Quand le stress nous travaille

Quand le stress nous travaille

Publié par Laura Houeix, journaliste santé le Jeudi 01 Décembre 2011 : 13h38
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 13h06

Surcharge, manque d’autonomie, de reconnaissance, conflit, le stress lié aux conditions de travail fait malheureusement l’actualité des médias depuis quelque temps. Il apparaît depuis une quinzaine d’années comme l’un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent faire face afin de le prévenir.

Souffler pour déstresser !

La pratique d’un sport peut aussi avoir des conséquences physiologiques positives et permettre de mieux gérer son stress.

Et quand la situation de stress survient violemment au cours de la journée et qu’il n’est pas possible d’aller courir ou faire une pause, il est nécessaire de se raisonner. «Mes problèmes de stress au travail, qui n’étaient pas arrivés à un stade trop important car j’ai pu en parler rapidement avec ma hiérarchie, se sont résolus en partie car j’ai appris à prendre de la distance, raconte Brigitte. J’ai compris qu’il faut savoir accepter certaines choses comme une fatalité, accepter le fait d’être perfectible, et ne pas faire une montagne d’un rendez-vous annulé ou d’un document arrivé en retard. J’ai aussi appris, grâce à l’appui d’un psychologue du travail, à me fixer des objectifs sur la journée afin de ressentir, en fin de journée, que j’ai avancé, et que je ne me suis pas laissée submerger par d’autres informations.»

En cas de stress, il est aussi utile d’apprendre à souffler. Respirer lentement, profondément, par leventre et en prolongeant l’expiration peut permettre d’éviter de laisser monterle stress.

Du CHSCT, au médecin généraliste, en passant par les services de l’INRS,ces interlocuteurs peuvent dispenser des informations et des conseils précieux.

La phobie du lundi !

Vous vous souvenez peut-être de ces dimanches soirs, après le repas, quand vous aviez à peine 10 ans... le moment tragique où, dans l’incapacité de s’endormir face au stress du lendemain, vous finissiez par compter le nombre de rayures verticales du papier peint de votre chambre. Et bien ce phénomène du retour à «l’école» n’épargne pas les adultes.

Ainsi, selon une enquête du site d’offre d’emploi en ligne Monster, 52 % des salariés français éprouvent des difficultés pour s’endormir le dimanche soir. Et le phénomène est international puisque, tout pays confondus, 61 % des répondants affirment connaître ce stress du dimanche soir. Parmi les plus sereins : les Espagnols, les Danois et les Norvégiens, les plus stressés en revanche : les Américains, les Britanniques et les Hongrois, qui totalisent respectivement 72,6 %, 72 % et 71 % de salariés ayant du mal à trouver le sommeil le dimanche soir.

Si la phobie du lundi peut être une simple anxiété,elle peut aussi révéler un malaise plus profond au sein de l’entreprise. Dans ce cas, mieux vaut en parler au médecin traitant, qui, en fonction de l’intensité et des causes identifiées peut orienter vers un spécialiste.

Publié par Laura Houeix, journaliste santé le Jeudi 01 Décembre 2011 : 13h38
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 13h06
Source : Côté Santé
A lire aussi
Le stress, ami ou ennemi ?Publié le 04/02/2007 - 00h00

A petite dose, le stress est un allié. Mais à l'excès, il empoisonne, voire handicape la vie quotidienne. Pour lui barrer la route, il faut apprendre à se connaître, analyser ses propres réactions et développer des stratégies. Mais avant tout, que savez-vous exactement sur le stress ?

StressPublié le 31/05/2001 - 00h00

Le stress exprime l'état réactionnel d'un organisme soumis à l'action d'un excitant ou d'une pression quelconque. Il est le plus souvent une réaction nerveuse ou psychologique à une émotion désagréable et intense.Le stress peut parfois être utile, en mobilisant les énergies et les efforts...

Stress : attention aux problèmes cardiaques...Publié le 17/02/2013 - 23h00

Le stress, au travail ou dans la vie quotidienne, est un facteur majeur de problèmes cardiaques. On estime ainsi que 33% des infarctus ont le stress comme facteur de risque principal… Mais comment le stress abîme-t-il notre cœur ?

Plus d'articles