Quand les médecins des séries TV soignent dans la vraie vie...

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Février 2014 : 13h15
Mis à jour le Lundi 10 Février 2014 : 13h16

Docteur House ?
C’est une série populaire qui parle de médecine et de santé. Mais de l’avis unanime des médecins et des fans, on ne pouvait vraiment pas lui reprocher d’être trop réaliste.

Et pourtant, elle vient d’aider de vrais médecins à soigner un vrai patient...

PUB

Un vrai diagnostic posé par un faux docteur ?

Ça se passe en Allemagne. Un patient a des symptômes étranges, que l’on ne parvient pas à unir dans un diagnostic cohérent. Inflammation de l’oesophage, insuffisance cardiaque sévère, fièvre... Le patient souffre clairement, mais ses soignants ne trouvent aucune cause à ces symptômes. Et rien dans son dossier médical ne permet de mettre le doigt sur des facteurs de risque.

D’ailleurs, racontent les médecins qui ont fini par régler le problème, il n’y avait pratiquement rien dans son dossier médical. A part... des prothèses de hanche...

Et c’est par là que le souvenir leur est venu d’un épisode de série regardé avec des élèves : une aventure du Docteur House qui, confronté aux mêmes symptômes, diagnostique un empoisonnement au cobalt lié à une prothèse de hanche.

La prothèse du patient a donc été remplacée, et ses symptômes ont rapidement disparu.

PUB

Hypocondriaques, attention !

Difficile de nier, dans ce cas, l’utilité de la série médicale. On imagine déjà les médecins trembler en lisant la nouvelle, qui a fait le tour d’internet tout le week-end. Les hypocondriaques risquent en effet de débarquer dans leurs cabinets encore plus sûrs de leur coup : “Mais si Docteur, je l’ai vu dans Dr House, ça doit être vrai !”

Rassurons donc tout de suite tout le monde : par définition, les cas expliqués dans Dr House sont exceptionnels, et les circonstances de leur diagnostic le sont encore plus. Il est extrêmement peu probable que les symptômes que vous constatez dans votre vie collent à ce que vous avez vu dans la saison 3. Et par ailleurs, pour tout ce qui concerne la santé, vos médecins sont les experts. En règle générale, c'est eux qui vont avoir raison.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 10 Février 2014 : 13h15
Mis à jour le Lundi 10 Février 2014 : 13h16
Source : Issu du blog de Marion Garteiser sur www.e-sante.be
PUB
PUB
A lire aussi
Le vrai et faux sur l’endométriose en 10 pointsPublié le 10/03/2016 - 09h10

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche...

Hypocondriaque : malade imaginaire, angoisse réelle...Publié le 05/11/2007 - 00h00

L'hypochondrie est la conviction intime qu'ont certaines personnes de souffrir d'une maladie, alors que la médecine est incapable de découvrir quoi que ce soit. Molière appelait cela le « malade imaginaire ». Alors, si la maladie est imaginaire, pourquoi est-ce si difficile à vivre ?

Faire face à la maladie d'AlzheimerPublié le 15/09/2004 - 00h00

Il cherche constamment son gillet, il grignote plutôt qu'il ne mange, il lui arrive de ne plus remettre une voisine ? Bien sûr on préfère en rire, on évoque son « grand âge », on accuse « la vieillerie ». Finalement on trouve ça presque normal... Mais au fond, on sait bien que ce n'est...

Plus d'articles