. ENSUITE IL RALE CAR IL DIT QU'ON NE LUI A PAS DIT. ET PAS MOYEN DE DISCUTER. A CHAQUE FOIS QUE JE LUI PARLE POUR LUI FAIRE COMPRENDRE QUE CELA NE VA PAS, IL SORT OU AUGMENTE LE SON DE LA TELE. IL N'ENTEND PAS MA DOULEUR. JE NE PEUX PLUS.
MAINTENANT NOUS SOMMES SEPARES ET JE NE SUIS TOUJOURS PAS BIEN CAR JE CULPABILISE. IL A MAIGRIT, IL PARLE DE SUICIDE, NE COMPREND PAS ET DIS QUE C'EST MOI QUI AI UN PROBLEME. JE DORS TRES MAL CAR JE PENSE TOUJOURS. CULPABILITE ET PEUR SONT EN MOI TOUS LES JOURS AINSI QUE LES SOUCIS DE LA VIE. J'AIMERAI QU'IL ME LAISSE MAIS IL NE LE FERA PAS ET TOUJOURS CETTE PEUR QU'IL ME DISE DE QUITTER LA MAISON QUI EST AUSSI LA SIENNE.
QUE FAIRE ?

Pages

Sujet vérouillé